Suivant la série The Expanse débutée sur SyFy puis sur Amazon Prime, cette adaptation de Telltale permet de découvrir la vie de Camina Drummer (modelée à partir de l’actrice Cara Gee, qui reprend son rôle) avant les événements de la première saison.

Cette adaptation se veut être une porte d’entrée pour tous ceux qui ne connaissent pas The Expanse. Le fait que le jeu se déroule avant les événements de la première saison de la série permet de repartir à zéro, alors que Camina et l’équipage de l’Artemis vaquent à leurs occupations de pillage.

Mais des tensions internes et la découverte d’une étrange clé va mettre à mal la cohésion de l’équipe. Menez Drummer dans son vaisseau, interagissez avec votre équipage et comme toujours avec TellTale, assumez les conséquences de vos choix. Ce premier épisode démontre une certaine remise à niveau technique de la part du Studio, car le jeu est propre, fluide. On se souvient des textures et du framerate parfois chaotiques de leurs précédents jeux, mais on peut se rassurer ici : The Expanse : A Telltale Series est qualitatif techniquement parlant.

On ourra peut-être pester un peu sur la durée de vie, avec une bonne heure au compteur, mais les autres productions Telltale affichaient à peine mieux. Pour autant, on se retrouve moins cloisonnés et on a une belle impression d’espace pour les quelques déplacements à faire – librement – dans l’espace ou la tête en bas sur certains passages. On se retrouve donc avec un nouveau format épisodique, avec 5 épisodes annoncés comme une mini-série

The Expanse: A Telltale Series – Episode 1: Archer’s Paradox

Titiks

Impressions sur l’épisode
95%

En bref

D’une durée d’une heure environ (sans avoir récolté tous les documents), et manquant peut-être un peu de consistance, ce premier épisode lance les premières bases de l’histoire et de ce qu’on peut attendre de la saison. Cela augure du meilleur pour la suite !

95%
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Dans les arcanes de Hokuto no Ken. L’héritier de l’apocalypse chez Third Editions – Fiche de lecture
Next Test : Double Dragon Gaiden: Rise of the Dragons – De la modernité pour une légende

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Le remake de Pharaoh: A New Era sortira le 15 février !

25/01/2023
Close