Test : Simulacra – Anna a disparu

Son existence ne tient qu'à sa Timeline

Est-ce que ça vous a déjà fait flipper de perdre votre smartphone ? J’imagine que oui : toutes vos données envolées, et votre vie numérique à la merci de potentiels inconnus. Avec Simulacra (qui est une sorte de suite à Sarah is Missing), c’est en quelque sorte votre téléphone qui va vous perdre… et c’est bien plus effrayant.

Quelque chose déconne avec ce téléphone

I am Simulacra

Déjà disponible sur PC et Mobiles – son meilleur support, on ne va pas se le cacher, vu la nature du  titre – Simulacra est disponible depuis peu sur Switch dans une forme certes un peu déroutante mais bien utilisée pour renforcer l’immersion du joueur.

Malgré sa nature, le jeu parvient à vous mettre de vrais coups de pression

Vous vous en doutez, le port du casque audio est plus que conseillé pour plonger dans Simulacra, car au-delà des enregistrements audio, appel et vidéos à visualiser, les développeurs ont fait le choix d’afficher le téléphone que vous fouillez de façon horizontale, en remplissant les côté de l’écran par un décor qui est sensé représenter votre environnement. Un choix que j’ai trouvé discutable les premiers temps, mais que les développeurs ont intelligemment utilisé non pas visuellement, mais de manière auditive. Il  m’est arrivé plus d’une fois d’y jouer en pleine journée, dans le canapé, avec ma femme et mes filles en train de regarder un film dans la même pièce (niveau immersion, on repassera) et de sursauter avant d’ôter mon casque et de demander qui avait frappé à la porte. Il n’est pas rare en effet que le titre ajoute des sons d’ambiance très réalistes qui vous font douter de leur existence dans le monde réel, sentiment également mis en valeur à certains moment du jeu, quand il faudra par exemple réinitialiser le téléphone en répondant à des questions portant sur vous-même…

Dans Simulacra, vous mettez la main sur un téléphone perdu qui a été mystérieusement déposé devant votre porte. Vous avez accès à une vidéo ou une jeune femme nommée Anna semble en panique avant que le téléphone ne se réinitialise. A partir de là, vous allez devoir attendre la restauration des données pour accéder progressivement à ses autres vidéos et messages, tandis que vous fouillez un peu sa vie pour tenter de la retrouver. Mais il ne vous faudra guère beaucoup de temps pour réaliser que quelque chose ne tourne pas rond et que vous avez affaire à quelque chose de plus étrange qu’une simple disparition.

Déverrouillez et analysez les documents d’Anna pour comprendre ce qui lui est arrivé

En toute honnêteté, j’ai dévoré Simulacra. Le jeu est certes resté en anglais (les vidéos et enregistrements audios sont heureusement sous-titrés), mais le titre parvient à vous happer dans son ambiance et dans la vie d’Anna à travers ses réseaux sociaux (et des ersatz de Twitter et Tinder notamment) ainsi que pendant les conversations avec ses contacts. Car oui, vous allez beaucoup parler avec des gens qui connaissent Anna et qui s’inquiètent de sa disparition, malgré le fait que ses réseaux sociaux continuent d’être alimentés en temps réel. Vous aurez même – à l’image des Visual Novels – des choix à opérer qui modifieront le déroulement de l’aventure ainsi que sa conclusion parmi 5 différentes.

Jabbr, le faux Twitter qu’il vous faudra aussi fouiller avec attention

On pourra crier au voyeurisme facile, mais il y a quelque chose de fascinant à plonger dans la vie d’Anna, de visionner ses vidéos où elle dévoile ses pensées et de répondre à ses messages en se faisant passer pour elle.

Il vous faudra alors remonter la piste des derniers événements vécus par Anna avant sa disparition en discutant avec ses proches – ou ses connaissances virtuelles – et recomposer le puzzle qui aurait mené à ces événements étranges. Mais à qui choisirez-vous de faire confiance ? A l’ex-petit ami colérique qui cherche à retrouver Anna et qui semble sincèrement inquiet? A un date Tinder adepte des blagues nulles mais terriblement attachant? Que penser de ses relations au travail? Et finalement, que penser d’Anna réellement, tandis que ses publications numériques et ses interactions réelles semblent parfois discordantes? Et quelle voie suivre pour la retrouver? Celle qui semble honnête ou celle qui peut bafouer son intimité et celles d’autres personnes? Devons-nous faire chanter certains protagonistes avec les informations récoltées ou non? Pour quelles conséquences? Mentir ou dire la vérité? Ces choix multiples sont constants et il est très difficile de lâcher le téléphone (ou la Switch dans ce cas-ci) avant la conclusion.

Le fait que nous visualisons des photos réelles et des vidéos mettant en scène de vraies personnes appuie le sentiment de réalité de l’aventure, d’autant que les conversations, si elles sont assez longues, se révèlent bien écrites et jouées. On est invité à mémoriser chaque information de la vie d’Anna, qui seront tôt ou tard mises à contribution lors de cette enquête virtuelle, qui compte tout de même des moments de stress réels (en plus de quelques jump scares pas forcément indispensables mais pas dérangeants non plus).

Quelques énigmes ponctuent l’aventure qui impliquent de fouiller Twitter pour y dénicher des infos, recomposer un profil Tinder, visiter des sites web, remplir des formulaires… un aspect plus “actif” qui complète une enquête déjà très prenante, mais parfois plombée par des mini-jeux où il s’agit principalement de remettre les mots d’une phrase dans l’ordre pour accéder à la suite d’une conversation (et là, votre maîtrise de l’anglais se révèle décisive, il faut dire) ou de recomposer des images dans un ordre précis afin de découvrir une informations importantes pour la suite. 

Conclusion

Complètement anecdotique sur grand écran, imparable sur Mobile, Simulacra trouve avec cette version Switch éditée par Wales Interactive une plateforme qui pallie ses défauts par un certain confort de jeu. On peste un peu sur les mini-jeux qui se révèlent parfois frustrants ou une prise en main “téléphone” moins intuitive sur Switch (les claviers…). Néanmoins, le scénario et l’histoire d’Anna nous emmène dans un thriller vraiment prenant qui pose quelques questions intéressantes sur la gestion de nos vies… en ligne.

Temps de lecture : environ 4 minutes

Simulacra

  • Développeurs Kaigan Games
  • Type FMV / Visual Novel / Puzzles
  • Support PC, Android, IOS, Switch, PS4, Xbox One
  • Sortie 03 Décembre 2019
Commentaires Facebook
Simulacra à notre sauce
8/10
Simulacra à notre sauce
Y'a bon
  • Une histoire très prenante
  • Les choix à opérer qui modifient la conclusion
  • Le jeu d'acteur est coinvaincant
  • Un portage sur Switch agréable
  • Excellent sound-design
  • Le thème du jeu est très actuel
Beuuuuwark
  • Des mini-jeux qui cassent l'immersion
  • Intégralement en anglais
  • Pourquoi pas en mode vertical ?
Catégories
Tests jeux
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre