Un nouveau modèle de jeu vidéo commence à naître, dont fait maintenant partie Street Fighter V. Des titres que leurs éditeurs désirent voir vivre sur le long terme, et plutôt que de sortir de nouvelles versions chaque année (et dieu sait que Capcom a souvent été critiqué pour cette raison), ils font le pari de faire évoluer mois après mois leur nouveau poulain, à coup d’équilibrages, de nouveaux personnages et de nouveaux modes, espérant ainsi devenir l’ultime référence incontournable de l’e-Sport.

Après tout, Street Fighter n’est-il pas le jeu de combat le plus célèbre ? Celui qui a défini les codes du Versus Fighting ?

Après plusieurs Beta destinées à éprouver son Capcom Fighting Network (CFN) – dont une première assez catastrophique – Capcom a enfin livré au public son bébé le 16 février 2016, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a de quoi être décontenancé, voire déçu de l’état actuel du jeu.

Le tutoriel en aura fait rire plus d'un
Le tutoriel en aura fait rire plus d’un

Avec cette petite chronique SFV-RUD, PXLBBQ va tenter de vous tenir au courant des ajouts, fonctionnalités et états de Street Fighter V, car il s’agit ici d’un cas réellement à part dans l’univers des jeux de combats.

Jour 1 : A quoi ressemble Street Fighter V-V02-16

Vous rentrez chez vous avec la boîte du jeu, assez impatient de voir les nouveautés de cet épisode. Voici – en l’état – ce dont vous disposez aujourd’hui :

  • Un titre pour la première fois Cross-Plateform PS4/PC
    Le jeu va vous demander de vous créer un identifiant unique et de définir votre Pays. Vous pourrez donc affronter les joueurs du monde entier, qu’ils jouent sur PC ou console.
  • Un tutoriel reprenant les bases du jeu
  • 16 personnages jouables avec un gameplay unique : Ryu, Ken, Chun-Li, Nash (Charlie), Dictator (M. Bison), Cammy, Birdie, Necali, Claw (Vega), Mika, Rashid, Karin, Zangief, Laura, Dhalsim et F.A.N.G.
  • Un mode Histoire limité à quelques illustrations et 3 combats par personnages, permettant de débloquer une tenue annexe à acheter dans la boutique in-game (mais inaccessible pour le moment).
  • Un mode Survie – seul véritable challenge – avec 4 niveaux de difficultés (10, 30, 50 et 100 combats d’affilée) permettant de débloquer 8 coloris supplémentaires et les fameux titres à afficher sur son profil.
  • Un mode Versus, exclusivement à deux joueurs, les matchs contre l’IA n’étant pas permis.
  • Un mode entraînement pour tester tranquillement les différents personnages.
  • Un mode combats en ligne (classé ou non), véritable cœur du jeu pour le moment, avec la possibilité de créer un Salon de deux joueurs (réservé ou non)…
Laura est une combattante électrique agréable à prendre en main... le fan-service constnat du titre était-il cependant obligatoire ?
Laura est une combattante électrique agréable à prendre en main… le fan-service constant du titre était-il cependant obligatoire ?

On le voit, Capcom semble avoir sorti son jeu phare un peu précipitamment, dans une version qui tient plus de l’Early Access que du jeu terminé, ce qui pourra en décevoir plus d’un vu le prix de lancement. Pas de Mode Défis pour apprendre à (re)manier son personnage préféré, pas de mode Arcade ou Histoire digne de ce nom, pas de Versus contre l’IA…

Capcom veut à tout prix que les joueurs se jettent dans le bain du Online, apprenant sur le tas les nouveaux mouvements et systèmes de jeu, quitte à ce que la plupart des joueurs se fassent promptement démolir d’entrée de jeu par des pro-fighters très à l’aise avec leurs sticks arcade (les sticks et manettes pros dédiées PS3 sont d’ailleurs compatibles).

Pourquoi une telle précipitation ? Tout cela tient en 3 lettres et une date : EVO 2016, où Street Fighter V remplacera USFIV dans la compétition. Il fallait bien laisser le temps aux pros de s’entraîner… L’envers du décor de l’e-Sport, c’est donc que le grand public en paye les frais.

Cependant, les prochaines mises à jour apporteront – gratuitement heureusement – de nouveaux modes de jeu, dont un mode Histoire complet dès le mois de juin. Le mode Défis devrait arriver au mois de mars, tout comme les salons à 8 joueurs en ligne et le mode Spectateur.

Une boutique en ligne va également devenir accessible en mars, vous permettant d’acheter de nouveaux personnages, des costumes et des niveaux au fil de leur disponibilité.

A ce niveau, il y a deux moyens de paiement pour la boutique :

  • La Fighting Money (FM) : monnaie virtuelle que l’on gagne en accomplissant les différents modes de jeux et lors des combats en ligne.
  • Les Zennies (Z) : monnaie virtuelle à acheter avec votre carte bancaire, à raison de 100 Zennies pour 1€.

Chaque contenu supplémentaire pourra donc être débloqué gratuitement avec votre Fighting Money accumulée, mais pour les plus pressés, il sera donc possible d’acheter des Zennies également.

Les prix vont varier :

  • 100 000 FM (ou 600 Z) pour un nouveau personnage
  • 40 000 FM (ou 400 Z) pour un costume (préalablement débloqué dans le mode Histoire)
  • 400 Z pour des costumes “Premium”
Prix et moyens d'obtenir la FM
Prix et moyens d’obtenir la FM

En termes de personnages, cela peut sembler un peu limité en regard du roster complet d’Ultra Street Fighter IV (44 personnages), et vous noterez l’absence étrange de personnages iconiques comme Boxer (Balrog), Guile, Sagat ou Blanka. Capcom a en effet décidé de livrer d’autres personnages au cours des prochains mois et des prochaines années.

On sait ainsi qu’Alex sera disponible dès le mois de mars, et devrait être suivi de 5 autres personnages supplémentaires d’ici le mois de septembre (parmi Guile, Ibuki, Balrog, Juri et Urien), à raison d’un par mois, excepté en juin, qui verra arriver donc le mode Histoire complet. Le tout étant donc achetable via la FM, les Z ou – on s’en doutait – un Season Pass annuel à 29,99€ (ne couvrant donc que les mises à jour de cette année).

L'année 2016 va être ponctuée de nombreux ajouts
L’année 2016 va être ponctuée de nombreux ajouts

Cependant, à l’heure actuelle et malgré les nombreuses beta, le réseau de Street Fighter V pédale dans la semoule et il reste encore très difficile de combattre en ligne, et presque impossible de créer un salon. 

Qu’en penser aujourd’hui ?

Rien n’est simple donc pour le moment… mais il reste Street Fighter, l’essence du jeu de combat 2D caché derrière ces connexions obligatoires – ou presque – ses modes rachitiques, ses pertes de framerate dues aux décors et son online souffreteux.

Allégorie des joueurs et des serveurs
Allégorie des joueurs et des serveurs

Les combattants sont réellement uniques, disposent d’un gameplay qu’il faut maîtriser, plein de subtilités, encore plus profond encore grâce à l’ajout des V-Skills (un coup unique et gratuit par personnage), des V-Trigger (une capacité unique et limitée modifiant certains coups) et des V-Reversal (des contres risqués hérités de Street Fighter III, coûtant cependant un segment de la jauge de Coup Critique). Certaines manipulations ont été modifiées, une jauge de « stun » est visible et se rempli rapidement sous les assauts de l’adversaire, les mouvements et les combats sont plus rapides, brutaux, les enchaînements fluides et les erreurs soumises plus que jamais aux plus sévères punitions.

La recherche constante d’un adversaire en ligne fluidifie encore plus les affrontements, le joueur pouvant définir son combattant et son arène favorite à l’avance pour éviter les sempiternels temps d’attente de sélection de personnages. Dès qu’un « Challenger » apparaît, l’écran présente rapidement les deux combattants et les plonge sans attendre dans le combat. Terriblement efficace.

Bref, le terreau de Street Fighter V est bon, le roi n’est pas mort, mais il a trébuché devant toute sa cour sur le chemin de son trône. Reste à suivre le bon déroulement des mises à jour…

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Dark Souls offert sur XOne pour toute préco de Dark Souls 3
Next Blade & Bones se dévoile
Close

NEXT STORY

Close

Forza Motorsport 6 est annoncé – on connait même la voiture sur la jaquette

13/01/2015
Close