LASTFIGHT | Test

Pif paf pouf

LASTFIGHT est enfin sur nos consoles de salon, vous savez ce jeu de baston 2D où vous pouvez prendre les objets du décor pour se les balancer à la tronche? Oui celui-là même qui s’est inspiré de la bande dessinée Lastman. Oui, oui celui-là même avec une bande son terrible made in 2080 !

Mon poing dans ta g***le

ani-anaboUne nouvelle drogue entre sur le marché que tous les bagarreurs s’arrachent : Anitrans. C ‘est LA réponse que tous les sportifs professionnels attendaient, en prendre c’est l’assurance d’une puissance qui dépasse l’invincibilité. Elle a malheureusement quelques effets : Stéroïdisation de la masse musculaire, surprotéinage des tissus, augmentation de la force pure. Mais aussi, diminution de l’espérance de vie, compression et explosion interne des organes, fracture de la colonne vertébrale… hm.

 

.

Alors que cette drogue fait des ravages chez certains, la copine de nos deux protagonistes, Richard AldanaDuke Diamonds, s’est faite enlever par un grand méchant… Le but vous l’aurez compris c’est de la retrouver tout en cassant des gueules.

duke-detailsrichard-details1

 

 

 

 

 

 

 

.

 

Ouch !

On ne peut pas parler de LASTFIGHT sans mentionner Power Stone. Oui ce jeu sur Dreamcast, où les combattants évoluent librement dans une arène en trois dimensions. Ah LASTFIGHT aussi. Ce jeu où il est également possible d’utiliser des objets du décor et ramasser des armes pour se battre. Ah ben LASTFIGHT aussi. Ce même jeu, où le moyen le plus rapide de mettre KO votre adversaire est de ramasser toutes les gemmes de puissance du stage (power stone) afin de vous transformer en personnage surpuissant. Oh ben LASTFIGHT aussi.
Vous l’aurez donc compris, beaucoup de mécaniques empruntées. Le gameplay n’est pas fou; coup faible/coup fort, blocage, esquive, choppe et saut. Ca ne va pas plus loin. De plus si votre acrackjack-detailsdversaire est le premier à commencer à vous ratatiner, il sera compliqué pour vous de remonter sur le ring. Il spamme alors les attaques et impossible pour vous d’esquiver (car les animations sont trop longues à mettre en place) ou de vous relever. A l’inverse, lorsque vous prendrez l’avantage, vous vous rendrez vite compte que les hitbox du perso adverse sont un peu foireuses

Au bout du troisième combat la routine s’installe et vous ne prenez plus aucun plaisir à combattre les autres adversaires (certains sont vraiment hardcore). Même le boss de fin n’est pas une fin heureuse pour le joueur.

Ramène tes potes ca va barder

LASTFIGHT propose différents modes de jeu. Bien entendu le mode histoire qui consiste à marcher sur tous vos adversaires afin de secourir votre « princesse », avec des blagues plus très drôles au bout de la quatrième cinématique. Il y a également du 1V1 toujours cool pour vous faire défoncer par l’IA ou, pour plus de fun pendant vos soirées entre potes, le 2V2. Mais ca devient vite le bordel, pire qu’un Super Smash Bros.

Quoi qu’il en soit vous pouvez toujours tenter de chopper les trophées ou alors jouer online si vous n’avez pas froid aux yeux.

modes

.

Fais péter les watts

Même si on se lasse du jeu avec le temps, ce qui nous met la pêche ce sont les dessins lors des cinématiques hyper stylées et surtout le musique made in 2080.

Une bande son soignée, qui donne vraiment la patate (c’est le cas de le dire) pour foutre une dérouillée aux adversaires. Bon ok, on se sent comme Rocky Balboa un court instant jusqu’à se prendre un uppercut.
Nous avons eu l’occasion de voir 2080 en live a Shinjuku, un des quartiers les plus chaud de Tokyo. Il nous a joué en exclu certains morceaux du jeu qui donnent vraiment envie de taper dans tout et n’importe quoi (sauf sur son voisin merci) !

 

 

Conclusion

Plus de mauvais que de bon pour LASTFIGHT Ce jeu indé ne propose malheureusement pas grand chose, ce qui est fort dommage pour la quinzaine d’euro demandés. On ne prend pas plaisir à marteler les boutons pour enfin donner un coup à son adversaire, on se lasse des répliques pas drôles des personnages et de cet humour quelque peu dérisoire. Un jeu que j’ai attendu et qui m’a déçu.
Je retiendrai quand même les écrans fixes des cinématiques acidulées 90’s et la musique qui claque.

Dommage.

LASTFIGHT

  • Développeur Piranaking
  • Type Bagarre !!!!!!
  • Support PS4, Xbox One, PC
  • Sortie 19 Mai 2016
Note la flamme s'est éteinte
Note Pas de pxlection

Y’a bon!

  • Les musiques
  • Les dessins des cinématiques
  • Les couleurs

Beuargh!

  • PNJ spammeur de boutons
  • Une histoire pas drôle
  • Répétitif
Commentaires Facebook
Catégories
HotPxlTeststous nos textes

Rédactrice mais surtout monteuse sur pxlbbq.com. Qualifiée aussi de Geekette, les jeux vidéo reste depuis gamine ma vraie passion.
Autres articles jeux vidéo
Dernier podcast: JV

Dans le même genre