La semaine dernière, Sega / Atlus nous ont invité au Persona 5 Strikers First Look Event, une présentation presse du prochain épisode de Persona à sortir chez nous, dont voici les premières informations.

Wake Up, Get Up, Get Out There

Sorti le 20 février 2020 au Japon, Persona 5 Scramble: The Phantom Strikers aura su se faire désirer auprès des joueurs occidentaux. Mentionné une première fois en avril dernier dans un questionnaire à destination des joueurs de Persona 5 Royal, puis listé dans un planning de Koei Tecmo, avant d’en disparaître, pour finalement réapparaître chez certains revendeurs (mentionnant au passage la présence d’un doublage et de sous-titres anglais), la possible sortie de la suite des aventures des Phantom Thieves dans nos contrées était pour le moins floue et incertaine, du moins jusqu’à aujourd’hui. Car c’est désormais officiel, le jeu sortira bel et bien chez nous sous le nom de Persona 5 Strikers !

Beneath the Mask

Le jeu se déroule six mois après les événements de Persona 5. Joker et Morgana retournent à Tokyo, et retrouvent leurs amis Phantom Thieves afin de passer l’été avec eux lors d’un road trip à travers le Japon. Cependant, ces derniers vont à nouveau être attirés dans le Metaverse, où cette fois-ci ils ne parcourront plus des palais, mais des quartiers de grandes villes japonaises transformés en prisons, et qui semblent affecter le comportement de certaines personnes dans le monde réel, les obligeant à enfiler à nouveau leurs costumes de voleurs fantômes.

Le jeu promet d’avoir une forte dimensions narrative, mais sachez qu’il se suffit à lui-même, et que les joueurs n’ayant pas fait Persona 5 pourront y prendre tout autant de plaisir que ceux l’ayant terminé. Même s’ ils passeront évidemment à côté de la joie que la simple idée de parcourir à nouveau les rues de ce Tokyo virtuel et de retrouver ces personnages avec lesquels ils ont passé tant de temps peut provoquer chez les vétérans. 

Persona 5 Strikers Ann

Life Will Change

La plus grande différence avec cette suite, c’est que nous ne sommes plus en face d’un JRPG, mais d’un Musô, comprenez par là un jeu où vous allez affronter des vagues d’ennemis successives de manière dynamique, et non plus lors de combat au tour par tour, tout en conservant néanmoins certaines features de gameplay de Persona 5, à l’instar de Hyrule Warriors sorti récemment sur Switch.

Il sera donc toujours possible d’approcher les ennemis par l’arrière pour leur tendre une embuscade, d’exécuter des All-Out Attacks, d’utiliser le Third Eye pour révéler certains secrets, ou encore de recourir aux capacités des vos Persona, tout en tranchant allègrement dans les hordes de Shadow qui vous assailliront.

La sublime direction artistique du titre d’Atlus fait aussi son grand retour, et quand bien même Persona 5 Strikers n’utilise pas le même moteur, ce qui semble occasionner quelques petits changements qui sont de l’ordre du détail, on retrouve avec joie cette esthétique et cette interface qui transpire toujours autant la classe, et qui rend la navigation dans les menus des plus plaisantes. Il en va de même pour l’OST qui semble contenir aussi bien des musiques du jeu original, que des remix et des nouveaux titres.

Mais l’une des principales nouveautés, c’est bien évidemment l’ajout de deux nouveaux personnages qui viendront grossir les rangs des Phantom Thieves. A savoir Sophia, une intelligence artificielle qui peut prendre forme humaine dans le Metaverse, ainsi que Zenkichi Hasegawa, un officier de police enquêtant sur les phénomènes étranges provoqués par le monde cognitif. Impossible cependant de dire si ces deux nouveaux protagonistes auront un rôle important dans l’histoire, ou s’ ils seront là juste pour faire de la figuration.

Persona 5 Strikers Muso

Royal Days ?

Si Persona 5 Strikers est effectivement la suite de Persona 5, cela est surtout vrai pour la version Vanilla (ainsi que la version anime disponible sur Wakanim). Malheureusement pour ceux qui auraient découvert le jeu avec sa version Royal et seraient fan de Maruki-sensei ou encore de Kasumi, ces derniers sont ici aux abonnés absents, et considérés comme non canon…

Last Surprise

Persona 5 Strikers sortira donc chez nous le 23 février 2021 prochain, et sera disponible sur PS4, Switch ainsi que sur PC via Steam, et vraisemblablement jouable sur PS5 également. Que les anglophobes se rassurent, le jeu aura bien droit à des sous-titres français, en plus de l’allemand, de l’italien, de l’espagnol, et de l’anglais. Les joueurs Steam auront même droit à trois pistes de sous-titres supplémentaires, à savoir le japonais, le coréen et le chinois. Quant au doublage, vous aurez le choix entre le japonais et l’anglais (qui a d’ailleurs été réalisé à distance à cause de la crise sanitaire).

Le jeu sera évidemment disponible en support physique sur PS4 et Switch (seule console bénéficiant d’un Steel Book) ainsi qu’en démat’ avec deux versions différentes. Une version simple, et une version Digital Deluxe qui contiendra quelques bonus, tels qu’un Artbook Digital, l’OST du jeu avec 40 pistes, une vidéo making-of ainsi que des bonus in-game (ce qui rappelle Persona 4 Golden lors de sa sortie Steam en début d’été). Et d’ailleurs, ceux qui précommanderont la Digital Deluxe Edition pourront y jouer avec quatre jours d’avance, soit le 19 février, et ce quelle que soit la plateforme. Les précommandes commencent dès aujourd’hui.

Malheureusement, aucune édition collector n’est à ce jour prévue. Ce qui est dommage, sachant que les japonais avaient eu droit à une édition “Treasure Box” assez fournie, contenant un steelbook, un arbook, l’OST du jeu sur deux CD, un blu-ray, une étoffe à l’effigie de Morgana et une petite sacoche, en plus du jeu dans sa version simple. Il faudra donc se rebattre sur la Digital Deluxe Edition qui est ce qui se rapproche le plus d’une édition collector, mais qui laissera les plus matérialistes un peu sur leur faim.

I Believe

Étant fan de Persona 5, et ayant terminé le jeu plusieurs fois, je suis évidemment très impatient à l’idée de revoir les Phantom Thieves, et de repartir à l’aventure avec eux, surtout que le jeu semble vraiment avoir quelque chose à nous raconter, et ne me donne pas l’impression d’être un simple Musô avec une skin Persona, qui ne serait là que pour rentabiliser la licence. Reste à voir les sensations une fois la manette en main, et à espérer que le jeu sera suffisamment bien rythmé et varié, afin d’éviter la répétitivité inhérente au genre. Néanmoins, je reste confiant sur la qualité du titre, et prêt à en faire son acquisition dès sa sortie.

Je vous laisse avec quelques vidéos pour vous donner l’eau à la bouche présentées pendant l’event qui montrent une bonne demi-heure de gameplay ainsi que des cutscenes.

Show Full Content

About Author View Posts

Avatar
Astray

Grand enfant passionné de manga, d'animation japonaise, de hentai, de figurines, de trucs coquins et de jeux vidéo, ce qui apparemment fait de moi quelqu'un de très banal sur internet.

Previous Space Invaders Forever nous balance ses classiques de l’arcade sur PS4 et Switch
Next Devolver Digital annonce Loop Hero

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

L’étrange Hide & Dance ! arrive sur Switch

02/10/2020
Close