Test : Alwa’s Awakening  – Zoe doit vaincre les ténèbres ! 

Une impression de déjà-vu.

Alwa’s Awakening est un jeu de plateforme conçu par le studio indépendant suédois Elden Pixels. Les jeux qui s’inspirent allègrement des époques 8-bit et 16-bit sont légion, pour le plus grand bonheur des joueurs. Ce constat étant posé, il est légitime de se demander ce que Alwa’s Awakening apporte au-delà de l’hommage rendu aux jeux de type Metroidvania et si l’expérience proposée aux joueurs en vaut le coup. La réponse dans quelques coups de bâton magique !

La chute a été un peu brutale on dirait.

L’histoire est empreinte de clichés.

La paix a été troublée par les forces du mal, plus précisément par un être se faisant appeler le Vicaire. Zoe, une héroïne venue d’un autre monde, doit ramener la paix dans le royaume d’Alwa. Il s’agit d’un scénario bateau vu dix mille fois, et donc facile à oublier. Heureusement pour vous, la narration ne sera pas au cœur de vos préoccupations dès que vous prendrez contrôle de Zoe, c’est-à-dire dès que vous aurez lu quelques écrans relatant l’histoire de ce soft.

Est-ce que vous voyez aussi le mal?

L’ambiance retro, une véritable réussite !

Attardons-nous d’abord à l’aspect visuel d’Alwa’s Awakening. Les décors et les personnages en pixel art sont de bonne facture. Les animations sont bien réalisées et Zoe répond bien aux inputs de la manette. L’un des points forts du jeu, c’est sa bande son. Composée par Robert Kreese, elle est parfaite pour des oreilles qui ont baigné dans les années 80 et 90. C’est simple, depuis le début de ce test, elle emplit la maison de votre serviteur. C’est un délice auditif, rien de moins !

Admirez ce joli décor !

L’exploration, au cœur de votre progression.

Alwa’s Awakening possède un carte conséquente que vous devrez parcourir dans les moindres recoins si vous souhaitez compléter l’aventure de Zoe à 100%. Les diverses chambres sont conçues de manière à donner un avant-goût de ce qui vous attend puisque toutes les sorties ne sont pas accessibles dès le premier passage. Vous pourrez également sauvegarder votre progression de manière régulière et vous aurez accès à des points pour vous téléporter. Ce système s’avère parfois frustrant lorsque vous devez passer une série d’écrans plus difficile et que vous mourez juste avant de pouvoir sauver votre progression.

L’attaque, votre meilleure défense. 

Le chevalier nous ouvre le chemin vers l’inconnu.

Votre tout premier objectif est de trouver un bâton magique que vous pourrez utiliser pour taper sur tout ce qui bouge. Au fil de votre aventure, vous pourrez améliorer votre bâton magique. La première de ces améliorations permet de créer des blocs qui servent à la fois de bouclier et de plateforme. Il y a bien sûr des boss à vaincre et ceux-ci présentent un certain challenge. Dans l’ensemble, il ne faut surtout pas avoir peur de mourir en boucle pour apprendre à mieux gérer son environnement. Zoe possède très peu de vie et elle ne peut pas, par exemple, sauter dans l’eau. La difficulté est bien présente et chacune de vos morts sera comptabilisée pour vous rappeler à quel point vous êtes nul. 

Je n’aime pas les araignées !

Moralité de l’histoire (conclusion).

Alwa’s Awakening réussit le pari de nous faire re-goûter à une recette qui a déjà fait ses preuves tout en ajoutant assez d’ingrédients pour ne pas avoir une impression de réchauffé. Avec une durée de vie pouvant aller jusqu’à 10 heures, ce jeu s’apprécie autant sur la télé qu’en mode portable et les contrôles sont faciles à appréhender. Une bonne découverte qui mérite de s’inviter dans votre ludothèque sur la Switch !

Les casse-têtes environnementaux ajoutent une dimension de plus au jeu.

Temps de lecture : environ 4 minutes

Alwa’s Awakening

  • Développeurs Elden Pixels
  • Type Metroidvania
  • Support Switch
  • Sortie 27 Septembre 2018
Alwa's Awakening à notre sauce
8/10
Alwa's Awakening à notre sauce
Y'a bon
  • La musique qui reste en tête
  • Les pouvoirs de votre bâton sont originaux
  • Un bon hommage aux jeux 8-bit et 16-bit comme on les aime
Beuuuuwark
  • Une histoire bien trop classique
  • Difficile de se repérer sur la map
  • Des points de sauvegarde un peu trop espacés
  • TECHNIQUE
    7/10
  • ERGONOMIE
    8/10
  • ESTHÉTIQUE
    9/10
  • AUDIO
    10/10
  • CONTENU
    8/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo