Initialement sorti sur PC et sur WiiU en 2014, The Fall arrive maintenant sur XBox One et Playstation 4 grâce à un portage qui corrige les errements des traductions initiales pour offrir une aventure à mi-chemin entre Limbo et The Swapper… on a vu pire, n’est-ce pas ?

Non-pertinent

L’histoire est le principal attrait de The Fall, qui arrive à mélanger très adroitement énigme, observation et séquence d’action dans une atmosphère lugubre… dans la peau d’une Intelligence Artificielle nommée ARID.

Car The Fall débute avec une chute (non sans blague !?), celle d’un homme dans une combinaison spatiale sur une astre inconnu. ARID n’arrivant plus à établir le contact avec son pilote, elle met en pratique les lois de la robotique et se met en quête d’une infirmerie pour lui sauver la vie. Seulement, l’environnement s’avère aussi froid qu’hostile, tandis qu’une autre IA semble avoir mis la main sur le complexe…

The Fall_20150715225941Cercle vicieux

Et nous voici témoin et acteur de situations complexes mettant en scènes ces fameuses lois de la robotiques inventées par Isaac Asimov en 1942 :

  1. Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu’un être humain soit exposé au danger.
  2. Un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la Première loi.
  3. Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n’entre pas en conflit avec la Première ou la Deuxième loi.

Car oui, toutes les fonctions d’ARID s’avèrent bloquées au commandement de son pilote, et celle-ci devra trouver le moyen d’outrepasser ses fonctions pour tenter de lui sauver la vie… même si cela va à l’encontre de sa programmation… et l’amène à prendre des décisions parfois difficiles.

Toutes vos fonctions sont bloquées... A vous de contourner cela
Toutes vos fonctions sont bloquées… A vous de contourner cela

Qu’on se comprenne bien : The Fall ne propose pas de dialogues à choix multiples ou de fins différentes, mais implique le joueur dans l’adaptation d’ARID aux différentes situations qu’elle rencontre. L’histoire est passionnante de bout en bout et on a du mal à lâcher la manette avant la fin, qui m’a littéralement scotchée. Mais pour en arriver là, il faudra non seulement faire parler la poudre dans des séquences de tir plutôt simples mais toujours nerveuses, mais surtout observer son environnement – sombre et délabré – pour trouver des solutions aux très nombreuses énigmes qui parsèment le jeu.

Les choix d'ARID perturbent l'ordre établi
Les choix d’ARID perturbent l’ordre établi

The Fall faisant la part belle à l’exploration, à l’aide de ses ascenseurs, escaliers et autres raccourcis, attendez-vous à découvrir des environnements et des situations dérangeantes. L’histoire du lieu est décrite via quelques documents disséminés un peu partout dans la station et – si cela n’a guère d’importance pour la mission d’ARID – cela vous aidera à mieux cerner les événements qui ont conduit à la situation actuelle. Mise à l’épreuve par votre intermédiaire, ARID doit réfléchir de la façon la plus pragmatique possible pour parvenir à tracer son chemin vers l’unité de soin, vitale pour son pilote, ce qui implique parfois de marcher sur le fil des fameuses lois de la robotique, voire… de s’adapter.

“Miam Miam Miam”

Les énigmes sont loin d’être évidentes, surtout au début, et nécessitent de bien observer les lieux avec la lampe de poche, et parfois de combiner divers objets entre eux ou d’interagir avec des éléments hors de portée pour avancer sans encombre. Tout ce que vous aurez c’est une indication de votre objectif final, à vous de trouver un moyen pour que ça fonctionne… ce qui donne lieu parfois à des situations pour le moins étrange (jamais un “Miam Miam Miam” ne m’a paru si dérangeant…).

Coooonclusion. Je dis non! Mais un Avis, je dis OUI!

Je recommande donc chaudement The Fall, pour son univers, son traitement des “personnages”, ses énigmes et ses environnements. On ne passe pas à côté de quelques bugs, notamment lors de l’affrontement final, où ARID est tombée plusieurs fois à l’étage inférieur sans aucun moyen de remonter, me forçant à relancer la séquence, ou quelques imprécisions dans les contrôles lors de la manipulation de l’interface, relativement peu ergonomique.

On attend avec impatience des nouvelles d’Over The Moon pour un second segment que l’on espère au moins aussi inspiré que celui-ci, car malgré le peu d’environnements ou une petite redondance dans ceux-ci, on explore avec crainte et une certaine curiosité malsaine le monde de The Fall, et on a réellement hâte d’avoir des nouvelles d’ARID…

The Fall

  • Développeurs Over The Moon
  • Type Énigmes / Point’n Clic
  • Support PC, XBox One, PS4, WiiU
  • Sortie 30 Mai 2014

Y’a bon!

  • Un dosage parfait d’énigme, d’exploration et de combats
  • L’histoire magnifiquement écrite
  • L’ambiance claustrophobique
  • ARID
  • Une durée de vie honnête pour le style de jeu

Beuargh!

  • Parfois imprécis dans ses contrôles
  • Quelques bugs mineurs
Montrer le reste de l'article

A propos de l'auteur Voir les articles

Xavier Henry - Titiks
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Précédent Hearthstone : une nouvelle extension en août
Suivant Rise of the Tomb Raider sur PS4 fin 2016

Commentaires

Laisser un commentaire

Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Street Fighter V : Necalli, un nouveau personnage très sauvage

20/07/2015
Close