Test : Turtle Beach Stealth 300

Le choc des deux mondes

Révélé à l’E3 2018, le modèle Stealth 300 de Turtle Beach est sorti il y a quelques jours. Proposé à un tarif de 80€,  il a pour ambition de proposer la même expérience que leur casque Stealth 600 proposé 20€ plus cher et sans fil.

Stealth

Un arceau renforcé pour cette version allégée du Stealth 600

Que l’on soit clair : vouloir disposer à tout prix d’un casque sans fil pour jouer sur console tient davantage de l’envie que du besoin. En effet, comme on connecte le casque directement à la manette où à la console portable, le fil n’est absolument pas une contrainte et on peut ainsi gagner quelques dizaines d’euros à l’achat avec cette simple concession. Néanmoins, comme on va le voir plus bas, le Turtle Beach Stealth 300 ne combine pas forcément le meilleur des deux mondes.

Décliné en 2 versions – comme souvent maintenant – le Stealth 300 se voit destiné à la PS4 (modèle bleu) et à la Xbox One (modèle vert) mais cela n’est qu’esthétique, même si les casques sont très légèrement optimisés pour leur plateforme dédiée. Comme c’est un casque filaire, il fonctionnera tout aussi bien sur PC et Switch ou tout autre appareil disposant d’une prise 3.5mm classique.

On pourrait donc définir ce modèle comme le petite frère du Stealth 600, à ceci près que la finition plastique du Stealth 300 est matte et non brillante comme le modèle supérieur, finition qui se retrouve uniquement en cerclage autour des écouteurs de 50mm. Totalement en plastique à l’exception de l’arceau en métal, il est vrai que l’on peut craindre une certaine fragilité mais en ouvrant un peu le casque pour l’étendre, on se voit quelque peu rassuré en trouvant une structure métallique intérieure, cerclée de plastique aux couleur du constructeur dédié.

Filaire à recharger

Unique en son genre, le Stealth 300 est donc un casque filaire, mais également pourvu d’une batterie 9000mAh chargeur via USB qui promet environ 40h d’utilisation avec une charge, ce qui est 3 à 4 fois supérieur au modèle 600. Mais à quoi sert donc une batterie dans un casque alimenté par le port de la manette ?

Rien n’est spécifié à ce niveau, néanmoins le casque embarque avec lui 4 programmations audio : l’amplification des basses, son emblématique, amplification des basses/aigus et amplification des voix, qui je pense, demande un surplus de puissance nécessitant la batterie interne au casque.

On gère tout depuis l’écouteur gauche : mise en route, programmes audio, micro et niveaux du son et du chat

Petit souci de cette configuration : le casque ne fonctionne pas du tout si la batterie est déchargée et la batterie de la manette ne prend pas le relai pour une utilisation simple du casque. Il est donc impératif d’avoir la batterie chargée pour utiliser ce Stealth 300 filaire. Ou comment conjuguer le pire des deux mondes. Enfin, comme je le spécifiais plus haut, avoir un casque filaire sur console n’est pas un problème, cela le rendant compatible avec tous les appareils (PS4, Xbox One, Switch, Androïd, NVidia Shield, PSVita, 3DS…), néanmoins, je trouve cela contraignant de devoir s’assurer de sa charge alors que c’est justement l’intérêt du filaire.

Le micro rétractable se coupe automatiquement une fois replié et ne s’active que lorsque vous parlez

Au niveau du son, les basses sont excellentes et – assez rare pour être souligné – n’étouffent pas le reste du son. On entend toujours les sons plus mineurs, ceux que je qualifierai de “détails” et c’est assez agréable (aussi bien en jeu que pendant un film d’ailleurs, où l’on apprécie les basses et les aiguës pour un son riche – étant un utilisateur de Plex sur Shield, c’est un régal).

Derrière l’oreille gauche, on a le contrôle du volume du casque et du micro, placés comme on l’aime, à portée de main. Au niveau du micro, il est dans la bonne moyenne sans être excellent. On entend un grésillement lors des discussions et le son est un peu sourd. Ce n’est pas du tout gênant en pleine partie mais cela peut devenir un peu agaçant si vous souhaitez utiliser ce micro pour faire de la vidéo par exemple. Une bonne nouvelle cependant, le micro se coupe intégralement quand il est replié ou quand on cesse de parler. A l’inverse de nombreux casques, le petit grésillement en fond n’est donc pas constant, ce qui minimise réellement ce défaut. Pour un casque de cette gamme, le micro est très acceptable et pratique.

Si le plastique fait peur au départ, on est rassuré de voir la structure métallique en-dessous

Les oreillettes sont confortables bien qu’elles pourraient être un peu plus grandes pour englober correctement l’oreille. Néanmoins, grâce aux mousses on ne ressent aucune gêne et c’est aussi vrai pour les porteurs de lunettes qui ne ressentiront aucune pression désagréable et pourront enlever et remettre les lunettes sans bouger au casque. Si l’isolation sonore est vraiment bonne, le casque peut néanmoins donner chaud, malgré le matériau en tissu.

Paradoxalement, alors que la batterie embarquée ne sert qu’à ça et ampute le casque d’une réelle autonomie, les différents Presets (4 au total) ne sont pas vraiment distincts les uns des autres. La position 3 (Basses/Aigus)  est pour moi la plus riche et je ne me sers absolument pas des autres ce qui positionne ce casque un peu entre deux chaises.

Le casque est sinon similaire au Stealth 600 et propose un prix plus accessible si l’on concède l’utilisation du fil. Mais est-ce un souci sur console ?

Conclusion

Le Stealth 300 de Turtle Beach propose une version moins onéreuse de la version 600 qui ne fait comme concession réelle que l’apport du fil. Idéal donc pour le jeu console, sauf qu’il faut compter avec la batterie qui doit impérativement être chargée pour fonctionner. La qualité audio est là, le confort également (même pour les porteurs de lunettes), le micro est très efficace en jeu et s’avère pratique à l’usage. Néanmoins, le choix est assez vaste dans cette gamme de prix et cette histoire de batterie pourrait jouer en sa défaveur comparé à d’autres marques toutes aussi qualitatives.

Temps de lecture : environ 4 minutes

Turtle Beach Stealth 300

  • Fabriquant Turtle Beach
  • Type Casque
  • Support PS4, PC, Xbox One, Switch…
  • Prix 79.99€
Commentaires Facebook
Catégories
Tests matériel
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre