Vous en doutiez ? Les chiffres rapportés par SuperData Research vont vous aider à en être persuadé. Le rapport parle de lui-même : League of Legends, le jeu le plus joué au monde, a généré près d’un milliard de dollars entre janvier et septembre 2014. Dans le classement des MMO les plus profitables, le MOBA de Riot est également passé de 4e en 2013 à premier, sans surprise, cette année. D’après les chiffres de SuperData, on remarque que LoL représente aujourd’hui 12 % de parts de marché. Pour être plus clair, sur 8 dollars dépensés dans des MMO, Riot Games en gagne 1.

MMOdata

League of Legends à réussi à dépasser Dungeon Fighter, un MMO Coréen développé et édité par le géant local : Nexon. Le plus surprenant, c’est que les revenus faramineux de Riot proviennent d’une petite frange de joueurs. Malgré l’audience gigantesque que touche LoL -comme par exemple lors d’un événement tel que la finale des Worlds, dimanche dernier- seul un petit pourcentage de joueurs est monétisé par Riot. On peut aisément tabler que, si le milliard de dollars a presque été atteint entre janvier et septembre de cette année -avant les Worlds, donc-, le bilan de fin d’année sera plus que satisfaisant pour Riot et son actionnaire principal, le géant de la téléphonie Chinoise Tencent. Et puisqu’on est dans les chiffres et que quand ils concernent l’argent ils parlent mieux que n’importe quoi d’autre, en voici un beau : pendant le mois d’août 2014, les joueurs de League of Legends ont dépensé un total de 122 millions de dollars. En un seul mois. Avant les Worlds. Inutile de vous dire que si le cashprize des Worlds –1 million de dollars aux champions- peut paraître gargantuesque, Riot peut très largement se le permettre, au même titre que la location du Stade Sang-Am de Séoul.

Dans les classements établis par SuperData, on note également que Dota 2, le concurrent direct de League of Legends développé par Valve, se hisse dans le top 10 avec son pote Counter-Strike. Blizzard n’est évidemment pas en reste et le pionnier World of Warcraft, toujours payant et qui est régulièrement condamné à la déchéance par les mauvaises langues, se porte bien puisque qu’il brigue une 4e place respectable avec ses 750 millions de dollars en 8 mois. Au calme comme dirait l’autre. Blibli, qui ne s’est aventuré que très récemment sur le marché des free-to-play, est aussi arrivé à caser un autre de ses jeux dans le top 10. C’est Hearthstone, le petit bébé chronophage de Blizzard qui se classe à la dixième place du classement. Un score respectable pour un jeu -officiellement- sorti il y a quelques mois. Y’a pas à dire, le savoir-faire de Blizzard et son suivi pointu (qui à dit Diablo III ?) participent grandement à leur réussite.

Du coup, avec 8 milliards de revenus jusqu’ici en 2014, le marché des free-to-play pèse lourd et n’est pas près de freiner sa folle ascension. L’accessibilité de ces jeux et leur expansion dans des régions comme le Brésil, la Turquie ou la Russie devraient, selon Superdata, générer pas moins de 11 milliards de dollars en 2017. Si c’est gratuit, c’est vous l’produit qu’on vous dit !

MMOgraph

Show Full Content

About Author View Posts

Avatar
Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous The Evil Within | Test
Next Petit portrait du marché jeu vidéo en France

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Les développeurs de Shadowgate dévoilent Argonus and the Gods of Stone

13/05/2019
Close