Il y a peu de jeu – ou d’expérience narrative dans le cas de What Comes After – qui vous incite à vous aimer vous-même. C’est pourtant en substance ce qu’il faudra retenir du voyage de Vivi, coincée par erreur – ou pas – dans un train en route vers l’oubli.


What Comes After


Supports : PC, Switch

Genre : Expérience narrative

Date de sortie : 1 avril 2021

Editeur : Rolling Glory Jam

Développeur : Rolling Glory Jam

Multijoueurs : Non


What Comes After ne dure qu’une grosse heure mais c’est un temps bien utilisé que vous devriez considérer.


  • Visuellement joli
  • Un propos qui fait réfléchir
  • Un rythme dépendant du joueur
  • Une traduction française très imparfaite

Dernier train

Je vais bien entendu me garder de trop en révéler sur l’histoire de Vivi, sachez seulement qu’elle attrape de justesse le dernier train pour rentrer chez elle et qu’elle s’endort sur la banquette. Malheureusement pour elle, elle se réveille bien trop tard et la voilà seule dans son wagon. Ou presque, puisqu’un étrange chat attire son attention.

En le suivant, elle tombe sur des passagers spectraux, en route vers le pays des morts. Constatant avec soulagement qu’elle est toujours en vie, Vivi n’a d’autre choix que d’attendre que le train emmène ses passagers à bon port avant de pouvoir regagner le monde des vivants. L’occasion pour elle de discuter un peu avec tous les passagers – humains ou non – pour en apprendre un peu plus sur eux, sur Vivi…et sur vous-même aussi.

Rare sont les jeux, comme je le disais, qui vous apprennent à vous aimer et à aimer la vie. L’expérience que Vivi va vivre remet en perspective ses soucis et la beauté de la vie elle-même, qui tient souvent à de petites choses, notamment des impressions ou des souvenirs précieux.

Certaines conversations sont bouleversantes, mais pleines de bon sens, celui qui nous fait toujours défaut. A l’image de celle avec un bébé qui n’a pu vivre que quelques jours. Rien n’est vraiment triste ou larmoyant, au contraire. C’est dur, mais traité avec humour et distance salvatrice à travers des dialogues bien écrits qui ne s’étirent jamais plus que nécessaires.

Et à travers Vivi, c’est nous-même qui en venons à nous questionner et à réaliser certaines choses – ou à s’en souvenir. Des mots d’encouragement simples mais diablement efficaces permettent à Vivi – et au joueur –  de relativiser, de voir les autres autrement et de réapprendre à se sentir un peu mieux. N’y voyons pas une thérapie, le jeu et cet article n’ont pas cette prétention, mais je mentirais si je ne vous disais pas qu’au terme de What Comes After, je me suis sentis plus léger, plus apaisé.

Malheureusement, une ombre vient ternir ce beau tableau : la traduction française est pleine d’approximations et trahit une utilisation d’un Google Translate un peu à la rue, et c’est vraiment dommage.

On se rend assez vite compte que si Vivi a sa propre vie et sa propre histoire, c’est à vous également que le jeu s’adresse à travers tous ses spectres, et je pense qu’il est important de laisser les mots vous toucher un peu et de ne pas trop garder la distance habituelle que nous mettons entre nous et les propos des jeux.

https://www.youtube.com/watch?v=8Dcc7HaFu1M

What Comes After

Titiks

L’avis de Titiks sur Switch

En Bref

What Comes After ne dure qu’une grosse heure – ou moins, si vous le décidez – mais c’est un temps bien utilisé que vous devriez considérer. Il s’agit d’une expérience narrative touchante, joliment illustrée qui aurait gagné à avoir une traduction française mieux réalisée.

4
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Previous Test : Mundaun – Et tout en haut trônait le diable
Next Test : Razer Kiyo Pro – Du haut de gamme

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Quand Winnie l’Ourson se montre dans Kingdom Hearts III

12/11/2018
Close