Il ne s’agit encore que d’une rumeur relayée par le site Fortune, mais la société OUYA, qui distribue la console du même nom, pourrait bien mettre la clé sous la porte si elle ne trouve pas rapidement un nouveau propriétaire. Cette rumeur viendrait d’un mail supposément écrit et envoyé par Julie Uhrman, PDG de la société, aux actionnaires qui stipulerait que OUYA est entré dans un processus de rachat. L’entreprise est donc toujours écrasée par de nombreuses dettes, cela malgré plusieurs injections de fonds : 15 millions de la part de plusieurs investisseurs et 10 millions de la part d’Alibaba, le géant Chinois négociant de ce fait le catalogue de plus de mille jeux de la OUYA pour ses propres set-top box disponibles sur le marché Chinois.

La OUYA, financée sur Kickstarter en 2012, avait connu un immense succès de la part des backers avec quelques 8,5 millions de dollars récoltés durant sa campagne. Après le succès plus que mitigé lors de la véritable sortie de la console Android, le catalogue sus-cité avait été également partagé avec d’autres machines comme la M.O.J.O. de Mad Catz et les set-top box d’un autre Chinois, Xiaomi.

Show Full Content

About Author View Posts

Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous Kerbal Space Program décolle de l’early access
Next ArcheAge : la MàJ les Prophéties de l’effroi est là

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Dragon Quest XII : Yûji Horii affirme que la production est entamée depuis 2019

02/01/2020
Close