Far Cry 5 s’est laissé approché le temps d’une petite session hands-on au cœur de la gamescom. L’occasion pour nous de faire nos premiers pas à Hope County, dans le Montana, pour dézinguer du redneck.

La démo commence par le choix de son sidekick pour cette mission. Pour délivrer le village du joug de l’oppresseur fanatique, vous pourrez vous adjoindre les services d’une jeune homme, d’une demoiselle ou … d’un toutou. Forcément, j’ai opté pour le doggo. J’avoue que je n’ai pas vraiment prêté attention aux stats et autres spécificités de chacun. Mais j’imagine qu’ils en avaient. Toujours est-il que j’avais un village à délivrer et peu de temps de jeu devant moi.

Wouf

Dès le début, l’ADN Far Cry se fait ressentir. Avec les fameuses jumelles, on marque les ennemis de la zone. Une fois le repérage effectué, j’ai récupéré un fusil de sniper au sommet d’une tour. Les hostilités ont pu commencer. La bonne surprise de la démo résidait dans la pugnacité des opposants. Ils n’hésitaient pas à me canarder de façon relativement subtile en prenant soin de se mettre à couvert de temps à autre. Heureusement, mon super toutou n’était pas en reste et n’hésitait pas à arracher la jugulaire des vilains que je mettais en joug avec mon arme. Pratique. Quant aux sensations de gunfights, elles restent dans la plus pure tradition d’un Far Cry.

Une fois la ville libérée et délivrée, j’ai pu aller taper la causette avec quelques NPC. La démo étant chronométrée, je n’ai pas eu le temps de niaiser et ai skippé tous les dialogues. Pour le lore, on repassera. C’est ainsi que j’ai été envoyé à l’aérodrome de Nick. Là encore, il a d’abord fallu débarrasser le coin de la vermine. Quelques échanges de bastos plus tard, je me retrouvais les fesses dans un avion à devoir bombarder quelques fermes ennemies. Avec sa conduite très arcade, le bombardement des fermes fut aisé. Par contre, je ne peux pas en dire autant de mon affrontement avec un avion ennemi. Les contrôles peu précis m’ont donné du fil à retordre notamment par la difficulté d’effectuer un mouvement de rotation horizontal. Du coup, le dogfight s’est transformé en une course poursuite longuette pendant laquelle j’essayais de bourrer un max de roquettes en face. Malheureusement, je ne connaîtrai pas l’issue de ce combat, mon temps de démo étant arrivé à son terme.

Cette démo de Far Cry 5 aura ainsi mis en exergue l’ambiance du titre qui s’annonce finalement sympatoche. En espérant que les développeurs aillent au bout de leur délire mystico-redneck. Reste à voir si sur le long terme, l’expérience ne tournera pas trop en rond à force d’objectifs redondants.

Pour rappel, Far Cry 5 sortira le 27 février 2018 sur PS4, Xbox One et PC.

Show Full Content

About Author View Posts

Mr Scintillant

Actuellement, je tape la carte sur MTG Arena et Legends of Runeterra, tout en continuant mon marathon Kingdom Hearts

Previous Gameplay : Symphony of the Machine – La pluie et le beau temps
Next SaturdayMan : Réveille-toi, héros !
Close

NEXT STORY

Close

La PlayStation 4 verra Gris la semaine prochaine

22/11/2019
Close