Cette fiche de lecture est consacrée à l’édition française de l’artbook Sekiro Shadows Die Twice Official Artworks, publiée chez Mana Books le 17 Septembre 2020. Cet artbook Je vais essayer de vous montrer dans cet article qu’il mérite vraiment que tout fan de la licence s’y attarde.

Une édition de qualité

Ceux qui me connaissent savent que je suis un féru d’artbooks et que ma bibliothèque en déborde. Au fil des années, j’en ai acheté un bon paquet et ai pu les comparer. Je trouve que les artbooks tirés de jeu vidéo – plus particulièrement ceux fournis dans les éditions collector de JRPG – souffrent souvent de gros défauts : la qualité d’impression, de reliure et le nombre limité de concept works (ébauches, crayonnés, etc.).

Rassurez-vous, l’artbook Sekiro Shadows Die Twice Official Artworks ne souffre nullement de ces défauts. Au contraire, l’édition Française réalisée par Mana Books est je trouve même encore de meilleure qualité que l’édition Japonaise (dont vous pouvez voir un unboxing sur Youtube). En effet, Mana Books a eu la bonne idée de faire une maquette de couverture rigide (réalisée par Nicolas Cardheilac), une reliure légèrement dorée/cuivrée et une couverture réversible représentant la carte de la région dans un papier gaufré du plus bel effet.

Couverture Artbook Sekiro Mana Books
La maquette de couverture est réellement splendide.

Hormis la couverture différente, la seule autre différence est le sens de lecture (de gauche à droite).Toutes les illustrations de la version originale ont bien été conservées dans cette édition. Notez que ce « gros » bébé est composé de 308 pages, a un format de 21 x 29,7 cm et est vendu au prix recommandé de 29,99€.

Structure de l’artbook

A travers cette sélection de concept arts, d’illustrations et de crayonnés, nous avons tâché de capturer l’essence de cette oeuvre singulière, sous l’entière supervision de FromSoftware.

Daisuke Kihara – Directeur éditorial (Dengeki Game Books Editiorial Department)

L’artbook est divisé en 3 grandes sections classiques mais dont la réalisation est très originale et réussie. Ces 3 chapitres sont : « Gallerie d’illustrations » (+/- 200 pages servant de « World Guide ») , « Personnages et Outils de shinobi » (+/- 80 pages) et « Objets et Informations » (+/- 20 pages).

World Guide

Plus qu’un guide, ce chapitre permet au lecteur de revisiter, dans l’ordre, les différentes régions du monde de Sekiro Shadows Die Twice au travers de 200 pages de concept arts présentant chaque environnement. Toutefois, cette section ne s’arrête pas là et propose aussi des détails tels que des parchemins ou des objets auxquels le joueur n’avait peut-être pas fait attention lors de son infiltration. C’est une façon plus « relaxante » de parcourir ce monde que lors des combats difficiles que le joueur doit mener à bien, mais qui nous les rappelle parfaitement.

Cette section très contemplative ne comporte que très peu de texte et permet au lecteur de s’imprégner du soucis du détail apporté par l’équipe artistique de FromSoftware composée de Takashi Konno, Makoto Sato, Yuka Shinada et Koshi Tsukamoto (dommage qu’ils ne soient pas crédités en fin d’ouvrage). Le seul autre petit reproche que l’on peut faire à cette section est que de nombreuses illustrations sont dans des tons très noirs et demandent un bon éclairage pour en voir tous les détails (voir l’image du donjon Ashina ci-dessous où il a fallu augmenter très fort l’exposition pour la photo).

Personnages et Outils

Cette section est également particulièrement bien réalisée. Elle ne propose en effet pas qu’une seule simple illustration de chaque personnage dans son costume habituel. Au contraire, elle propose à chaque fois une galerie complète de concepts arts aux détails qui raviront tous les cosplayers en recherche d’inspiration.

Même les outils du Loup ne sont pas laissés pour compte et bénéficient de concepts arts détaillés nous en montrant même des plans. Si vous vous sentez l’âme bricoleuse, vous pourrez peut-être arriver à fabriquer la même prothèse de shinobi. Si c’est le cas n’hésitez pas à nous montrer vos créations !

Show Full Content

About Author View Posts

Avatar
Papayou

Amateur de japonaiseries en tous genres, rédacteur et correcteur sur pxlbbq.com

Previous Test : Crysis Remastered – Un peu de bruit pour rien ?
Next Test : Trollhunters Defenders of Arcadia – Back in old days

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Sekiro : Shadows Die Twice agite son gros serpent

06/03/2019
Close