Test : Super Night Riders – Hang-On modernisé !

À la conquête du bitume

Il est souvent compliqué de juger objectivement un jeu car le ressenti et les expériences de jeu passées du testeur entrent forcément en ligne de compte. Mais quand on se retrouve face à une version digne du 21e siècle d’un classique de l’arcade, alors là c’est presque impossible d’être neutre ! Et si on ajoute que Super Night Riders revisite un classique qui a bercé les vacances de votre serviteur, est-ce que vous pensez que le défi est considérable ? Baissez vos visières, allez jusqu’au rupteur et venez voir si ce jeu vaut le détour !

Voici Alice, le personnage que nous allons incarner.

On va pas se mentir, c’est un petit jeu qui nous fait face. 

Dans Super Night Riders, vous incarnez Alice autrement connue sous le nom de The Red Rider, une motarde de l’extrême qui est là pour gagner des courses en doublant ses adversaires et en se battant contre les secondes qui s’enfuient à toute allure. Vous aurez le privilège de  tenter de gagner 6 courses, chacune subdivisées en 6 sections. Un 7e parcours vous permet de toutes les faire en une seule fois également. Tout cela à l’air un peu léger de prime abord, mais vous vous apercevrez vite que réussir à tout rafler n’est pas si facile que ça. 

Filons à toute allure dans la forêt.

Deux styles visuels qui font plaisir !

Pour appuyer encore plus fortement sur le côté hommage aux productions Sega menées par Yu Suzuki, deux rendus visuels sont proposés : Le premier, sobrement nommé Classic nous rapproche des années 80 alors que le mode Super nous offre une expérience plus proche des standards actuels. Personnellement j’ai un petit faible pour le mode Classic, mais vous devez vous en douter n’est-ce pas ?

Un aperçu du mode classique.

Et musicalement ça donne quoi ? 

C’est du pur bonheur pour nos oreilles ! 6 morceaux sont au menu (décidément ce chiffre est partout dans Super Night Riders), ainsi qu’un mode aléatoire pour pimenter le tout. Notons également qu’il est possible de changer la musique à tout moment pendant une course ce qui est assez agréable. 

Le style musical s’accorde bien avec le jeu.

Conclusion

Il est très clair que c’est un petit jeu sans prétention qui ne va jamais essayer de se montrer plus grand et plus intéressant qu’il ne l’est. Mais en assumant sa position d’héritier modeste des bornes d’arcade Sega qui ont fait vibrer nos cœurs d’enfant, Super Night Riders fait mouche. Il offre une bulle nostalgique à tous les trentenaires que nous sommes tout en proposant un certain challenge tout en restant accessible. Une bonne ballade qui fait plaisir, voilà comment on pourrait résumer ce soft. Vous pouvez maintenant poser votre casque, éteindre le moteur et humer l’air de cette nuit sans lune, le cœur apaisé et heureux. 

Temps de lecture : environ 3 minutes

Super Night Riders

  • Développeurs Neko.works
  • Type Course
  • Support PS4, XB1, PC
  • Sortie 14 Août 2018
Super Night Riders à notre sauce
7/10
Super Night Riders à notre sauce
Y'a bon
  • Une bonne bulle de nostalgie
  • Un contenu raisonnable
  • Les 2 rendus visuels plutôt sympa
Beuuuuwark
  • Seulement 6 courses
  • Ergonomie des menus
  • Un challenge sympa, mais rapidement maîtrisé
  • TECHNIQUE
    8/10
  • ERGONOMIE
    5/10
  • ESTHÉTIQUE
    7/10
  • AUDIO
    7/10
  • CONTENU
    6/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre