A Juggler’s Tale nous fait littéralement suivre le fil de son histoire. Si d’autres jeux comme Unravel ont fait du fil un élément de gameplay, ce titre de Kaleidoscube en fait l’élément central de sa narration et de ses mécaniques.


A Juggler’s Tale


Supports : PC, PS4, PS5, XBox One, XBox Series, Switch

Genre : Plateforme / énigme

Date de sortie : 29 Septembre 2021

Editeur : Mixtvision

Développeur : Kaleidoscube

Multijoueurs : Non


A Juggler’s Tale est un jeu à découvrir d’urgence pour son univers, sa narration et ses énigmes !


  • La narration est excellente !
  • Le jeu est magnifique
  • Abby, adorable et forte !
  • Jamais frustrant grâce aux sauvegardes bien placées
  • Les énigmes créatives
  • Court
  • Certaines énigmes auraient parfois mérité plus d’indications

Briser ses liens

Si tout débute comme un théâtre de marionnette classique, vous dirigez une jeune enfant nommée Abby qui décide de s’évader du cirque qui l’exploite. Les premières minutes permettent de jauger un peu les éléments de gameplay, c’est-à-dire une progression en 2.5D où il sera nécessaire de sauter, d’attraper des objets et de gérer ces encombrants filins qui maintiennent tout le monde comme des marionnettes.

Abby n’est qu’une marionnette prisonnière d’un récit

Mais qui dit spectacle de marionnette dit marionnettiste, et celui qui tire les ficelles aura bien vite fait de vous donner ici et là un petit coup de main, attendri par votre désir d’émancipation aussi vain que mignon.

Ce narrateur omniprésent et tout puissant commentera chacune de vos actions tout en déroulant l’histoire de l’enfant et ses péripéties. Enfin… il vous aidera un peu parfois tant que vos actions colleront à son histoire. N’imaginez pas échapper un seul instant au texte écrit et au destin de l’enfant, à moins de parvenir à briser vos chaines et à les retourner contre vos oppresseurs…

Le monde devient rapidement magnifique à parcourir

Il existe de nombreux jeux de plateformes à énigmes, mais A Juggler’s Tale apporte une touche unique et innovante au genre. Comme vous vous y attendez dans un jeu de plates-formes, vous devez courir et sauter sur des rebords et des plates-formes. Mais avec Abby comme protagoniste, il y a un hic, un gros hic : ses cordes.

Après tout, comme le dit le narrateur, ces fils qui maintiennent Abby la retiennent aussi ! Le titre est alors un conte vraiment prenant sur l’émancipation, le confort des liens et la difficulté de les briser pour parvenir à une véritable liberté.

Plus d’un danger attendent Abby, et celui-ci n’est pas le pire

Ses fils disparaissent de l’écran vers le haut, et il n’y a pas moyen de les contourner. Les cordes d’Abby la retiennent dès qu’elle rencontre un obstacle, qu’il s’agisse d’une branche suspendue ou d’une plate-forme aérienne. Abby peut sauter sur les objets, mais pas s’ils sont trop hauts. Un autre problème est qu’A Juggler’s Tale est présenté comme un jeu à défilement latéral, ce qui signifie que vous ne pouvez aller que vers la gauche ou la droite, le haut ou le bas. Vous ne pouvez pas vous éloigner ou vous rapprocher de la caméra pour contourner un obstacle. Dans la plupart des cas, vous devez trouver un moyen de surmonter les cordes qui la retiennent. Vous devrez peut-être trouver une boîte à pousser ou à tirer, ou trouver un levier qui fera monter ou descendre une plateforme.

Il faut parfois savoir penser autrement pour progresser

A Juggler’s Tale n’a qu’un seul personnage qui parle, et c’est le narrateur. Il joue un rôle central dans le jeu et fait un excellent travail en racontant l’histoire et en aidant Abby, en lui donnant des conseils et des avertissements. Tout en agissant avec benveillance, il n’a pas peur d’être honnête sur une situation. La présence du narrateur dans l’histoire ne doit pas être sous-estimée. C’est lui qui fait vivre Abby, qui veille sur elle, qui s’assure que tout se passe comme il se doit.

Le narrateur donne des indications subtiles, mais c’est à vous de trouver la solution pour parvenir à progresser. Parfois, vous êtes confronté à une situation qui, au départ, semble impossible à surmonter. Vous devez regarder autour de vous et voir si vous pouvez trouver quelque chose qui peut vous aider, et vous rappeler ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire en tant qu’Abby. Mais le narrateur peut aussi vous aiguiller, mais vous êtes toujours dans l’obligation de réfléchir en dehors du monde et sortir des sentiers battus pour trouver des solutions intelligentes. Beaucoup d’énigmes ne sont pas faciles, mais elles ne sont pas impossibles à résoudre.

Les énigmes sont bien pensées et très pertinentes

A Juggler’s Tale est un titre qui brise continuellement le quatrième mur, en incarnant le narrateur et en vous faisant jouer une pièce de théâtre vivante de très jolie façon. Si le titre n‘est pas des plus long, il propose quelques énigmes et de magnifiques paysages que nous parcourons d’abord tranquillement avant d’avoir une véritable Némésis à nos trousses.

Le narrateur fera tout pour empêcher Abby de quitter son histoire

La narration et le doublage ont fait l’objet de beaucoup d’attention, au point d’en devenir véritablement haletante – voire terrifiante sur la fin !

A Juggler’s Tale n’est peut-être pas un long jeu, mais il utilise bien son temps pour nous dérouler son spectacle. Vous pouvez y vivre trois heures en suivant une belle histoire et des personnages forts qui valent la peine d’être découverts.

A Juggler’s Tale

Titiks

L’avis de Titiks sur PS5

En Bref

Vous aimerez Abby et vous vous battrez pour elle du début à la fin tandis que vous frissonnerez en écoutant le tout puissant narrateur. Si les énigmes proposées par le jeu sont difficiles, elles ne sont pas impossibles à résoudre, et très créatives. Si vous êtes à la recherche d’un jeu qui présente une belle histoire courte, A Juggler’s Tale est un jeu à découvrir, tout en mettant à l’épreuve intelligemment vos capacités à résoudre des énigmes

4.5
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Test : Trust GXT Onyx 255+ – Un bon micro sur bras pour les créateurs de contenus
Next Techland annonce « Sounds of the dying city » en collaboration avec Olivier Derivière

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Vader Immortal : A Star Wars VR Series déboulera cet été sur PlayStation VR

04/05/2020
Close