Hacknet… A la limite du jeu vidéo, ce titre est une simulation de hacking très déconcertante.
En effet, il s’agit plus d’une plongée dans l’univers du hack que d’un réel jeu pour moi. Cependant c’est peut-être ma meilleure expérience de 2015, rien que ça.

Votre mission, si vous l'acceptez, sera de retrouver Monsieur Bit
Votre mission, si vous l’acceptez, sera de retrouver Monsieur Bit

J’ai été happé par la musique, le speech de départ et le gameplay en 5 min et après, je n’ai plus décroché du jeu, jusqu’à la première impasse, que j’ai résolue en réfléchissant à tête reposée. Et une fois cet obstacle passé, j’ai joué 5 heures d’une traite
Beaucoup de blabla pour finir par vous dire que l’immersion est totale devant le PC, pas d’action en continue, pas de plot twist ni rien mais on s’y croit, à hacker tout ce qu’on nous demande de hacker, à essayer de découvrir qui est cette Bit…. euh ce Bit.

Des programmes, des programmes partout

Le gros du jeu s’articule autour de programmes que vous récupérez au fil des missions et qui vous permettent de défaire les défenses des réseaux que vous devez pirater pour récupérer les infos que vous cherchez, les programmes, effacer les données, décrypter les fichiers etc.

Le jeu en lui-même n’est pas très difficile une fois que vous aurez compris les mécanismes qui le régissent mais l’intérêt reste, autant pour continuer à récupérer tous les éléments sus-cités que pour en savoir plus sur l’histoire, avancer dans la « hiérarchie » des hackers.

Il existe aussi plein de contenus parallèles, notamment les conversations IRC qui sont bien souvent bourrées d’humour en anglais (quotes de bash.org pour certaines)

Un mini jeu que vous pourrez rencontrer lors de vos aventures de hacker
Un mini jeu que vous pourrez rencontrer lors de vos aventures de hacker

Le petit frein

Le seul point négatif que j’ai pu noter concerne la langue. En effet, le jeu est entièrement en anglais, ce qui peut en rebuter plus d’un. Pour ma part ce n’est pas un réel inconvénient, les rares mots spécialisés que j’ai pu croiser ont pu enrichir mon vocabulaire en cherchant et je pense que l’anglais utiliser peut même être didactique pour certains (MON DIEU, ce point « négatif » se transforme en point positif)

Coooonclusion. Je dis non! Mais un Avis, je dis OUI!

Hacknet se révèle être un très bon titre! Difficile de parler de jeu à certains moments, la plongée est prenante et on veut aller de plus en plus profond, pour découvrir ce monde assez obscur qu’est celui du hack.

J’avoue que le jeu a même réussi à titiller une envie d’apprendre dans ce domaine, pour pouvoir exécuter certaines des actions mais aussi s’en protéger 😉
Bref, mon coup de cœur de 2015 jusqu’à présent (et ouais rien que ça)

Hacknet

  • Développeurs Team Fractal Alligator
  • Éditeur Surprise Attack
  • Type Plongée dans l’univers du hack
  • Support PC
  • Sortie 12/08/2015

Dans le même genre :

  • Uplink

Y’a bon!

  • L’immersion très rapide
  • Les contrôles intuitifs
  • Le sentiment de pouvoir

Beuargh!

  • Jeu full anglais avec vocabulaire spécifique
  • Bug de sauvegarde
Show Full Content

About Author View Posts

Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous Twitch Plays s’attaque à…..Dark Souls!
Next Gamescom 2015 : débriefing de Bavenhur (Esper, Sebastien Loeb…)

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Nexomon: Extinction sortira le 28 août sur consoles

30/07/2020
Close