Ride 2 | Test sur le Pouce

Quand les jeux de moto essayent de faire aussi bien que les jeux de voiture

J’ai été designé, par habitude, ou par sacrifice je ne me souviens plus, testeur du dernier jeu de Milestone sorti sur PS4, XboxONE et PC: Ride 2. Je vous invite d’ailleurs à lire le test de Bavenhur du premier qui sortait en Mai 2015. On reprochait au premier d’avoir une sale IA, peu de circuits et d’être assez moche… On va voir ensemble ce que nous réserve ce deuxième opus? d’accord ? Non? Bon bah j’ai pas mon permis moto, mais j’actionne la manette des gaz.

img-1-small580

Bon, sachant que je devrais conduire à plus de 90 km/h, prendre des virages serrés et utiliser mon frein arrière, ça va pas être simple

La moto commence à rouler. Génial, je sais conduire une moto. Plus je tourne la manette des gaz, plus je vais vite. Cheveux aux vents (pensez à mettre votre casque tunningé les enfants) je me sens comme absorbé par les circuits qui me sont dévoilés: 30 circuits uniques, 200 motos, 18 fabricants de motos représentés, plus de 1200 custos possibles, les modes de moto type Country, City, GP, Road, Motard, Drag race ou encore du moto cross. Bref sur le papier Ride 2 parait en effet LA simu de moto tant attendue. Alors après avoir tourné sur ma route toute la sainte journée, je décide d’utiliser le frein. Là je grince déjà un peu plus des dents, et je m’interroge sur la physique des motos. Le comportement des motos me semble en effet étrange, même si je n’ai que piloter durant ma vie une MBK51 (vous pouvez rigoler, mais je suis sûr que 70% des joueurs de Ride 2 n’ont pas grimper sur une moto, j’accuse!). Une fois que vous aurez vu mes skills de conduite dans le chef d’oeuvre cinématique qu’est Bourgogne Blues, vous ne pourrez plus nier (aller à 16min06s):

 

Je décide de commencer par wiki: « À faible vitesse, la stabilité est obtenue par un ajustement constant effectué par le pilote grâce au guidon, tel un balancier et de la même façon qu’avec une bicyclette. La direction de la moto est alors contrôlée par le guidon et dans une faible mesure la position du motard ; tourner le guidon à droite (pousser sa branche gauche) conduira la moto vers la droite, et inversement. ». Jusque là, ça me va. Faire de la moto, c’est comme faire du vélo, mais avec un missile sous les fesses. Très vite tout s’accélère et le champs lexical de la moto me jaillit au visage. Je vais de voir étudier comment prendre un virage comme un pro. Je vous invite à lire alors ce petit paragraphe assez intéressant: lien wiki.

Pour me mettre dans le mood

Pour me mettre dans le mood

Je commence à comprendre! Conduire une moto et une voiture, c’est très différent. Merci Wiki. Je relance donc Ride 2 en mode carrière où l’on me force à utiliser un personnage lamba qui doit me ressembler. Je prends donc une fille, que je nomme Apolyne Break, et je dois choisir parmi 4 ou 5 motos qui sont censées refléter ma personnalité. Je choisis une moto de Mr.Martino (je ne connaissais ni le modèle, ni le fabriquant) , on me donne immédiatement ma vocation, mon inspiration, bref, ma personnalité : je suis un aventurier. Merci Ride 2. Étonnamment le premier circuit en Asie sur lequel je cours avec cette dernière se passe très bien (voir la vidéo du test à 10min42) et les circuits s’enchaînent plutôt bien. L’IA est tout à fait lamba, et la conduite s’avère très arcade, il faut jouer des coudes pour passer en première tête : ça me plait!

Sauf que Ride 2, c’est pas un jeu d’arcade, et très vite, tout me revient en pleine face. On me force à m’équiper de motos de plus en plus puissantes, qui vont de plus en plus vite, qui font de plus en plus n’importe quoi avec la physique, et du coup je m’amuse de moins en moins dans le jeu. Par exemple je suis très déçu que les motos ne subissent aucun choc quand on se crash, que le transferts de poids du joueur sur la moto semble parfois trop léger, que les parcours sont parfois très beaux et inspirés, contre d’autres très fades et très vilains. On sent que les petits gars de Mileston ont vraiment voulu bien faire, mais de là à le comparer à un Gran Tourismo de la moto comme j’ai pu le lire, il faut quand même pas pousser mémé dans les orties.

Notre test, 1h de vidéo rien que pour vous avec plusieurs circuits, motos et même du online.

 

Ride 2 n’est pas un mauvais jeu, il est surtout un jeu à licence où les passionnés et fans de moto y trouveront leur compte si c’est un rêve de pouvoir (vouloir) conduire, bichonner et modifier ces 200 bolides à leurs souhaits. Pour les autres, comme moi qui n’ont ni la fibre, ni la passion? J’ai ressenti beaucoup de fun sur les circuits orientaux et du dépaysement; avec des motos pas trop puissantes pour bien appréhender les virages et profiter des décors, de la vue intérieure vraiment immersive. Cependant, j’ai vite eu absolument zéro funatatude quand il s’agissait de taper des pointes à 300 km/h avec une physique absolument pas réaliste (pour ne pas dire ratée). Ride 2, un jeu pour de passionnés, pour des passionnés, mais qui aurait pu aller beaucoup plus loin. On attend le 3?

Test de Ride sur ps4
5/10
Test de Ride sur ps4
Y'a bon
  • 200 motos
  • 30 circuits, dont certains orientaux très jolies
  • La vue intérieure dans le casque
  • Les sensations de conduite des "faibles" motos
  • Le JAPONNNNNnnnnn
  • Beaucoup de custo
  • Le mode online rapide
Beuuuuwark
  • La physique
  • Pas de dégas sur les motos
  • L'IA trop arcade pour un jeu de simu
  • Des parcours sur circuit trop lisses, trop fades
  • La musique sans aucun intérêt
  • Graphisme
    6/10
  • Musique
    1/10
  • Son des moteurs et voix
    4/10
  • Gameplay
    5/10
  • Contenu et rejouablitié
    7/10
Commentaires Facebook
Catégories
MédiasTeststous nos textes
bery

Rédac Chef BBQ | Journaleux JV PC (steam: berychon), 3DS et WiiU (ID Nintendo: Berychon) et PS4 (psn: berymuch)| Animateurs de nombreux live sur notre chaîne: https://www.twitch.tv/pxlbbqtv/ | Machine à idées saugrenues
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre