Vous le savez, chez PXLBBQ comme chez votre serviteur, on n’a pas peur de tester des jeux qui sortent de l’ordinaire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que The Falconeer: Warrior Edition remplit parfaitement ces critères d’ovni. Mais est-ce intéressant pour autant ? Réponse après quelques dogfights ! 


The Falconeer: Warrior Edition


Supports : PS4, PS5, Switch

Genre : Jeu de tir

Date de sortie : 5 août 2021

Editeur : Wired Productions

Développeur : Tomas Sala

Multijoueurs : Non


Un retour des combats aériens presque à l’ancienne, ça ne se refuse pas non ?


  • Thomas Sala est un développeur de talent
  • Très beau graphiquement sur PS5
  • Un monde déchiré politiquement mais cool a parcourir
  • Une maniabilité parfois difficile
  • Le vide du monde
  • Une véritable nouvelle histoire, on aurait adoré

Le jeu d’un seul homme. 

The Falconeer: Warrior Edition est un jeu sorti des méandres féériques d’un seul homme, Tomas Sala. Dans un monde étonnant, vous prendrez place sur un faucon de guerre et vous plongerez (presque littéralement) dans des intrigues géopolitiques expliquées textuellement et dans une traduction française de très bonne facture. Les voix françaises vous prennent aux tripes dans un calme relatif, presque pour vous cacher à quel point la situation de ce monde est dramatique. Nous allons évidemment détailler plusieurs aspects du jeu un peu plus loin, mais entendons nous bien : la prouesse d’avoir développé ce jeu seul (avec quelques intervenants pour la musique et quelques petites choses tout de même), ça relève de l’exploit dans l’industrie actuelle. Maintenant, voguons dans les détails du jeu.

Avant toute chose, il faut voler jusqu’à son objectif.

C’est tellement beau !

Pour ce jeu, cette édition augmentée qui ajoute une nouvelle classe (selon votre choix l’histoire sera vue un peu différemment), des quêtes annexes et des boss fights en plus, The Falconeer: Warrior Edition est la version complète du titre. Il a été testé sur PS5 et sur un très bon écran ce qui fait que le constat est sans appel. C’est tout simplement magnifique. Les couleurs utilisées, les éléments du décor, la gestion de l’eau et des lumières sont incroyables pour un jeu de ce calibre. Si la première édition du jeu est sortie pour accompagner le lancement de la Xbox Series X/S, cette nouvelle version semble encore plus maîtrisée. Et puis, pour les plus anciens d’entre vous, un retour des combats aériens presque à l’ancienne, ça ne se refuse pas non ?

On se sent libre comme l’air dans The Falconeer.

Malheureusement tout n’est pas rose. 

Evidemment, un jeu parfait, ça n’existe pas. Même si je suis certain que Tomas Sala a mis toute son âme dans The Falconeer: Warrior Edition, le jeu n’est pas exempt de soucis et il faut bien les aborder. Le premier d’entre eux est le manque d’accessibilité des commandes. Il est parfois difficile de bien manier son oiseau et certaines décisions de maniabilité sont discutables. De plus, la caméra peut parfois vous perdre et même avec un verrouillage des cibles, réussir à atteindre son but est parfois difficile. Malgré tout, après quelques heures de jeu, le plis est pris. Ce qu’on peut relever également, c’est le vide conjugué de l’histoire et du monde parcouru. On se déplace de point en point, mais rapidement, la téléportation semble bien plus indiquée. Et comme l’histoire du jeu peut être jouée dans un ordre choisi par le joueur, l’effort de vide est présent, comme un magnifique pull décousu. Dommage. Malgré tout, ce ne sont pas des défauts rédhibitoires. La prouesse visuelle et la volonté de l’auteur font que l’on veut poursuivre l’aventure.

Les commerçants vous proposeront de la marchandise qui facilitera vos missions.

The Falconeer: Warrior Edition 


Matthieu Meignan

L’avis de Matthieu sur PS5

En Bref

Retour à Sancir

The Falconeer: Warrior Edition a le mérite d’être un jeu qui se tient en un seul morceau et il transpire la volonté de Tomas Sala de proposer un voyage prenant, qui vous fera planer et vous détendre pendant les phases de vol calmes. Les éléments vous accompagneront (le vent vous élève et les orages rechargent votre arme), mais le vide du monde et les phases parfois crispantes de combat pourront peut-être vous inciter à y jouer par petites sessions. Mais dans tous les cas, si vous avez envie de tenter une expérience différente, allez-y. Sans hésiter. 

3.5
Show Full Content
Previous Oro, Akira et Luke seront les ultimes combattants de Street Fighter V
Next Test du casque Razer Barracuda X

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Quelle config PC pour jouer à Devil May Cry 5 ?

21/09/2018
Close