Test – Absolver : L’hybride qui en a dans l’bide

Quand le jeu de combat et le RPG se rencontrent pour donner un être hybride d'excellente qualité, ça donne Absolver. Vous voulez en savoir plus?...

Absolver est un jeu qui a pas mal fait parler de lui ces derniers mois. Notamment de par son système de combat mais aussi car il semblait difficile de le classer dans un genre particulier. Et en effet, le jeu est un hybride mais un hybride bien pensé et qui fonctionne.

Easy to play, hard to master

C’est ce qu’on dit des jeux dont le fonctionnement est basique et permet aux néophytes de jouer rapidement mais qui demandera beaucoup de pratique pour être performant, à l’instar des jeux de combat en général. Pas difficile de balancer un coup de poing mais pour les enchaînements et gagner des combats c’est une autre histoire.

La base c’est donc de verrouiller son ennemi, de le taper, de ne pas tomber à court d’endurance d’esquiver ou de parer. Voilà ce que vous dit le tuto globalement. Puis on vous parle d’enchaînements (qui m’ont beaucoup fait penser au système de Remember Me (en plus complexe)) (les parenthèses entre parenthèses c’est sexy non? Ndlc: Non) et là ça commence à se gâter. Vous avez 4 positions de base, les « stances » qui vous donnent accès à 3 coups enchaînables et un coup alternatif. On se retrouve déjà avec pas mal de coups vu que le switch entre les stances se fait bien. Et par-dessus ça on rajoute le deck de combat qui permet de customiser les enchaînements avec pléthore de coups. On rajoute à cela que chaque coup à des propriétés ou se base sur des stats différentes telles que la force, la vitesse, la direction etc… et on obtient des possibilités extrêmement nombreuses.

Tu la veux mon épée? Tu vas la prendre – dans la gueule

Tout cela est influencé par votre niveau car il y a (évidemment) un aspect RPG qui vous permet de monter vos stats de base pour taper plus fort, plus vite, plus longtemps, mieux encaisser. Et ce n’est pas fini (comme dirait le grand père de Jackie Chan), vous avez d’autres possibilités de customisation avec un certain nombre d’armes blanches qui ont leurs propres decks et des cristaux qui donnent des effets variés à vos coups (ma petite préférence va au heal).

Tous ces coups, toutes ces possibilités sont très bien servis par le gameplay et par le soin apporté au jeu, notamment via les animations qui sont très fluides mais aussi via le feeling général. En effet, même contre l’IA, une esquive parfaite ou un enchaînement qualitatif procure de bonnes sensations et si vous ne faites pas attention ou que vous faites du 1v2 ou 1v3 la difficulté peut assez vite devenir intéressante.

Une histoire… diluée

Le moins que l’on puisse dire c’est que votre présence en Adal semble être pleine d’un sens difficile à cerner. En effet, après une cérémonie semblant vous consacrer à l’aide d’un masque étrange vous voilà plongés dans un univers de bastons perpétuelles où vous devrez avancer dans des zones pleines d’ennemis, allant du péon au boss qu’il vous faudra vaincre afin d’accéder à la partie la plus excitante du jeu : le PvP. Le solo est un vaste tutoriel nécessaire qui ne se cache pas et qui a pour but d’éviter de vous dégoûter du jeu avec les premiers affrontements contre les joueurs.

Je regrette d’ailleurs que l’aventure ne soit qu’un prétexte. En effet, la première cinématique m’aura fait espérer; en vain. Mais au moins j’aurais appris les bases du combat. C’est déjà ça.

La meilleure attaque c’est la défense

Une fois l’histoire bouclée (7-8h) vous pourrez accéder au contenu PvP donc et apprendre des coups. Tout d’abord conseil d’ami, familiarisez-vous bien avec l’aspect défensif du jeu de combat. Il sera primordial de savoir esquiver, sauter, parer au bon timing et ce pour plusieurs raisons. Ça permet de survivre déjà et en plus ce sont ces mécaniques qui vous permettent d’enrichir votre deck de nouveaux coups grâce à un système addictif de récompense. Ai-je omis que seul le vainqueur en ressort grandi? Possible. En effet, pour confirmer l’ajout d’un coup au deck il vous faudra gagner votre match et ça c’est l’esprit Coubertin!

J’ai dû passer plus de temps dans mon deck qu’à combattre

On enchaîne donc les combats, autant pour le sentiment de satisfaction que procure la victoire que pour l’apprentissage qui se cache derrière chacune d’elle. On passe ensuite beaucoup de temps à optimiser le deck afin qu’il soit efficace mais aussi qu’il nous corresponde. Certains pourront même souffrir d’une collectionnite de coups. Plusieurs buts possibles pour les joueurs donc. Et on se surprend à enchaîner les matchs, à devenir meilleur et à perdre aussi, mais la défaite est aussi source d’apprentissage. On se rend compte des faiblesses de notre style, des erreurs commises en combat, sur un enchaînement et on en redemande.

Conclusion

Absolver est un parfait mélange entre jeu de combat, RPG et aventure. Doté de mécaniques riches et profondes qui vous promettent et vous permettent des heures d’apprentissage, vous enchaînerez les combats contre des adversaires humains et passerez beaucoup de temps à peaufiner votre deck.
Je n’ai abordé l’aspect technique que pour parler de la fluidité des enchaînements. Quelques ralentissements se faisaient sentir sur PC au début mais ils ont été corriges chez moi.
Ni beau ni moche le jeu ne se focalise pas sur cet aspect très secondaire. Si vous avez le temps et l’envie d’apprendre à combattre, Absolver est fait pour vous.

Temps de lecture : environ 5 minutes

Absolver

  • Développeurs Devolver Digital
  • Éditeurs Sloclap
  • Type Combat RPG
  • Support PS4, PC, One
  • Sortie 29 Août 2017
Abslover à notre sauce
9/10
Abslover à notre sauce
Y'a bon
  • Le nombre de coups
  • Le PvP
  • Les sensations
  • La profondeur de gameplay
  • Les decks
Beuuuuwark
  • L'univers peu exploité
  • Une IA un poil faiblarde
  • Technique
    9/10
  • Esthétique
    7/10
  • Ergonomie
    10/10
  • Contenu
    10/10
  • Audio
    8/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Axel Eloy

Gros lecteur, j'aime me faire emporter par mon imagination et c'est ce que je recherche dans les jeux, pas besoin de monde ouvert ou autre, vous me perdez!!
    Autres articles jeux vidéo

    Dans le même genre