Sony poursuit sa vague de ressortie de ses exclusivités sur la nouvelle génération de consoles avec ce Uncharted: Legacy of Thieves Collection. Beaucoup argueront avec raison que cette compilation n’a pas réellement lieu d’être, cela dit, l’éditeur a deux ou trois arguments dans sa poche pour vous tenter.


Uncharted: Legacy of Thieves Collection


Supports : PS5, PC

Genre : Aventure

Date de sortie :

Editeur : Sony

Développeur :

Multijoueurs : Non


Une version qui a peu d’arguments sur PS5, mais qui prend plus de sens sur PC en mettant deux gros hits dans les mains de plus de joueurs


  • Les ajouts techniques de la PS5
  • Une mise à niveau payante mais à bas tarif si l’on possède l’un des deux jeu
  • Une nouvelle version pas vraiment nécessaire en regard de la qualité des originaux
  • Quelques textures et animations qui font leur âge

Uncharted 4: A Thief’s End & The Lost Legacy

Je suis le premier à monter au créneau quand à ces ressorties quelque peu opportunistes d’exclusivités à plein tarif. Il y a quelques mois, Death Stranding Director’s Cut nous était tombé dans les mains, et je n’avais pas réellement pu vous en faire un article. Parce que voilà : il n’y avait pas de quoi modifier l’expérience déjà particulière du jeu de Kojima, et que sa sortie sur PS4 était des plus récente.

Pour conclure sur ce sujet : Death Stranding est une expérience à vivre pleinement, sur PS4, PS5 ou PC, mais la version de base se valant très bien à elle-même, les ajouts de la Director’s Cut tenaient davantage du gadget que d’autre chose. Le constat était très différent pour la version améliorée de Ghost of Tsushima, dont la technique était non seulement sublimée par du meilleur matériel, mais c’était toute une nouvelle zone qui s’ouvrait en même temps avec l’île d’Iki, son histoire et sa kyrielle de défis.

C’est connu, les plats réchauffés sont meilleurs

Récemment, nous vous parlions de God of War, mais c’était à l’occasion de sa sortie PC, et c’est bien là le réel intérêt de Uncharted: Legacy of Thieves Collection : plus que son arrivée sur PS5 (après tout, si vous avez les jeux PS4, ils tourneront très bien sur PS5), c’est l’arrivée de la licence sur PC qui est la véritable annonce. Et en cela, c’est une excellente nouvelle pour les joueurs PC.

Ensuite, pour que la pilule passe un peu mieux chez les joueurs Playstation, il y a une mise à niveau payante (9.99€)  pour les propriétaires des jeux sur PS4, que cela soit en physique ou en dématérialisé. De plus, il n’est pas nécessaire d’avoir les deux jeux sur PS4 pour réclamer la mise à niveau Uncharted: The Legacy of Thieves Collection à 9,99 €. De la sorte, si vous avez l’un des deux jeux, vous pourrez vous payer la mise à niveau PS5 des deux titres pour une somme modique. A ce tarif, on peut dire que ça passe sans casse, même si les versions acquises via Playstation+ ne sont pas concernées.

Ces éléments pratiques évacués, que puis-je vous dire de plus sur A Thief’s End et The Lost Legacy ? Pour ma part, je ne suis en général pas friand (du tout) de refaire un jeu narratif une fois celui-ci terminé. Dans le cas d’Uncharted, j’admets que j’ai pris du plaisir à le relancer. Si je suis toujours aussi partagé quant à son réel intérêt ludique, l’intérêt visuel et narratif est bien présent, magnifiquement ciselé et passionnant à suivre.

« Dégage, moi aussi j’ai mon propre épisode ! »

Alors j’ai relancé ces deux Uncharted d’avantage pour “revivre une aventure” en compagnie d’une galerie de personnages extrêmement attachants et bien écrits. On manque cruellement d’histoire de pirates et de chasse aux trésors perdus réussie. On manque d’une écriture travaillée qui parvient à jouer avec les silences, les intonations et les non-dits. Et en cela, ces deux volets sont et resteront de grandes œuvres.

Pour moi, la pertinence de ces ressorties n’est pas vraiment justifiée, même si les apports des spécificités PS5 sont appréciables. Au programme, on notera l’arrivée d’un mode fidélité pour ceux qui possèdent un écran 4K et qui souhaitent avant tout bénéficier d’une résolution très nette pour apprécier les environnements et les détails, mais au prix d’un framerate à 30 images par seconde. A l’opposé, on retrouve les modes performance pour une expérience à 60 images par seconde. Pour les joueurs équipé d’un écran le permettant, le mode performance+ permettra de jouer en 1080p à 120fps.

C’était un jeu magnifique, ça reste magnifique et quasi sans temps de chargement

Pour ma part, le plus appréciable reste les temps de chargement quasi instantanés, ce qui reste la marque de fabrique des jeux PS5, et dont on a du mal à se passer une fois qu’on y a goûté. Si on excepte l’audio 3D avec un casque adapté, le retour haptique des gâchettes adaptatives de la DualSense permet de ressentir les résistances, les coups, les tirs ou la conduite de manière plus immersive. Enfin, si d’aventure vous avez déjà des sauvegardes PS4, vous pouvez transférer vos données de sauvegarde et votre progression vers cette version PS5 pour continuer votre partie.

Uncharted: Legacy of Thieves Collection

Titiks

L’avis de Titiks sur PS5

En Bref

Pas de profonds changements dans cette édition PS5. Les joueurs PC seront ravis de pouvoir y jouer, tandis que les possesseurs de l’un des titres originaux pourront se payer le second à moindre coût sur PS5 et profiter d’améliorations techniques. Reste que Uncharted 4 et The Lost Legacy sont d’excellents jeux quoi qu’il arrive, et chacun jugera de la pertinence de cette nouvelle sortie à l’aune de ses propres critères.

4

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Prinny Presents NIS Classics Volume 2 sortira le 13 mai 2022
Next Test: Rainbow Six Extraction

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Final Fantasy XIV Online s’étend et ouvre son centre de traitement de données d’Océanie

25/01/2022
Close