Those Who Remain vient d’annoncer sa date de sortie et nous avons pu essayer le début de l’aventure via une Démo fournie par l’éditeur sur PC. Je vous livre ci-dessous un avis après une trentaine de minutes passées sur cette version Preview.

Those Who Remain


Supports :
PC, PS4, Xbox One

Genre :
Horreur

Date de sortie :
15 Mai 2020

Editeur :
Wired Productions

Développeur :
Camel101

Multijoueurs :
non



En 2010, quelques titres ont failli me faire acheter une Xbox 360. Oh j’étais bien content avec ma PS3, mais chez Microsoft, je bavais devant Mass Effect, Limbo et Alan Wake. Puis, la série de Bioware est sortie sur PS3, tout comme Limbo, ne restait plus que le titre de Remedy pour justifier l’achat, ce qui vous l’avouerez, était une raison assez mince. Puis je suis allé chez un ami qui possédait ce titre sur sa console et j’ai quand même été assez déçu. Je m’étais imaginé Alan Wake autrement compte tenu des bandes annonces, moins orienté vers l’action et davantage vers l’ambiance.

Le monde de Those Who Remain est peut-être “plus grand à l’intérieur”

Pourquoi je vous parle d’Alan Wake dans un article consacré à la preview de Those Who Remain ? Et bien figurez-vous que le titre de Camel101 semble se représenter mon Alan Wake imaginaire, ce qui me met en joie.

Beaucoup plus cela dit que le protagoniste de cette histoire, Edward Turner, que nous trouvons ici en train de boire et de déprimer sur son sort, avant de recevoir un message d’une certaine Diane l’invitant à le retrouver dans un Motel à proximité de la petite ville de Dormont. Si cela vous rappelle légèrement Silent Hill 2, sachez que la Diane en question n’est pas la femme d’Edward, mais ce qui semble être sa maîtresse, avec qui il a visiblement décidé de rompre.

Silencieux, immobiles, ils sont partout

Mais personne ne l’attend au Motel, et la chambre de Diane reste mystérieusement vide, malgré la douche qui coule dans la salle de bain. Mais le téléphone sonne et une petite voix souffle qu’il faut “Rester dans la lumière”. Quelqu’un s’empare de votre véhicule tandis qu’Edward se lance à sa poursuite à pied, vers la ville de Dormont. En chemin, les lumières s’éteignent sur la route et Edward se retrouve entouré d’ombres armées immobiles de couteaux ou de haches, aux yeux lumineux qui semblent craindre la lumière…

Cette courte démo d’une bonne demie-heure suffit à planter l’ambiance sombre et le style de jeu auquel nous aurons affaire une fois sorti. Those Who Remain est un thriller psychologique qui confrontera Edward à ses propres démons tandis qu’il progresse dans la ville fantôme de Dormont, poursuivi par des ombres menaçantes, alors qu’il devra fouiller les environnements pour trouver des sources lumineuses.

On vous conseille de rester dans la lumière – vraiment

Phares de voitures, guirlandes de Noël, briquet… toute lumière fera disparaître les ombres, mais trop s’en approcher mènera Edward à sa perte. La fin de la démo dévoile une bande-annonce qui montre plusieurs environnements, voire même des ennemis qu’il faudra fuir dans un style qui n’est pas sans rappeler Amnesia de Frictional Games. Les décors sont sombres, lugubres et une grande place est laissée aux effets lumineux. Visuellement c’est propre, et j’avoue que la présence des ombres – menaçantes mais immobiles – est glaçante. Ils sont là, innombrables, à vous observer depuis la pénombre. Et si on s’habitue vite au fait qu’ils ne puissent vous rejoindre, on ne doute pas que les développeurs joueront avec cet acquis pour nous faire frissonner d’autant plus…

Those Who Remain – Preview : Conclusion

Ça sent bon, dites donc !

Propre sur PC, Those Who Remain est un jeu d’horreur qui nous promet une belle plongée dans les cauchemars d’un homme. La démo laisse suffisamment de questions en suspens et présente les différents éléments de gameplay, comme la recherche d’objets, la gestion de la lumière et le changement de dimension. Personnellement, j’attend ce titre, toujours prévu sur PC, PS4 et Xbox One le 15 mai.

Montrer le reste de l'article

A propos de l'auteur Voir les articles

Xavier Henry - Titiks
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Précédent Raw Fury éditera The Signifier sur PC cet été
Suivant Gildarts rejoint le roster de Fairy Tail

Commentaires

Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 4 | Preview

13/04/2015
Close