Lost Song arrive sur PS4, VITA et PS3 cette fin d’année 2015. De quoi rassasier les fans de la série Sword Art Online (dit SAO pour les puristes) de longues heures de farm sur un jeu moche et mal animé. Oui, car les jeux SAO ça on le sait tous, ne sont pas des jeux qui brillent par leur technique. Pourtant à la rédac on est déjà 3 sur 18 (non pas la note, mais le nombre de personnes ici) a avoir passé plus de 60h sur le premier. Est-ce que l’univers d’ALfheim Online (ALO pour les intimes) sera aussi dingue que celui de SAO ???

La réponse est NON. Et on va vous dire pourquoi.

Ouf! J'ai eu peur.
Ouf! J’ai eu peur.

Vole Forest! Voleeeeeeeeeeeeee!!

Ce deuxième opus sorti sur PS4 (la version testée pour ces quelques lignes de texte et vidéo) vous plonge dans le monde d’ALfheim Online (ALO). 2 ans après avoir réussi à vaincre le géniteur fou de SAO (un jeu vidéo à réalité virtuelle qui, piraté par son propre créateur, vous donnait la mort en cas de déconnexion ou en cas de mort dans le jeu), on nous propose de tester une nouvelle extension d’ALO, un jeu vidéo basé sur une copie partielle de SAO. Sauf que maintenant, tout est maîtrisé dans ALO, et vous ne risquez plus de mourir d’atroces souffrances en enlevant votre Oculus Riff pour aller faire pipi. La vie est belle non?

Youpi je commence le jeu et j'ai un trophée. Heu...
Youpi je commence le jeu et j’ai un trophée. Heu…

Un monde bien moins dangereux

Vous et vos potes, prenez alors un kiff monstrueux à rejoindre ALO, et ce rdv quotidien, vous allez le vivre à travers Kirito, le héros de la saga. Dans un HUB-village qui vous permettra de gérer votre équipe, d’augmenter la force de vos armes à la forge ou encore d’acheter équipements, popos et autres artifices qui vous permettront de résoudre les quêtes qui vous seront confiées et de, surtout, éclater les boss de fin de monde. Et?? Bah c’est tout. Je viens de résumer le jeu ou presque en 5 lignes. Le jeu, passé son côté Visual Novel super Kawaï (mais légèrement tendancieux et même malsain parfois avec une relation avec sa sœur -bon bon ok!! même si vous avez pas un lien de sang- plus qu’ambiguë), ne vous apportera que des scènes de farm et très peu d’exploration. Contrairement au premier volet, vous saurez toujours où il faut aller et que faire, finies les recherches interminables de missions bancales pour pouvoir atteindre un pallier, là, vous avancez sur le point orange sur votre radar en haut à droite, et, c’est tout! Il y aura toujours un item, qu’il faudra combiner à un autre, qui ouvrira THE porte, qui vous fera combattre un mini-boss, qui vous donnera accès à une couche du niveau non atteignable auparavant, pour enfin combattre LE big boss du niveau, que vous allez défoncer super facilement en 3min car, petit malin que vous êtes, vous avez farmé comme un fou en multi. Tiens d’ailleurs parlons-en. Youpi tralala, c’est le pouvoir de la transition.

La sensation de vol est très chouette, et on a vraiment envie de passer d'îles en îles.. Mais les zones sont malheureusement assez vide et manque d'activités hors missions principales.
La sensation de vol est très chouette, et on a vraiment envie de passer d’îles en îles.. Mais les zones sont malheureusement assez vides et manquent d’activités en dehors des missions principales.

Le Multi, c’est bien, mais c’est cheaté.

J’attendais beaucoup du Multi. Tout simplement parce que je suis un nostalgique des Phantasy Stars Online & Cie et que j’ai envie de retrouver cette ambiance so “2K” du jeu vidéo. Point positif, ça fonctionne plutôt bien. Les serveurs fourmillent de joueurs, et on se retrouve rapidement… WHAT!! Me voilà niveau 150 (on commence niveau 100 et on peut aller jusqu’à 1000) et je combats un monstre niveau 859 avec des amis dont je n’ai même pas encore retenu le nom. Ces amis de la magie de l’internet sont tous niveau 950 et stuffé comme des porcs, sauf un niveau 1000 avec nous, littéralement à poil, qui donne des buffs à tout le monde. Je me fais one-shoot direct par le premier éternuement du boss. Je suis donc, mort. Ah non! Je suis un feu follet et j’aime la non-vie. Mais, mais, que m’arrive t-il, les niveaux de mon petit Kirito-Kun sont en train de monter à un rythme me rappelant celui des secondes de la pendule de mémé un mercredi matin pendant le Club Do (oui oui… à ce point). A la fin de leur mission (bah oui, ils n’allaient pas me réveiller en pleine mort de noob quand même), ils ont fêté leur victoire tandis que  moi, je ne comprenais rien. J’étais passé niveau 189 en une seule mission, et j’avais même gagné un objet. Je me sentais comme Dieu. J’allais donc recommencer l’expérience toute la soirée, pour finir niveau 380. HAHAHAHAHAHA, ils allaient bien rire les monstres dans le monde solo.

Là je suis mort, mais c'est fais exprès Sisi! Vous devez lire le paragraphe avant cette photo pour comprendre.
Là je suis mort, mais c’est fait exprès Sisi! Vous devez lire le paragraphe avant cette photo pour comprendre.

Grave erreur. Vous n’auriez jamais dû faire ça.

Dori me

Interimo adapare dori me

Ameno ameno latire

Latiremo

Dori me

.
L’instant ERA est là. Chantez avec moi mes frères.  Vous venez de comprendre que le jeu est totalement cheaté, et vous vous sentez tel un dieu, l’or coule entre les mains, et votre force est décuplée. Mais bon sang quoi, vous venez surtout de foutre en l’air votre partie solo comme moi! Tuer les mini boss de niveau en les one-shootant et démonter le boss final en 2 minutes top chrono. Voilà quel sera votre quotidien. Déjà que c’était pas très dur (même si toi aussi tu perdras contre les premiers dragons, toi aussi tu verras), voilà que le jeu est aussi compliqué qu’un épisode de Dora L’exploratrice à 25 ans.
Bon je rassure ceux qui ne feront pas la même bêtise que moi, le jeu est loin d’être mauvais, les phases de vol sont vraiment sympa (même si la jauge de stamina est très relou) et l’apprentissage des compétences, même si il est moins complet et moins complexe que le premier opus, est tout de même assez chouette pour lancer de nouvelles attaques et autres combos. On regrette que les armes soient assez peu nombreuses au final et avec un design pas très varié. Bon après, il ne faut pas oublier qu’on est sur PS2. (comment ça, faut que j’arrête de dire du mal?)
 Voici une vidéo de gameplay que je vous ai concoctée pour vous montrer en un peu plus de 30min ce que le jeu à dans les tripes.
Enfin, je vous présente une session live du jeu pour les plus curieux, où pendant plus de 2h je vais vous parler et vous montrer pas mal de facettes du jeu. Mais aussi où j’irai plus en détails dans le système de progression et de combat.
Pour voir la part 2 et la part 3.

Conclusion.

SAO Lost Song avait de sacrés bons arguments pour devenir un vrai bon jeu et surpasser son petit frère Hallow Fragment. Le vol est une feature souvent très attendue dans les jeux vidéo. Une sorte de passage compliqué et un vrai challenge pour les développeurs qui sont censés donner une vraie profondeur au jeu, une exploration digne de ce nom et une liberté sans égale. Même si Lost Song arrive vraiment à nous plaire dans ses premières heures de vol, on est rapidement déçu par le manque de challenge, les missions sans intérêt et rébarbatives qui semblent finalement moins travaillées que le côté Visual Novel & fan service du jeu. Le multi est vraiment sympathique entre potes ou même avec des inconnu(e)s, surtout qu’il est possible de parler avec ces derniers. Mais une fois les levels trop haut, vous allez sans le vouloir, ruiner tout l’intérêt d’un RPG qui consacre le joueur dans la réussite après de longues heures d’apprentissage et de farm. Un RPG sans challenge, c’est tout sauf amusant.

Sword Art Online: Lost SONG

  • Développeurs ArtDINK / Namco BANDAI
  • Type JRPG ailé
  • Support PS3, PS4 et VITA
  • Sortie 13 Nov 2015

Y’a bon!

  • Voler !
  • Le HUD
  • Les cinématiques inédites en Cell Shading de qualitay
  • Le côté visual-novel dans le jeu très soigné (mais un peu beaucoup cul-cul)
  • Le multi façon Phantasy Star Online, mais dommage qu’on ne puisse pas explorer à plusieurs
  • Les plaines ouvertes et les îles flottantes à explorer[/unordered_list]

Beuargh!

  • Beaucoup moins complet que Hallow Fragment pour le système de combat (compétences en retrait)
  • Plus court et vraiment répétitif
  • Le mode online cheaté qui permet d’XP 100 fois plus vite qu’en Solo, et du coup de finir le jeu sans aucune difficulté
  • La carte qui ne peut pas se consulter en temps réel comme dans le premier
  • Bon ok j’arrête de le comparer au 1!
  • ALfheim Online (ALO) est à l’image de l’animé pour la saison 2 dans le jeu: plus fade et moins challenging que Sword Art Online.
Montrer le reste de l'article

A propos de l'auteur Voir les articles

bery
bery

Rédac Chef BBQ | Journaleux JV PC (steam: berychon), 3DS et WiiU (ID Nintendo: Berychon) et PS4 (psn: berymuch)| Animateurs de nombreux live sur notre chaîne: https://www.twitch.tv/pxlbbqtv/ | Machine à idées saugrenues

Précédent Fast Racing Neo : un F-Zero like pour la Wii U
Suivant Overwatch : les nouveaux héros et cartes post-lancement seront gratuits

Commentaires

Laisser un commentaire

Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Pas d’E3 pour Sega cette année

06/05/2015
Close