Pour ceux qui l’ignorent, The Forgotten City est à la base un mod de Skyrim créé il y a environ neuf ans. Depuis, la petite équipe de Modern Storyteller à peaufiné le projet pour en faire un jeu à part nommé The Forgotten City.


The Forgotten City


Supports : PC, PS4, PS5, XBox One, XBox Series, Switch

Genre : Aventure

Date de sortie : 28 Juillet 2021

Editeur : Dear Villagers

Développeur : Modern Storyteller

Multijoueurs : Non


The Forgotten City un jeu magnifiquement ciselé pour ceux qui aiment les histoires et les mystères à résoudre


  • L’histoire est bien écrite
  • Les personnages sont tous intéressants
  • Différentes fins
  • Le gameplay est très pertinents
  • Visuellement superbe
  • Textes en français
  • Quelques freezes lors des sauvegardes automatiques

Retour vers le futur.

Comme le demandent les développeurs sur l’écran-titre du jeu, on va éviter de trop en dire sur l’histoire car la narration et son déroulement sont vraiment au cœur de l’expérience. Tout juste dirais-je que vous vous retrouvez à chercher après une personne dans d’anciennes ruines romaines et que vous vous retrouvez plongé 2000 ans en arrière. La ville oubliée est un lieu étrange, parsemé de statues d’or qui semblent vous murmurer des choses à l’oreille.

Mais si la population est calme en apparence, elle cache une sombre malice qui la pousse à commettre des méfaits de manière sournoise. En effet, ville est soumise à “La Règle d’Or” une loi qui tuera tout le monde dans l’enceinte de la ville à la première faute commise. Votre rôle ici est de prévenir quiconque d’enfreindre cette loi, mais aussi de comprendre ce que vous faites en ces lieux… L’histoire est agréable et facile à suivre, et elle comporte beaucoup de surprises et de références tant historiques que mythologiques

Les décors fourmillent de détails et de références

Autant le révéler tout de suite : la Règle d’Or sera brisée bien des fois, et souvent par vous ou en conséquences de vos actions.Et dans ces moments-là, les statues d’or s’animent et tuent toute personne dans la ville ! Votre seule chance est de parvenir au portail temporel… qui vous ramène au début de la journée, avec vos possessions et surtout vos connaissances. Vous allez donc pouvoir mettre à profit ce que vous avez appris pour progresser plus loin, voire même provoquer la colère des Dieux de manière délibérée pour relancer la boucle.

Concrètement, on évolue dans un Walking Simulator, avec quelques actions supplémentaires et des phases que l’on qualifierait d’action, mais rudimentaire grâce à votre arc. Ce dernier vous permet de changer en or tout ce qu’il touche, et c’est à vous d’en faire le meilleur usage contre les quelques ennemis, mais aussi dans l’environnement. La Règle d’Or n’est qu’une règle, et il existe bien des manières de la contourner… et ça, les quelques habitants de la ville isolée l’ont bien saisit !

Parfois ça flirte avec l’horreur

Puisque vous progressez dans une ville close bâtie surtout en hauteur, il y a une assez grande zone à explorer. Comme la marche est le seul moyen de se déplacer, les développeurs ont ajouté des tyroliennes comme raccourcis pour faciliter la traversée du monde. J’ignore si c’est historiquement correct, mais ça diminue énormément les temps de déplacement dans la ville. La conception du monde de The Forgotten City est excellente, des personnages aux lieux eux-mêmes. Lorsque vous marchez dans les ruines ou lorsque vous faites votre premier pas pour parler à ce bon vieux Galerius, le panorama est souvent magnifique. Le jeu dispose d’un haut niveau de détails que ce soit dans l’eau dans les bains publics, sur les différentes vues sur la ville ou même les intérieurs.

Pourquoi ne pas vous mêler un peu de politique ?

The Forgotten City est un jeu d’enquête narratif, qui peut se conclure de différentes manières – on vous invite d’ailleurs à reprendre votre partie pour essayer d’autres solutions, aller au bout des choses vous réservera quelques surprises. La première fin peut-être atteinte en quelques instants, mais ce serait se priver de la richesse de l’histoire, du mystère et de faire connaissance avec tous les individus qui peuplent la cité. Et ne croyez pas que votre morale sera épargnée, certains choix devront parfois être faits pour le bien de tous, et plus vous remonterez le temps, plus vous pourrez sembler insensible à la détresse de certains.

Si vous acceptez qu’il faudra beaucoup marcher, discuter, réfléchir à des moyens créatifs de résoudre des problèmes et enquêter sur des personnages suspects, vous tirerez le meilleur parti du jeu. The Forgotten City fait un excellent travail d’immersion dans la société romaine !

The Forgotten City

Titiks

L’avis de Titiks sur PS5

En Bref

The Forgotten City est un titre que je vous recommande chaudement de faire. Même s’il joue exactement comme une simulation de marche, la quantité de contenu historique est impressionnante et la narration très très prenante. The Forgotten City un jeu pour ceux qui aiment l’histoire et les mystères à résoudre.

5
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Découvrez gratuitement une sélection de jeu vidéo en famille au Quai 10 !
Next The Medium présente en vidéo les fonctionnalités spécifiques à la DualSense de la PS5

2 thoughts on “Test : The Forgotten City – Un jeu brillant à faire d’urgence

  1. Je ne fait pas de jeu non entierement localisé en Francais , DSL , marre de la colonisation anglo saxonne !

  2. @La main du Kremlin, tu seras alors content d’apprendre que si les voix sont en anglais, tout est sous-titré en français !

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Need for Speed Payback démarrera le 10 novembre prochain

02/06/2017
Close
%d blogueurs aiment cette page :