Les premiers pas d’un noob dans la Beta de Hearth of the Storm, le moba de Blizzard.

Jusqu’ici, je m’etais toujours tenu à l’écart du phénomen moba. Jamais testé, jamais intéressé en fait. Et puis Blizzard annonce le sien. Je regarde d’un air curieux quelques vidéos… mouif, bof, c’est un moba, pas ma came… Mais il était déjà trop tard, la graine de la curiosité était planté. Sans doute le fait de voir les héros des univers Blizzard se mettre dessus dans une superbe cinématique dont l’éditeur à le secret. Toujours est-il que lors de l’ouverture de la Beta fermée, la demande de clé est faite, et grand bonheur, le précieux sésame me permet donc d’avoir accès à un genre que je ne connaissais pas du tout…

 https://www.youtube.com/watch?v=0ecv0bT9DEo

Mais qu’est-ce que je fous là?

Donc autant vous le dire tout de suite, cet article s’adresse aux gens comme moi, qui n’ont jamais touché un moba, et qui seraient curieux de l’expérience. Pour ceux qui dosent DOTA et LOL depuis longtemps, vous ne trouverez pas ici une analyse experte comparant le jeu de Blizzard aux autres. Ceci étant dit, franchissons donc les portes du Nexus pour cette guerre entre héros aussi charismatiques que mortels.

On commencera donc par le didacticiel histoire de bien savoir de quoi il retourne. Nous incarnerons Jim Raynor, le valeureux terran en pleine escarmouche avec l’essaim zerg se retrouve donc aspiré dans le nexus et se voit accueillir par Uther le fameux paladin de WoW, le tout via une petite cinématique. Pas besoin d’aller chercher une logique et une histoire hein, on est là pour battre les méchants et pour la gloire. Uther va prendre soin de nous apprendre les principes du jeu, et donc du moba. Faisons vite, deux équipes de héros s’affrontent sur des maps, le but étant de détruire le batiment principale de l’équipe adverse appelé Idole. Il y a en général 3 voies d’accès entre les bases et chaque camp génère régulièrement de pnj, les « minions » qui s’affronteront automatiquement sur la carte via ces trois lane. On apprend donc à se déplacer, à utiliser ses pouvoirs, récupérer de la vie. Bref les bases. Jusqu’ici ça va.

Voilà le genre de situation fréquente sur Temple Céleste
Voilà le genre de situation fréquente sur Temple Céleste

Allez, il est temps de faire une petite partie d’entrainement  histoire de voir un peut tout ça. Six cartes sont au programme, et la particularité c’est que toutes ont des « points chauds » autour desquels il y aura souvent de la castagne. Pour la simple et bonne raison que suivant la map, on pourra débloquer un avantage non négligeable pour la victoire finale. Ainsi, sur Temple Céleste par exemple, il s’agira de tenir une voire deux positions en même temps, qui activent un laser destructeur qui s’abattra sur les défenses ennemies, il faudra en même temps, se défendre des gardiens de ces temples, en plus de l’équipe adverse qui fera tout pour vous reprendre le contrôle de point. En plus de ces avantages significatifs tous différents d’une carte à l’autre, on retrouve sur chacune d’entre elle des camps de mercenaires, il faudra d’abord les battres pour qu’ils se joignent à vous, il y a les cogneurs, sorte de super minion. Les soldats de siège qui sont hors de porté des tours ennemis et donc sont redoutables contre les défenses, enfin  un ou des Boss, super créature dont il sera difficile de venir à bout.

Chacun son rôle et l’idole sera bien gardé

Au fur et à mesure de la partie les équipes gagnent en expérience en tuant des minions ou des héros, ainsi, notre personnage gagne des niveaux et aura accès à de nouvelles aptitudes ou des renforcements de celles déjà acquise. Le « build » que l’on va choisir (c’est-à-dire les pouvoirs et renforcement associés) sont très important, tout comme votre rôle au sein de votre équipe. Ainsi, on peut choisir son héros parce qu’on l’adore (Nova et Kerrigan <3 par exemple). Mais il faudra bien regarder le rôle de celui-ci, car chacun à une classe : Assassin, Guerrier, Soutien ou Spécialiste, tous pouvant être plus corps à corps ou à longue distance. Les assassins comme notre chère Kerrigan par exemple ont vocation à donner un coup fatal à un héros ennemi dès que l’occasion se présente. Le placement de ceux-ci est donc primordial, assez éloigné de la mêlée pour éviter de se faire tuer, mais suffisamment près pour pouvoir agir quand il le faudra, certains comme Nova ou Zeratul profitent d’ailleurs d’un camouflage optique pour pouvoir mieux surprendre l’adversaire. Les guerriers eux sont clairement les tanks et seront là pour encaisser et infliger du dégât dans les lignes ennemis, mais auront besoin d’un soutien pas loin, pour booster leurs capacités et les soigner. Enfin, les spécialiste sont un peu à part, chacun ayant une spécialité propre (logique me direz-vous) et se jouent très différemment l’un de l’autre.

Mais ça on s’en rend très vite compte en jouant une partie avec des vrais gens. L’entrainement contre l’IA c’est bien pour voir les capacités d’un personnage, mais comme de nombreux jeux à vocations multi-joueurs, ça n’a rien à voir avec une partie réelle. On se lance donc dans le bain, se fait traiter de noob etc… mais au final on apprend petit à petit. Et encore une fois comme dans la plupart des jeux multi en équipe, la communication et la coordination est de mise. Pas question ici de se la jouer loup solitaire si on veut gagner. On ne se déplace que très rarement tout seul car on serait une proie facile si l’on vient à tomber sur un groupe de héros ennemis. Il faut donc jouer en équipe, savoir quel est son rôle, et foncer sur les bonus de la carte en groupe pour prendre l’avantage.

J'ai tué Diablo!
J’ai tué Diablo!

Et le modèle économique dans tout ça?

Pour ce qui se passe en dehors du jeu et plus particulièrement du modèle économique jeu. Il s’agit d’un Free 2 Play. Il y a une rotation des personnages jouables chaque semaine et vous pourrez débloquer définitivement ceux-ci avec de l’or que vous gagnez en faisant des partie ou en remplissant des missions quotidiennes « à la Heartsone ». Ou bien avec du vrai argent. Tout un tas de customisations cosmétiques est également déblocable. En quelques heures de jeu, je suis au niveau 10 et je possède 10.000 pièces d’or. Mon grand dilemme maintenant est de savoir comment les dépenser  les 10.000 : d’un coup pour me prendre la belle Nova ? Ou je me prends plusieurs personnages coutant 2.000 ? Le choix est dur pour mon petit cœur d’amoureux de Starcraft, d’un autre côté la chasseuse de Démon Vala est à 2.000 et c’est le premier personnage que j’ai monté sur Diablo 3, sauf que la mienne s’appelait Bernadette, mais ça, c’est une autre histoire.

<3
<3

Coooonclusion. Je dis non! Mais un Avis, je dis OUI!

Vous l’aurez compris, le petit noob que je suis en matière de moba a fortement apprécié ses premiers pas dans cette univers et je ne suis pas loin de vouloir me lancer dans les parties classées ! Blizzard sait utiliser le fan service comme il se doit avec sa ribambelle de héros plus charismatiques les uns que les autres comme il se doit et apporte une touche d’originalité avec des maps variées qui font varier les stratégies. Le jeu étant gratuit je vous invite donc à essayer par vous-même soit avec une clé Beta -on en fait gagner une quarantaine 😉 – soit dès que le jeu sera accessible à tous. Difficile de savoir en revanche si le jeu réussira à se faire une place aux côté des mastodontes du genre que sont LoL, Dota2 ou même Smite, mais avec sa fanbase et son savoir faire, gageons que Blizzard trouvera la formule pour imposer son jeu comme une référence du genre.

Heroes of the Storm

  • Développeurs Blizzard
  • Type Moba
  • Support PC – Mac
  • Sortie Beta fermée

Dans le même genre :

  • League of Legends
  • DOTA 2
  • Smite

Y’a bon!

  • Prise en main rapide
  • Plusieurs mode de jeux
  • Un casting charismatique

Beuargh!

  • Il faudra grinder des heures pour débloquer tous les personnages

L’avis du jeune pixel

Hello tout le monde, je viens ramener ma fraise à la fin de ce superbe article qui change de tous les Mobaddicts ultra sérieux qui te balancent des stats à tout va et qui renie le côté fun des jeux vidéo : SALOWWS!!

Bref, j’ai eu accès à la beta de HotS aussi et contrairement à mon cher PA, j’aime les Moba, j’ai testé LoL, Smite, DotA2, Heroes of Newerth et aussi Strife plus récemment et je voulais rajouter mon grain de sel, promis ce ne sera pas long!

Tout d’abord et avant toute chose, j’ai aimé Heroes of the Storm, le jeu a un je ne sais quoi qui m’a plu, sûrement le côté fan service, rapide et fun qui sait!!
Voilà un bon gros point fort du jeu selon moi, c’est rapide : et je ne parle pas que du temps global des games qui sont sensiblement plus courtes que celles de LoL, il y a aussi une question de rythme. Là où l’early game de LoL peut être très long et très chiant, HotS a choisi de nous proposer beaucoup d’action et très vite et ce simplement : via le dynamisme des maps qui poussent à jouer les objectifs et donc à voir les vilains ennemis et à les buter mais aussi en collectivisant le jeu (rien n’est personnel : pas de stuff, XP partagée etc…)
De plus on retrouve la patte BliBli qui reste très sympathique, même pour les néophytes de l’univers : sortez les cailloux mais je n’ai jamais joué à WoW (le gameplay était à chier, vraiment pas à mon goût haha).

CEPENDANT, car il est impossible pour moi de rester sur du positif only, voilà les points qui me chiffonnent et qui font que je vais sûrement rester sur LoL parmi ma communauté de toxic players :

Rien n’est personnel : comme je l’ai dit plus haut, c’est collectif jusqu’au bout, et si ça a des avantages, il y a aussi de (gros) désavantages à mes yeux. On perd toute, ou presque, notion de skill individuel : si ton équipe coule, tu coules avec, tout le monde sur le même bateau et n’espères pas prendre le canot de sauvetage mécréant!!

OU EST LA BOUTIQUE? Je l'ai cherchée un moment
OU EST LA BOUTIQUE? Je l’ai cherchée un moment

Autre point qui va avec… Pas de STUFF : ça veut dire pas d’adaptabilité, tu peux pas faire en fonction de la team adverse ou du déroulement du match et ça c’est un gros bémol!! Qui dit moba dit adaptation, je ris beaucoup en regardant les guides de LoL qui te propose un stuff :  normalement tu as un stuff par game, jamais le même équipement au complet/buy order (ceci est un nouveau terme) et là il n’y en a pas : ce qui est étrange quand on onnaît BliBli et ses jeux avec mass stuff (coucou diablo, wow et cie)

Je passe au point qui me dérange le plus profondément en tant que Support (Thresh RPZ, sisi la famille) : il n’y a pas de jeu de vision… Rien que ce manque appauvrit tellement le jeu, c’est incroyable!! Comme dirait grand tonton Staline -communiste jusqu’au bout des ongles- : “l’information c’est le pouvoir et les wards c’est vital”. Je jure qu’il disait ça!
Le but de la vision est de pouvoir contrôler la map et d’assurer des déplacements safes à son équipe, ça permet un travail d’équipe intéressant (hors solo queue LoLesque bien évidemment) mais aussi de renverser certaines situations, de faire des traps, de voler des buffs, des objectifs!!!

En plus d'être toutes mignonnes, ces wards poros sont indispensables selon moi
En plus d’être toutes mignonnes, ces wards poro sont indispensables selon moi

Bref, de réduire le snowballing et donc de rendre la game plus intéressante. Voilà une réflexion tout à fait personnelle : pourquoi pensez vous que certaines games de LoL sont si lentes? Jte le donne en mille Mimile, il n’est pas si facile de snowball, il faut y aller doucement et écraser l’adversaire jusqu’au point de non retour.

Et je vais conclure là dessus, parce que je veux garder un ton bon enfant : j’espère que Blizzard fera le choix de ne pas se lancer dans la course à l’eSport, qui est un marché florissant aujourd’hui, il faut pas le nier.
J’aimerais que le jeu reste aussi simple d’accès et cherche des nouvelles mécaniques et innove, qu’il essaie, qu’il porte ses ballz et qu’on le kiffe pour ça, entre potes.

Et pitié, je ne veux pas de patchnotes de 2km de long à lire, s’il vous plaît!!

Montrer le reste de l'article
Précédent Halo 5 : vous avez tiré 6.492.761.794 coups de feu sur la bêta
Suivant Les petits papiers – Numéro Deux | Chronique

Commentaires

Laisser un commentaire

Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Test sur le pouce | Fat Princess Adventures sur PS4

09/12/2015
Close