Malgré l’absence de Star Wars au cinéma, la saga est présente en cette fin d’année 2020 avec la saison 2 de The Mandalorian. La saison 1 marquant un vrai retour aux sources mélangé à du développement d’univers très bien géré, la saison 2 est très attendue.

Vous pouvez retrouver nos différentes critiques des épisodes de la saison 1 ici.

Le premier épisode de la saison 2 est donc sorti le vendredi 30 novembre. Qu’avons-nous bien pu en penser ? Attention la critique qui va suivre peut comporter des informations en rapport avec le scénario.


À la recherche d’une famille

Nous retrouvons ici notre cher Mandalorien (Mando pour les intimes) accompagné du cher enfant, le bébé de la même race que maitre Yoda. L’objectif de Mando à la fin de la saison 1 étant de retrouver les autres membres de sa race, la saison démarre donc sur le début de piste qu’avait Mando.

On se retrouvera vite parti à la recherche d’un autre Mandalorien perdu sur Tatooine depuis bien longtemps. Mando part donc pour la planète de sable, espérant y trouver un peu de réponse.

Une qualité identique

Clairement ce premier épisode nous plonge directement dans le bain. On voit que le budget est plus haut et que la confiance sur la série est présente. On y retrouve directement des véhicules comme les moto-jet, mais également un nouveau modèle du même appareil jamais vu dans la série. On a droit à une chasse de gros monstre avec de la préparation, des alliances imprévues, etc.

On dirait presque un mini-condensé des moments forts de la saison 1.

Plus gros, plus épique

Le plus gros point de cet épisode est évidemment le traitement du 2e Mandalorien. Lorsqu’on a vu les films, on comprend très vite qu’un Mandalorien perdu sur Tatooine, il y en a un en particulier que beaucoup de gens espèrent revoir. La série le sait et se joue de ça. Nous allons donc tomber sur un faux Mandalorien portant l’armure de Bobba Fett.

Là où Mando comprendra vite, grâce à ses manières, qu’il n’est pas Mandalorien, le public lui se pose déjà des questions sur le fait qu’il porte cette armure iconique. Pour rappel dans la légende Bobba Fett a survécu à l’épisode VI, mais depuis la reprise de Star Wars par Disney l’univers étendu a été repris à zéro. Le cas de la « survie » de Bobba Fett n’étant pas encore traité, il est logique d’en parler dans The Mandalorian.

Le fait d’ajouter comme ça d’emblée l’armure de Bobba, et par la même occasion donner l’espérance que l’on pourrait voir le personnage ressuscité cela signifie d’entrée de jeu que cette saison 2 va nous montrer encore plus de Star Wars. Un évènement pareil peu relancer tout le fanatisme autour du chasseur de primes, mais également ouvrir un arbre d’histoire parallèle énorme que ce soit en série ou comics. Ceci prouve bien la volonté de Disney de rendre The Mandalorian encore un peu plus impactant dans l’écosystème Star Wars, ce qui avait été absent dans la saison 1.

Tatooine

Je comprends bien que Tatooine définit totalement la série. Une planète de contrebandier correspondant donc parfaitement au Mandalorien. Une planète iconique pour la licence, car c’est de là que viennent Anakin et Luke. Un lien parfait avec Bobba. Une planète désertique qui rien que par son apparence colle parfaitement à l’esprit far west de la série.

Mais je trouve ça trop simple. Tatooine est déjà ultra connue, et même si c’est sympa de revoir les hommes des sables et les Wampas, ça sent un peu le réchauffé. Tatooine est une planète désertique, déjà vue un grand nombre de fois dans la licence, c’est dommage de ne pas nous faire visiter d’autres coins de la galaxie.

Même en dehors du fait que ce soit un décor facile mais tout de même bien réalisé ici, la cohérence du récit s’en trouve impactée. En dehors de Jakku, la planète où vivait Rey, on avait tendance à nous faire comprendre dans les autres films que Tatooine était un coin perdu. Donc même si elle est reconnue pour sa contrebande, nous faire revenir sur Tatooine donne un aspect beaucoup moins grand de l’univers, vu que la plupart des grands évènements ont un rapport avec ce lieu.

Cette saison 2 s’annonce clairement d’un autre niveau que la première. On avait déjà de bonnes graines de plantées, mais clairement Disney nous démontre ici une envie de faire grossir sa série à un autre niveau pour l’univers Star Wars. Vivement vendredi pour le prochain épisode.

Show Full Content
Previous Test : DIRT 5 – C’est l’heure de se salir les roues !
Next Le plein de vidéos pour les jeux du Playstation Talents 2020

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

GOTY 2019: Les meilleurs scénarios de la rédaction

04/01/2020
Close