Turrican est une série qui ne doit pas parler à grand monde, mais il s’agit d’une série qui a fait les beaux jours de l’ère 16bits, aussi bien sur Mega drive que sur Super Nintendo (et mirco-ordinateurs de l’époque). A ma connaissance, Turrican Flashback Collection est la première compilation dédiée à la série, et je dois dire que ça a ravivé de solides souvenirs.


Turrican Flashback Collection


Supports : PS4, Switch

Genre : Run’n Gun

Date de sortie : 29 janvier 2021

Editeur : ININ Games

Développeur : Factor 5

Multijoueurs : Non


On redécouvre un grand classique !


  • Cette bande-son !
  • Des options de personnalisations visuelles
  • Les options modernes
  • Les trophées pour ceux qui se lancent sans filet
  • Pas de bonus
  • La caméra aurait pu être arrangée
  • L’aspect labyrinthe

Turrican

Certains qui nous lisent ici savent déjà que je suis un enfant des années 90, ayant passé le plus clair de ma jeunesse sur Mega Drive, malgré une aversion paternelle certaine pour le média. Parfois pourtant, il est arrivé que mon père me ramène des cartouches de jeu venue de je ne sais où dans l’idée – j’aime à le croire – de me faire plaisir. Parmi ces titres, une boite bleue arborant un cyborg surarmé titré “Turrican”. Je ne le savais pas encore, mais j’avais dans les mains un Run’n Gun dont la bande-sonore allait trotter dans ma tête une trentaine d’années plus tard.

Turrican Flashback Collection me propose pourtant de toucher à des titres que je n’avais jamais eu la chance de jouer jusqu’ici, aussi cet article respire tant la nostalgie que la découverte.

Concrètement, les jeux inclus sont Turrican et Turrican II qui sont sortis sur Amiga en 1990 et 1991, respectivement, ainsi que Mega Turrican pour Mega Drive en 1994 et Super Turrican pour Super Nintendo en 1993. Certains de ces titres ont bien entendu connu divers portages sur les autres consoles de l’époque, mais on ne va pas détailler ça ici.

Les puristes argueront que certains jeux sont absents, comme la version NES de Super Turrican ainsi que les différentes versions pour console de chaque titre inclus, mais c’est pour moi un faux point négatif. Néanmoins, que vous soyez un nouveau venu curieux ou un connaisseur des titres de l’époque, Turrican Flashback Collection fait les choses bien pour vous accueillir.

Dans Turrican, nous contrôlons un guerrier cyborg capable de déclencher l’apocalypse grâce à un arsenal varié. Par conséquent, vous devrez apprendre de nombreuses manipulations comme tirer, sauter, esquiver, tirer des grenades, déclencher des explosions qui balaient l’écran, vous transformer en une boule à pointes invulnérable mais incontrôlable, poser des bombes, saisir des plafonds, et bien plus encore. L’apprentissage peut-être long, d’autant que les ennemis foisonnent à l’écran. Sachez aussi que malgré son aspect, Turrican est aussi un jeu d’exploration, une grande partie du jeu consiste à explorer les niveaux, car ils sont assez complexes, vastes, voire labyrinthiques. 

Pour peu, on retrouve l’ambiance tube cathodique

Bref, vous mourrez souvent, vous vous perdrez aussi, et vous pesterez d’avoir dû parcourir un segment jonché de piège juste pour récolter un bonus (et devoir faire machine arrière sur les mêmes pièges), mais cela fait partie intégrante de l’expérience. Notez cela dit que tout n’est pas parfait dans la série Turrican, notamment la caméra qui n’avance pas assez vite par rapport à vous et vous cache donc une partie du danger plus loin. Aussi, les jeux sont difficiles, blindés d’ennemis et de pièges, avec très peu de possibilité de soin. Sans oublier bien entendu le minuteur qui tourne inlassablement et qui vous décourage de trop vous attarder à fouiller les niveaux et à trouver la sortie.

C’est au niveau personnalisation de l’interface que le jeu fait un bon travail. On ne dispose malheureusement pas de contenu supplémentaire comme une galerie ou des anecdotes, voire des vidéos de conception, mais on a de nombreuses options de personnalisation et des options très pratiques aujourd’hui.

Les options graphiques sont complètes

Tout d’abord, on a le fameux “Save State” que tous les amateurs d’émulation connaissent bien, avec différents slots disponibles pour chaque jeu. Mais vous avez aussi à votre disposition le “retour en arrière”, très salvateur dans une expérience comme Turrican, où la jauge de vie peut se vider en quelques secondes sur un mauvais saut.

Visuellement, vous pouvez également personnaliser les commandes, changer le zoom, l’échelle et le fond d’écran, appliquer des filtres CRT et des couleurs, et activer le mode Triche pour chaque jeu. 

Vous aimerez le retour en arrière

Mais si vous êtes un(e) dur(e), un(e) vrai(e), un(e) tatoué(e), vous pourrez débloquer des trophées en désactivant toutes ces options modernes. Ce qui fait de cette collection l’une des rares à récompenser le fait de vraiment s’impliquer et de se donner pour terminer les jeux.

Le Save State et les Cheats sont un bon moyen de débroussailler le jeu

On en vient donc à l’aspect le plus marquant pour moi : la musique. Si on pouvait reprocher à la Mega Drive sa puce dédiée au son, Turrican parvenait non seulement à nous visser sa mélodie entraînante en tête, mais en plus à rendre tous les tirs, explosions et autres effets percutants sans défoncer nos oreilles. Et autant vous dire que 30 ans plus tard, je connais encore la mélodie, dont la reprise plus calme de l’écran d’accueil m’a propulsé un mercredi après-midi, dans ma chambre, en train de relancer une petite partie avant la diffusion de Dragon Ball Z au Club Dorothée. Peu de musique ont cet effet là, mais les mélodies de Turrican sont de celles-là !

Turrican Flashback Collection

Titiks

L’avis de Titiks sur PS4

En bref

Turrican Flashback Collection comprend quatre Run’n gun à l’ancienne, permettant aujourd’hui à tout le monde d’en profiter avec assez d’options graphiques et de Gameplay moderne pour ne mettre personne de côté. Il s’agit toutefois d’une expérience très ancrée dans son époque, avec ses faiblesses qu’on aurait voulu peut-être voir corrigées dans cette compilation.

3.5

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Just for Games collabore avec Vadu Amka pour la première PS5 customisée
Next Clap de fin pour Bleeding Edge !

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Danganronpa 1 et 2 s’exportent sur PS4

05/10/2016
Close