Au mois de septembre 2017, les studios Worm Animation sortaient un jeu d’une durée courte et déconcertante mettant la musique au centre de son intrigue et d’un décor sorti tout droit de l’imagination de Salvador Dali. Baptisé Beat : the Game, il est plusieurs fois récompensé en qualité du jeu ayant le meilleur son/audio, les meilleurs artworks, mais les avis restent partagés. Quid ?

Test Beath the Game PC 1
Une aventure immergée dans le surréalisme. Pouce en l’air pour les décors !

Quels sont ces sons ?

Beat the Game n’est pas un jeu d’aventures des plus compliqués. Bien qu’il ne chipote pas pour nous replacer dans un contexte défini ou nous expliquer réellement ce que nous sommes supposés faire pour obtenir un final, le but est simplement de reconstituer une palette de sons ; on retrouvera ces derniers en se promenant sur une map qui paraît vaste au premier abord – mais qui ne l’est pas tant que ça – et en interagissant avec les éléments du décor.
Une fois ce mixeur de sons complet, il suffira de se mettre derrière les platines et d’assurer une performance de DJ du feu de dieu. Et ça s’arrête là.

Test Beath the Game PC 3

Au cours de votre périple dans ce désert surréaliste, il vous faudra scanner votre environnement afin de détecter ces beats à collecter. Vous trouverez aussi des objets permettant d’obtenir d’autres sons après avoir résolu un puzzle ou une énigme plus que simples. Mais sachez aussi que certains objets ne vous seront d’aucune utilité : on se demande alors pourquoi il est vraiment nécessaire de les ramasser, si ce n’est que pour débloquer une cinématique où l’on voit notre personnage l’observer sous toutes les coutures.

On rencontre également un PNJ assez mystérieux à plusieurs reprises, qui semble lui aussi chercher des sons à collecter. Mais à peine s’approche-t-on d’elle de quelques centimètres qu’on la voit disparaître, pour ne plus revenir au final. Quel est donc l’intérêt de ce PNJ, que peut-on apprendre sur lui et pourquoi intervient-il? Ces questions sont tout à fait pertinentes, mais resteront sans réponse.

Il ne fait donc pas bon d’être frustré dans l’âme lorsqu’on s’attaque à ce petit jeu.

What’s the point ?

Le moment amusant de Beat the Game, c’est celui où l’on se crée une atmosphère musicale en découvrant notre sound-mixer. On peut l’utiliser in game pour simplement écouter les sons collectés, mais aussi pour créer des morceaux à notre sauce (qui resteront audibles durant votre partie si vous ne les désactivez pas) en jouant tant avec le volume qu’avec les effets disponibles. Une créature ou l’autre réagira peut-être à votre composition, qui sait !

En plus de son concept original, mais pas unique en son genre, son plus gros point fort reste son univers graphique : un désert surréaliste affichable en 4K, à savourer de jour comme de nuit. Entre créatures étranges, cubisme, et compositions musicales, les développeurs ont certainement dû miser davantage sur la dimension artistique – comme l’attestent d’ailleurs les récompenses obtenues – plutôt que sur l’aspect gameplay. Parce qu’un jeu qui se dit « d’aventures » et de « puzzle » qui se termine en 50 minutes – 1 heure, il n’y a pas vraiment de quoi sauter de joie…

 On vous propose de découvrir en intégralité l’expérience Beat the Game dans cette vidéo gameplay d’une heure !

Conclusion

À moins que l’on soit très penché sur l’aspect artistique d’un jeu plutôt que sur sa jouabilité, l’expérience Beat the Game n’est pas spécialement transcendante. C’est certes amusant au départ de partir à la chasse aux bruits pour les mixer de diverses manières, mais le sentiment général une fois la fin atteinte pourrait s’arrêter sur ce « goût de trop peu ». Ajoutons à cela des choses à éclaircir, comme les objets et le PNJ inutiles, et le sentiment précédent nous laissera sur une impression de jeu non-abouti, non terminé, mais offert quand même. Il aurait peut-être été judicieux d’ajouter un deuxième niveau, de corser les énigmes, de mettre à réel profit le sound-mixeur qui au final ne nous sert que d’instrument d’ambiance, … Dommage, je commençais juste à taper un peu du pied…

Beat the Game

  • Développeurs Worm Animation
  • Type Aventures, musical
  • Support PC
  • Sortie 07 Septembre 2017
Show Full Content

About Author View Posts

Queen Potato

Prof de français excentrique le jour, gameuse la nuit, Queen Potato soumet les jeux vidéo à sa botte pendant des live streams endiablés. Sauf les survival horror. Ceux-là sont encore des espèces qui lui donnent du fil à retordre.

Previous Total War Saga : Thrones of Britannia est dévoilé en vidéo
Next Test : Just Dance 2018 – Une déception ?
Close

NEXT STORY

Close

Écho sera le prochain héros d’Overwatch

19/03/2020
Close