PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness | TEST

"Dominator Portable Psychological Diagnosis and Suppression System has been activated..."

PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness est un visual novel basé sur la série animée japonaise PSYCHO-PASS de 2012. A la base le jeu est sorti sur Xbox One en 2015 au Japon. C’est seulement le 16 septembre prochain que celui-ci fera son entrée sur notre territoire sur PS4, PS Vita et PC (Steam).

« Please aim calmly and subdue the target. »

Tokyo, 2112. Deux nouveaux détectives ont été affectés à la MWPSB (qui est tout simplement le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé en Français) au département des enquêtes n°1. Ils travailleront en étroite collaboration avec les fameux personnages de la série.

chara02_02Nadeshiko Kugatachi est une inspectrice dont les souvenirs ont été effacés, tandis que Takuma Trurugi est un « exécuteur » qui est à la recherche de son ami d’enfance disparu.
Calme, sérieuse et incapable de comprendre les émotions humaines, Nadeshiko rencontre Tsurugi, qui lui est un homme impétueux, déterminé à devenir un détective hors pair. Une fois leur rencontre faite, des événements curieux font leur apparition. Quelqu’un, ou quelque chose tente de rendre la population la plus heureuse possible… mais à quel prix? Des manières de faire qui ne plaisent pas à nos enquêteurs! Que leur réserve le destin?

chara02_01Dans ce Tokyo futuriste il faut savoir qu’il est possible de mesurer l’état mental d’une personne, sa personnalité et la probabilité qu’elle commette des crimes grâce à un dispositif installé sur leur corps qu’est le « Psycho-Pass ». Lorsque cette probabilité est élevée chez certaines personnes, leur teinte s’opacifie…et ces individus sont poursuivis puis appréhendés (ou abattus si nécessaire). C’est bien entendu le rôle de nos exécuteurs qui disposent d’un outil de travail qui est le « Dominator« . Un  pistolet intelligent relié à la pensée de son possesseur. Cette arme est conçue de manière à tirer uniquement sur les personnes ayant un coefficient de criminalité plus élevé que la normale.

dominator

« Please aim carefully and eliminate the target. »

 

Dans PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness, il n’est pas vraiment possible de juger la qualité graphique du jeu car il s’agit d’un visual novel qui reprend le character design de l’anime. On y ajoute quelques animations aux visages pour faire paraître les émotions, et des clignements d’yeux pour rendre les personnages plus vivants.


psycho-pass-mandatory-happiness-ps-vita-ps4-20160729-005

En ce qui concerne la manière de jouer, je n’ai jamais rien vu d’aussi simple (en même temps c’est un visual novel vous allez me dire). Vous aurez la possibilité de passer des dialogues vitesse grand V, les répéter, ou alors cacher la fenêtre de dialogue pour baver devant Gogami ou Ginoza… hum.
Des mots-clés seront enregistrés afin de vous donner des conseils sur vos futures actions, et ils sont consultables à tout moment via le menu pause. Il en est de même pour sauver votre progression, possible de le faire à tout moment de la partie.

En parlant de choix, il faudra en faire. Mais attention pas n’importe lesquels… En effet, de mauvais choix troubleront votre teinte, ce qui est très mal vu en tant qu’inspecteur, et il est possible que votre mission au sein du département des enquêtes se finisse plus tôt que prévu. Le GAME OVER pour faire plus court!
Plusieurs embranchements et fins sont possibles, alors réfléchissez bien à la situation dans laquelle vous vous trouverez!

large

« Target will be completely annihilated. Please proceed with maximum caution. »

 

Il n’y a pas beaucoup d’action comme vous pourrez le constater, mais les développeurs font en sorte de ne pas nous ennuyer, et de nous immerger dans les enquêtes par différents moyens.

Le premier moyen est les musiques. Tout le monde sait que le montage son (que ce soit pour un film, un animé, ou un jeu vidéo) permet beaucoup de choses, comme nous donner la chair de poule. Dans PSYCHO-PASS : Mandatory Happiness c’est ce qu’il se passe. Même si on ne martèle pas les touches de la manette pour tirer sur les ennemis, les musiques employées à certains moments des enquêtes nous plongent au cœur de celles-ci. On y ressent parfois du stress, de la peur ou encore de l’empathie pour tel ou tel personnage. Et c’est le gros PLUS du jeu.

L’autre moyen employé, c’est la VO. Les personnages ont gardé leur doublage japonais, ce qui fera plaisir aux fans de la série animée (et des VO).

https://www.youtube.com/watch?v=e8ltP32282E

Conclusion

PSYCHO-PASS: Mandatory Happiness est un très bon jeu si on aime la série, si on aime les Visual Novel, ou encore les enquêtes un peu… bizarres.
Quelques petits bémols néanmoins, comme une histoire un peu bateau venant des deux protagonistes que l’on incarne, ou encore le peu de choix que l’on doive faire durant tout le long de l’aventure. Mais attention, on se rend vite compte que ces choix ont de grandes répercutions sur le reste du jeu (et sur votre teinte). Ce qui nous emmène vers plusieurs fin différentes ou encore un arrêt prématuré de l’aventure…

Comme je suis très chanceuse avec les fins de jeux… je vous laisse donc imaginer la nature de ma « fin ».  -ceci est du sarcasme-

PSYCHO-PAS: Mandatory Happiness

  • Développeurs 5pb.
  • Type Visual novel
  • Support PS4, PS Vita, Xbox One, PC
  • Sortie 16 septembre 2016
Note Cuisson à feux doux
Note Pas de pxlection

Y’a bon!

  • La VO de l’anime
  • Les musiques
  • L’immersion

Beuargh!

  • Une histoire un peu bateau de notre personnage principal
  • Des chapitres trop longs
  • Peu de choix à faire sur toute l’aventure…
Commentaires Facebook
Catégories
Tests

Rédactrice mais surtout monteuse sur pxlbbq.com. Qualifiée aussi de Geekette, les jeux vidéo reste depuis gamine ma vraie passion.
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre