Jusqu’à aujourd’hui, Sony était resté ferme en excluant toute possibilité de cross-play inter-consoles malgré le vilipendage virulent des joueurs, notamment ceux de la communauté Fortnite. Mais il faut croire que l’opinion des gamers a fini par être prise en compte dans l’équation puisque Sony vient de retourner sa veste.

C’est par le biais d’un message posté sur le blog Playstation qu’on apprend que Sony Interactive Entertainment a finalement trouvé un moyen d’implémenter la prise en charge de fonctions multiplateformes pour certains contenus tiers. En d’autres mots, les joueurs PC, Xbox One, Switch et mobiles pourront bientôt être réunis sur les même serveurs pour l’amour du jeu.

La première étape de l’interplateformes entre consoles commence dès aujourd’hui avec Fortnite. En gros, Fortnite sur PS4 permet dorénavant « le jeu, la progression et le commerce multiplateformes à travers les systèmes d’exploitation de PlayStation 4, Android, iOS, Nintendo Switch, Xbox One, Microsoft Windows et Mac ». Cette bêta permettra aussi à Sony de s’assurer de la qualité du service multiplateforme sur PlayStation, tout en prenant en compte l’expérience utilisateur.

Pour le moment, seul Fortnite est concerné, mais Sony promet que nous serons tenu au jus pour les prochains titres qui bénéficieront de ces fonctionnalités.

S’il ne s’agit que d’une première étape, félicitons tout de même Sony qui aura eu le cran de rétropédaler pour le bien de sa communauté.

Montrer le reste de l'article

A propos de l'auteur Voir les articles

Mr Scintillant
Mr Scintillant

Actuellement, je tape la carte sur MTG Arena et Legends of Runeterra, tout en continuant mon marathon Kingdom Hearts

Précédent Codemasters annonce Dirt Rally 2.0
Suivant L’ultime saison de The Walking Dead (Telltale) disparaît des boutiques dématérialisées
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Ubisoft ouvre un studio à Berlin et recrute pour bosser sur Far Cry

17/11/2017
Close