La Poké Mania actuelle autour du JCC Pokémon à l’occasion de son 25ème anniversaire nous fait un peu oublier que c’est avant tout un jeu de cartes stratégique ; qui plus est de qualité. Afin de s’en souvenir, je vous propose une review de la boite Pokémon Fusion Strike Build & Battle (il me semble uniquement disponible en anglais). Cette boite est un kit de construction de deck pour le format Build & Battle qui se base sur des cartes utilisant les mécanismes de la nouvelle extension Poing de fusion.

Le format de draft Build & Battle

Cette boite build & battle est assez différente des autres produits de style decks pré-construits que l’on trouve assez facilement dans tous les magasins vendant des produits Pokémon.

En effet, vous n’aurez pas ici un deck prêt à jouer de 60 cartes mais une boite prête pour le nouveau format de draft « Build and Battle » que vous pouvez jouer en compétition officielle ou entre amis.

Chaque coffret contient 23 cartes Poing de Fusion qui forment la base de votre deck (identiques dans chaque coffret). Vous devrez ensuite combiner cette base avec le contenu aléatoire des 4 boosters de 10 cartes compris dans votre coffret pour créer un deck efficace.

Dans le format Build and Battle, les joueurs choisissent chacun à leur tour 1 carte parmi celles disponibles dans les boosters ouverts jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus de disponibles pour au final créer un deck de 40 cartes. Ainsi, chaque joueur démarre avec la même « base stratégique » pimentée par le facteur chance du contenu des boosters et du choix au tour par tour. Ce choix balance légèrement votre potentielle malchance si vos boosters ne contiennent pas de « bonnes » cartes car cela vous permet de piocher quelques cartes dans les boosters ouverts par vos adversaires.

Le prospectus livré avec la boite nous indique également que la limite de 4 cartes identiques par deck est ici levée, vous pourrez donc avoir 5 Meloetta dans votre deck pour peu qu’un 5ème tombe pendant la phase d’ouverture de booster.

Les règles de ce nouveau format de draft sont disponibles ici en anglais. Bien entendu, libre à vous de ne pas suivre les règles du format de draft Build & Battle et de vous créer un deck de 60 cartes utilisant les règles du format standard ave ce coffret. Son avantage est qu’il est directement utilisable pour un événement de draft Build & Battle.

Contenu de la boite

La boite contient une base de 23 cartes, 4 boosters de l’extension Poing de Fusion (Fusion Strike) et un code pour le JCC Pokemon Live y débloquant le contenu pré-cité.

Notez qu’il y a un intérêt additionnel pour les collectionneurs car chaque boite contient une carte holographique promotionnelle parmi 4 disponibles (attrapez-les toutes, mais avec modération). J’ai ici eu un joli Pyukumuku (aka Concombaffe dans notre belle langue de M. Pokora)

Les 23 cartes de base (dont la plupart fusion strike) sont:

  • 3x Meloetta (rare, fusion strike, 124/264)
  • 1x Professor’s Research (rare, 178/202)
  • 1x Shauna (uncommon, 240/264)
  • 2x Copycat (uncommon, 143/203)
  • 1x Level Ball (uncommon, 129/163 )
  • 1x Korrina’s focus (uncommon, 128/163)
  • 4x Fusion Strike Energy (uncommon, Fusion Strike, 244/264)
  • 3x Shelmet (common, fusion strike, 13/264)
  • 3x Accelgor (rare, fusion strike, 14/264)
  • 1x Chili & Cilan & Cress (uncommon, fusion strike, 227/264)
  • 1x Elesa’s sparkle (uncommon, fusion strike, 233/264)
  • 1x Smeargle (uncommon, fusion strike, 209/264)

Archétype de deck

Cette base de deck repose sur le fait de sortir Meloetta et d’attacher des énergies Poing de Fusion aux autres Pokémons Fusion Strike (Shelmet, Accelgor, Smeargle) de votre banc. En faisant ainsi, l’attaque de Meloetta (qui coute seulement 2 énergies) fera 70 dégâts multipliés par le nombre de Pokémon Fusion Strike auxquels une énergie Fusion Strike est attachée. On ne dit pas non à un petit 210 dégats par tour, n’est-ce pas ? De quoi mettre au tapis certains pokemon V ou VMax sans avoir la pénalité de perdre plus d’une carte de récompenses si Meloetta meurt.

De plus, les cartes d’énergie Fusion Strike bloquent les capacités (abilities) du pokemon adverse, ce qui rend vos pokemon insensibles à pas mal d’effets bien casse pieds.

Shelmet (et son évolution Accelgor) sera le sidekick en attendant de mettre Meloetta sur le terrain. L’attaque Ninja Tornado (non, pas notre partenaire Media Tornado) de Accelgor fait un joli 120 de dégats et ne coute qu’une énergie Plante au moment où il se déplace de votre banc vers la zone active (contre 1 plante et 2 incolores par la suite).

Un de vos pokemon avec une énergie Fusion Strike meurt ? Pas de panique … Smeargle à la rescousse. Sa capacité « Sketching Trash » vous permet d’aller récupérer 2 énergies Fusion Strike dans votre défausse et de les placer dans votre main.

Les cartes supporters de cette base de deck sont là pour vous faire piocher au cas où vos pokemon fusion strike ne seraient pas dans votre main. Les plus utiles à mon sens sont :

  • Level Ball : permet d’aller chercher un pokemon de 90HP ou moins et de le mettre dans votre main (ça tombe bien, tous vos pokemons ont moins de 90 HP).
  • Elesa’s Sparkle : carte bien pétée qui vous permet de choisir jusqu’à 2 de vos pokemon fusion strike puis d’y attacher une énergie fusion strike se trouvant dans votre pioche.
  • Chili & Cilan & Cress : pas de pokémon dans votre main ? Pas de soucis … Cette carte vous permet de chercher jusqu’à 3 Pokémon Fusion Strike dans votre pioche et de les placer dans votre main.
  • Korrina’s Focus : vous êtes à court de cartes après avoir placé un bon combo ? Pas de soucis … Korrina vous permet de repiocher jusqu’à ce que vous ayez 6 cartes en main.

Pokemon Fusion Strike Build & Battle

L’avis de Papayou

Contenu de la boite

En bref

Je trouve ce genre de coffret vraiment chouette car il propose une base de deck intéressante utilisant les nouvelles cartes Poing de Fusion (énergie et pokémon). Cette base est dynamisée par des cartes supporters qui font piocher, gérer votre pile et votre défausse. Je trouve cela bien plus amusant que de juste poser son pokémon V ou VMax et taper comme un semi remorque sur son adversaire. Cela apporte une petite dimension stratégique et de réflexion.

De plus, ce type de produit à prix raisonnable cible les joueurs plutôt que les spéculateurs tout en vous donnant une petite touche d’aléatoire avec les 4 boosters et une chouette carte holographique promotionnelle parmi 4 disponibles.

Si vous cherchez un chouette produit Pokémon pour vos enfants qui leur permettra d’apprendre le jeu avec un deck intéressant, foncez sur cette build & battle box ! Pourquoi ne pas aussi acheter 2 coffrets et jouer au nouveau format draft à la maison ? Attention toutefois que ce produit ne me semble disponible qu’en Anglais.

4
Show Full Content

About Author View Posts

Papayou

Amateur de japonaiseries en tous genres, rédacteur et correcteur sur pxlbbq.com

Previous Firework – Gameplay découverte angoissant
Next Test : Timelie – Dominez le temps sur Switch

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Games of Thrones Iron from Ice: les premiers screenshots

17/11/2014
Close