Les scandales d’harcèlements et agressions sexuelles et morales chez Ubisoft n’en finissent plus de faire couler de l’encre depuis plusieurs jours.

Alors qu’aujourd’hui devrait avoir lieu le Ubisoft Forward, l’entreprise française dans la tourmente vient de publier un communiqué de presse annonçant les démissions de Serge Hascoët (ex Chief Creative Offier et numéro 2) Cécile Cornet (Directrice Monde des Ressources Humaines) et Yann Mallat (dirigeant des studios canadiens d’Ubisoft) suite aux pressions (entre autres) des syndicats et de nombreuses enquêtes publiées dans la presse notamment chez Numerama et Libération.

Yves Guillemot avait annoncé le 2 juillet que des mesures seraient prises afin d’assainir l’environnement de travail au sein d’Ubisoft.

C’est un message fort qui est envoyé et qui, espérons le pour les victimes et les employés, sera suivi de réels changements profonds et efficaces.

En l’absence de Chief Creative Officer, c’est Yves Guillemot qui assurera l’interim le temps de la refonte intégrale du pôle éditorial.

En ce qui concerne la partie RH et ses dysfonctionnements, le démission de sa Directrice va appeler à un audit complet du pôle par un cabinet extérieur en vue d’améliorer les procédures et politiques, ainsi qu’une nouvelle organisation apportant un climat de sécurité pour les employés.

Du côté du dirigeant des studios canadiens d’Ubisoft, aucune autre annonce n’a été délivrée. Ubisoft le juge incapable d’assumer ses responsabilités suite aux nombreux témoignages et allégations de ses salariés.

Dans le communiqué, Yves Guillemot, PDG d’Ubisoft, a tenu à insister sur l’envie de changer les choses pour le bien de ses employés et collaborateurs.

Ubisoft n’a pas été en mesure de garantir à ses collaborateurs un environnement de travail sûr et inclusif. Ce n’est pas acceptable. Tout comportement toxique est en opposition totale avec les valeurs avec lesquelles je n’ai jamais transigé et avec lesquelles je ne transigerai pas.Je suis plus que jamais déterminé à mettre en œuvre des changements profonds afin d’améliorer et renforcer notre culture d’entreprise.

Alors que nous nous engageons collectivement à construire un Ubisoft meilleur, j’attends de tous les managers du Groupe qu’ils accompagnent leurs équipes avec le plus grand respect. J’attends également d’eux qu’ils s’attèlent à mener ce changement nécessaire, avec comme ligne de conduite ce qui est le mieux pour Ubisoft et tous ses collaborateurs.

Yves Guillemot

En plus de Serge Hascoët, Yann Mallat, Cécile Cornet et dernièrement Maxime Béland, Tommy François et d’un salarié au Canada, une vingtaine d’enquêtes seraient en cours en interne visant différents salariés.

Espérons que l’avenir promettra des jours plus sains et sécuritaire au sein de l’entreprise.

Montrer le reste de l'article
Précédent Résumé du Devolver Direct 2020
Suivant Test : Warhammer 40,000 Mechanicus – Gloire à l’Omnimessie

Commentaires

Laisser un commentaire

Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Darksiders III confirme officiellement sa date de sortie au 27 novembre 2018

10/07/2018
Close