Depuis quelques années, les oreillettes sont omniprésentes : dans les bureaux, dans la rue, à la maison… Personnellement je suis plutôt adepte des grands casques qui couvrent bien les oreilles et isolent autant du bruit que du froid. Au travail, j’ai par contre délaissé les casques pour des oreillettes sans fil bien plus pratiques. Mais comme la plupart des écouteurs se placent dans les oreilles, je ressens presque toujours une gêne, même après les avoir enlevé, et même si ils tiennent bien en place. Nous avons déjà parlé de différentes oreillettes sur ce site : dédiée au gaming, à la musique ou juste pour les conversations, rares sont ceux qui au final sont agréables à porter sur le long terme.

Ici, je découvre la marque Shokz et son modèle OpenFit. La marque a déjà fabriqué d’autres modèles par le passé, et si j’ai bien compris, qui étaient dédié aux écouteur à conduction osseuse. Ici par contre, il s’agit de la première offre sans fil classique de la société. Néanmoins, le modèle possède sa petite spécificité par rapport à la concurrence.

Le Shokz OpenFit est un écouteur plutôt confortable qui se place à l’extérieur du conduit auditif, mais qui se fixe fermement à l’aide d’une boucle lestée sur le lobe de l’oreille. Après quelques semaines de tests et un transfert de propriété vers ma fille aînée adepte de hip-hop, je dois bien admettre qu’ils proposent un confort et une qualité inattendue.

Comme tous les modèles récents, les OpenFit profite du principe de recharge bien pratique, car l’étui fait office de batterie,rechargeant les écouteurs au repos, ce qui triple le temps d’écoute. Shokz revendique une autonomie de 28 heures au total. J’ai tendance à approuver, puisque j’ai pu les tenir une journée de travail – trajets en train inclus – sans épuiser la batterie, ni les brancher sur secteur en deux jours.

La première fois, l’appairage est automatique à l’ouverture de l’étui, mais pour les connecter à un autre appareil, , il faut replacer les écouteur dans dans l’étui et appuyer sur les écouteurs pendant plusieurs secondes pour relancer l’appairage. C’est assez simple d’utilisation, même si on ne peut pas utiliser un appairage multiple sur différents appareils, ou que le rangement des écouteur se fait dans un ordre précis : d’abord le gauche, puis le droit.

Les écouteurs se souviennent du dernier appareil connecté, sinon il faut les remettre dans l’étui pour les changer. Ce n’est pas grave, mais c’est moins habituel ces derniers temps, où nous sommes plus habitués à connecter nos écouteurs à différentes plateformes et à changer de façon fluide.

Les OpenFit sont très confortables, surtout si, comme moi, vous ne supportez pas la présence d’un objet dans vos oreilles. Ici, les écouteurs se placent au-dessus du canal auditif, ce qui laisse non seulement les bruits ambiants accessibles pour ne pas être totalement isolé de votre environnement, mais permet aussi une qualité audio que je n’aurait pas soupçonnée, tout en restant extrêmement silencieux pour votre entourage. La bande en caoutchouc souple s’enroule alors autour du lobe de l’oreille.

Cela les rend très stables et confortables, même avec une paire de lunette, ce à quoi je ne m’attendais pas. Je les ai portés en courant et ils n’ont pas bougé, et j’ai vu ma fille se déhancher sans retenue pour répéter ses chorégraphies sans que les écouteurs ne bougent d’un poil. Ils sont résistants à l’eau selon la norme IP54, pour résister à la sueur ou à une légère ondée, mais pas plus.

Les écouteurs retranscrivent assez bien les nuances lors de l’écoute, malgré des basses dominantes parfois envahissantes, un peu de distorsion sur les morceaux les plus lourds, mais il est possible de paramétrer la qualité sonore sur l’application dédiée.

L’OpenFit de Shokz n’est pas un dispositif de très haute qualité musicale qui remplacera votre gros casque, mais les écouteurs sont taillés autant pour les réunions de boulot que pour la salle de sport, permettent de garder contact avec l’extérieur tout en profitant de la musique avec une qualité sonore très satisfaisante, le tout avec un réel confort et aucune gêne même avec des branches de lunettes.

Ecouteurs OpenFit de Shokz

Confort
Qualité sonore
Conception
Rapport qualité / prix
Ergonomie

En bref

Le réel confort et l’absence totale de gêne font des OpenFit de Shokz un dispositif vraiment surprenant. Il y a un coût en terme de qualité sonore à cela, mais tellement minime que l’on peut totalement l’oublier. La qualité sonore est surprenante pour des écouteurs qui se pose au-dessus des conduits, et si je devais regretter une chose, ce serait l’absence de multi-appairage plutôt contraignant.

4.1
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous L’excellent « Lost in Play » sort sur mobile !
Next Le RPG en pixel-art Xuan-Yuan Sword : Mists Beyond the Mountains arrive sur Steam le 26 juillet

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Metro Exodus : c’est l’heure du story trailer

08/01/2019
Close