Grim Dawn

  • Développeurs Crate Entertainement
  • Editeur Crate Entertainement
  • Type Hack n Slash
  • Support PC
  • Sortie 2014

Dans le même genre :

  • Titan Quest
  • Diablo II et III
  • Path to Exile
  • N’importe quel hack’n slash en fait

En accès anticipé depuis quelques semaines et développé par Crate Entertainement, Grim Dawn se veut un hack’n slash pur jus, dans la forme et dans le fond. Mené par le lead Designer à qui l’on doit l’excellent Titan Quest, le titre est prévu pour 2014. Grim Dawn (qui veut dire « Aube Sinistre ») fait-il honneur à ses prédécesseurs?

Ba-ba-ba-bashing time!

Dès que l’on lance Grim Dawn, on sent bien qu’on sera face à un titre à l’ancienne. Une fois son personnage créé de manière sommaire (vous aurez le choix de son nom et de son sexe, c’est tout), le joueur est directement catapulté dans l’univers du titre. Univers qui a le mérite de ne pas être un énième monde médiéval-fantastique mais plutôt un univers légèrement steampunk. Comme vous vous en doutez, le monde va mal: il est envahi de créatures appelées les Ethérés, qui s’amusent à posséder les humains et à les transformer en créatures zombiesques. Ayant été possédé mais sauvé à temps, vous faites la connaissance du Capitaine de la garde des environs qui, plutôt que de vous pendre (ben oui on sait jamais), vous propose de mettre vos services à sa disposition dans sa lutte contre les monstres des environs.

Niveau histoire, vous l’aurez compris, ça ne casse pas trois pattes à un canard. Mais ce n’est pas forcément le point fort des hack’n slash en général. Ce qui intéresse le joueur, c’est le gameplay, les loot et les monstres à dézinguer!
Une fois son premier level atteint, le joueur pourra choisir sa classe principale. Elles sont pour le moment au nombre de 4 (2 autres classes sont encore en développement): Soldat, Démolisseur, Occultiste et Nightshade. Le Soldat est le tank du casting, le premier à entrer dans la mélée et à prendre les baffes (mais aussi à en donner, faut savoir partager!). Le Démolisseur est une classe aux allures d’ingénieur, faisant des dégâts à distance à coups de fusils et posant des pièges incapacitants. L’Occultiste fait office de « mage » dans Grim Dawn, mage axé sur l’invocation de familier et l’utilisation de magie noire (poison, acide, malédiction,etc). Enfin le Nightshade jouera le voleur de la team: rapide,agile, faisant de gros dégâts en peu de temps mais très fragile.

Comme dans Titan Quest, vous aurez la possibilité, plus tard dans le jeu (au niveau 10), de choisir une classe secondaire. Vous pourrez ainsi « mixer » les capacités de 2 classes, rajoutant par ce biais un peu de durée de vie. A chaque montée de niveau, vous obtiendrez des points que vous pourrez investir dans l’arbre de talent. A vous de choisir où les placer: dans l’arbre de maîtrise (qui augmentent vos stats de bases et débloquent de nouvelles compétences) ou dans les dîtes compétences, afin de les rendre plus puissantes.

Plus on avance, plus on se rend que le gameplay de Grim Dawn nous est familier. Simple de prise en main, il est assez proche de ses ainés dans le domaine (Titan Quest, Diablo), si bien que le joueur n’est pas perdu une seule seconde. On trucide donc du mob à foison dans l’espoir de looter quelques trésors lors de nos pérégrinations. Graphiquement, le titre utilise le même moteur que Titan Quest qui, malgré son âge, a encore de beaux restes. Ce n’est pas « foufou » techniquement parlant, mais ça reste quand même agréable à l’oeil . On notera la possibilité d’orienter l’angle de la caméra, fonction anodine mais assez rare dans les jeux de ce genre.

Comme je le disais plus haut, si le gameplay est familier, c’est le cas de pas mal d’éléments de Grim Dawn….

grim dawn screenshot 01

En terre (pas du tout) inconnue

Car c’est là que le bât blesse: Grim Dawn manque cruellement d’originalité. Il fait un peu penser à un élève moyen dans une classe: il fait ce qu’on lui demande, ni plus, ni moins. Pas d’originalité, pas de prise de risque, il fait ce qu’il faut pour rester dans la moyenne. Tout dans le titre de Crate Entertainement transpire le classicisme. Certes, il a ses bons côtés, tant qu’il est distillé avec mesure. Mais dans Grim Dawn, il est présent à trop de niveaux.

Comme dit plus haut, les classes sont des archétypes ô combien vus et revus mais elles ne sont pas les seules. En effet, dans un hack’n slash, ce qu’on voit le plus après les héros, c’est les monstres. Et le bestiaire de Grim Dawn manque vraiment de mordant. Zombies (très à la mode en ce moment pas vrai?), rats, moustiques, beholder (les créatures cyclopes de D&D, vous vous souvenez?), homme-serpents,… On n’est pas surpris une seule seconde et à force, ça fatigue. L’histoire ne rattrape pas cet écueil, peu passionnante, elle manque de moments épiques et de personnages marquants.

C’est tout le paradoxe d’un jeu comme Grim Dawn, on ne peut pas l’accuser de faire les choses mal tant il s’inspire de valeurs sûres. Mais de l’autre, l’inspiration a ses limites et rien ne le différencie des autres titres du même genre et ce manque de prise de risque donne un soft sans personnalité, qui ne donne pas forcément envie d’y investir des centaines d’heures de jeu. De toute façon, en l’état, la progression se veut aisée, ne vous attendez pas à peiner sur certains passages. La faute en partie à des mobs qui se scalent sur votre niveau et à une régénération de la santé trop rapide une fois sorti de la mêlée. Il suffit de s’éloigner quelques secondes pour voir sa barre de vie se remplir à vitesse grand V. En parlant d’investissement, on notera que l’accès anticipé au jeu coûtera 24.99 euro au joueur. Un poil cher, surtout qu’en l’état, Grim Dawn n’offre qu’un chapitre et la possibilité de monter jusqu’au niveau 25 (et on monte vite!). Vous me direz, c’est un accès anticipé, le jeu est en cours de développement et il ne faut pas s’attendre à ce que tout le contenu soit déjà implémenté. Néanmoins, la ligne directrice générale du titre ne donne pas plus envie que ça, et un accès anticipé est aussi mis en place dans ce but: donner envie aux joueurs.

grim dawn screenshot 02

Coooonclusion. Je dis non! Mais un Avis, je dis OUI!

Difficile de ne pas paraître injuste devant Grim Dawn alors qu’il est encore en phase bêta mais à l’heure actuelle, le titre de Crate Entertainement a du mal à nous emballer. Pas foncièrement mauvais, il ne prend malheureusement aucun risque et ne possède rien qui permette de le différencier de la concurrence. Tout dans Grim Dawn sent le déjà-vu (enfin le déjà-joué) et cela se ressent pendant toute la progression du joueur. Et on peut se poser la question: comment conseiller un Grim Dawn et son accès anticipé à presque 25euros, alors qu’un Path to Exile fait autant pour la modique somme de……rien du tout? A voir si l’avancement du développement et le retour des joueurs feront changer de cap un jeu qui navigue sur des eaux bien trop plates.

Y’a bon!

  • Gameplay facile à prendre en main
  • Environnement assez ouvert
  • Univers inhabituel (mais juste un peu)

Beuargh!

  • Extrêmement classique
  • Ennemis qui manquent cruellement d’originalité
  • Histoire peu passionnante, on a du mal à rentrer dedans
  • Zéro prise de risque
  • Le prix!

La désinfo en +

L’aube (alba en langue d’oc), genre et forme littéraire du Moyen ge, est une poésie lyrique utilisée par les troubadours qui a pour thème la séparation de deux êtres qui s’aiment au point du jour. On la déclamait généralement à l’aube.Accompagnée d’une mélodie savante, elle comporte trois grands thèmes :

-séparation des amants à l’aube;

-chant des oiseaux et lever du soleil;

-intervention du guetteur qui interdit à tout importun de s’approcher et prévient les amants qu’avec l’aube vient la séparation.

Show Full Content

About Author View Posts

Avatar
Petit Ange Parti Trop Tôt

Parfois, un Pixel s'éteint et vogue vers d'autres horizons. Mais ce n'est pas parce qu'il ne fait plus partie de notre grand barbecue que ce qu'il a écrit disparaît !

Previous Killzone : Shadow Fall | Test
Next The Angry Video Game Nerd Adventures | Test

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Test : Sonic Mania – Le retour du roi

16/08/2017
Close