Disney Infinity 3.0 | Test (Xbox One)

...
Disney Infinity 3.0 review critique tests Xbox One

Après avoir passé un bon nombre d’heures dessus et avoir même fait un live de près de 4 heures (et dès que je finis ces lignes j’y retourne), je prends enfin le clavier le temps d’une review pour Disney Infinity 3.0, que j’ai eu le bonheur de tester sur Xbox One.

Disney to Infinity and Beyond.

 

Je suis entré dans l’univers Disney Infinity il y a très peu de temps, avec le 2.0, en juin dernier pour être précis. Pas que je ne voulais pas y jouer, ou que je trouvais ça sans intérêt. Non. Juste que j’avais peur que l’effet Infinity me frappe de plein fouet et ne me lâche plus. Ce même effet qui te donne envie d’avoir toutes les figurines de tes personnages préférés et de passer des heures à leur faire vivre des aventures créées par les développeurs, par la communauté ou par soi même. Bref, redevenir un gosse avec des jouets.

Si j’attendais cette version 3.0 du jeu de Disney, ce n’était pas vraiment pour la franchise Star Wars. Car oui je fais partie de ceux qui aime l’esthétique de la licence de gros Georges, mais qui ne trouve aucun intérêt aux histoires racontées dans ses films. Moi ce que je voulais c’était toutes les promesses d’une Toy Box encore plus complète, de nouveaux mécanismes de gameplay, et des heures de plaisir sans fin.

May the force be with you, et gros be with you à tous.

Il s’avèrera qu’au final, la partie Star Wars est loin d’être déplaisante, bien au contraire, et que l’aventure de Star Wars : Twilight of the Republic est vraiment d’excellente facture. On a ici droit à une campagne très variée, avec plein de missions à faire, des missions secondaires, des combats funs (Merci Ninja Theory pour ce beau boulot), et même la possibilité de voyager entre plusieurs planètes. De plus, on notera l’apparition de la jauge de vie des ennemis, qui mine de rien aide beaucoup à l’appréciation des combats. Le tout pour au moins 6 heures de jeu si vous les faites en rushant et sans remplir toutes les étoiles de challenge.

Déjà rien que pour cette extension, Disney Infinity 3.0, dépasse le 2.0 et son univers Marvel finalement bien creux. Et puis, on va pas se mentir, tataner du droïde en incarnant Yoda c’est quand même la sacrée classe. Les autres personnages qui m’étaient disponibles sont tout aussi agréables (Anakin Skywlaker et Obiwan Kenobi, par exemple), ont leurs propres coups et spéciaux, et donnent vraiment envie de tous les essayer au moins une fois.

Point important tant que l’on est dans l’univers de l’extension Twilight of the Republic, aucun élément de l’aventure ne vous obligera l’utilisation d’une figurine précise. Vous êtes donc libre de toute faire avec celles qui vous sont fournies avec le pack et ne devrez acheter d’autres que si vous le souhaitez.

Si tout cela est bien beau, les fans sont servis et à plusieurs reprises. Des courses de pods sont au programmes, des combats spatiaux aussi, des lieux connus et clins d’oeil à des moments cultes de la saga.

Toybox 3.0

Après avoir pris beaucoup de plaisir sur l’extension Star Wars, et ce même si je ne suis pas fan de la licence, je me suis empressé de plonger dans la Toy Box de ce Disney Infinity 3.0 afin d’y voir les évolutions depuis la dernière version.

Première chose qui marque, c’est le gain en souplesse dont bénéficie cette nouvelle Toy Box, elle est bien plus simple d’accès et vous donnera le tournis tellement les possibilités semblent infinies. On y passera déjà pas mal de temps à s’amuser à apprendre tout ce qui est possible d’y faire(une sorte de gros hub tutorial donc) avant même d’aller du côté de la création pure.

Le dépaysement et le mélange des licences est au rendez-vous. Partir dans une forêt Ewoks avec Mickey, faire un tour de lit volant au dessus de Londres avec Yoda, ou encore voir Perry l’ornithorynque sur un Lance-speeder, ça n’a pas de prix et c’est assez merveilleux. Oui c’est bien là le mot, merveilleux. Même à 32 ans on est comme un gosse, assis par terre avec ses petits jouets et à rigoler franchement sur tout ce qui peut se passer à l’écran. Comble du comble, plus vous jouerez dans ce hub et plus vous débloquerez d’éléments pour la partie créative.

Quoi de neuf docteur?… Ah zut je me trompe de licence.

Autre nouveauté rigolote, des coéquipiers peuvent vous suivre et vous aider sur plusieurs niveaux, comme par exemple les combats. Un petit Fix It Felix avec un casque romain qui vous aide à combattre (et même vous soigner) des chevaliers cartes d’Alice aux pays des merveilles en plein monde du Noël de Mr Jack, c’est aussi ça Disney Infinity 3.0.

J’ajoute aux nouveautés la partie “INtérieur” qui vous permettra de vous amuser à décorer votre petite maisonette. Je ne m’étalerai pas plus sur ce point, car bien que rigolo, c’est pas là l’intérêt d’un titre comme celui-ci. Non l’intérêt est bien dans l’essai de créations, de tentatives de petit jeux, avec ses blocs de logique vous permettant de déclencher des évènements, de faire un peu de game design accessible et rigolo. Créer ses circuits de courses, des jeux d’infiltrations, voir même une sorte de Splatoon like.

En dehors de tout cela, le tout fonctionne toujours très bien. Le switch entre personnages est toujours bien jouissif. Et point non négligeable, vous n’êtes pas obligé de changer votre support USB pour jouer avec Disney Infinity 3.0. On regrettera juste que les aventures des précédents ne vous débloquent que des objets pour la Toy Box et ne vous permettent pas d’être joués avec le disque du 3.0 dans la console. Mais aussi que le pack de démarrage ne comprend que 2 personnages au lieu de 3 pour le pack Marvel.

Par contre, et encore heureusement, les figurines des précédents Disney Infinity sont totalement compatibles.

Conclusion.

Disney Infinity 3.0 c’est LA version la plus complète et celle qui marque vraiment une vraie évolution depuis le 1.0. Sous ses apparences simplistes, c’est une vraie boîte à merveille, un trou sans fin pour votre temps de jeu, et des heures de rires et de créations infinies. On ne fait que s’éclater, en solo et multi, et ce même si l’on n’est pas fan d’une licence ou d’une autre.

PS: Les problèmes de lags et de chargements longs subis lors de mon live semblent améliorés depuis le dernier patch.

Disney Infinity 3.0 review critique tests Xbox One

Disney Infinity 3.0

  • Développeurs Disney (et pas mal de studios)
  • Type Grosse boite à jouets créative
  • Support Wii U, PS3, Xbox 360, PS4, XboxOne
  • Sortie 28 Août 2015
Note Les feux de l'amour
Note PXLECTION

Y’a bon!

[unordered_list style= »green-dot »]

  • La Toy Box folle de possibilité
  • Les différentes possibilités de Gameplay
  • Plus simple et plus souple
  • L’aventure Star Wars Twilight of the republic
  • Et tout ce qui fait les excellents points de Disney Infinity depuis le début

[/unordered_list]

Beuargh!

[unordered_list style= »red-x »]

  • Le starter pack moins cher, mais avec une figurine en moins comparé au 2.0

[/unordered_list]

Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre