En 2012, Marvelous édite Rune Factory 4 sur Nintendo 3DS. Celui-ci a eu droit à un portage sur Nintendo Switch le mois passé. Les développeurs de chez Neverland ont été remis sur le projet et le jeu fut édité de nouveau par Marvelous Entertainment. C’est parti pour le test de Rune Fatory 4 Special

Rune Factory 4 Special


Supports : Switch

Genre : Gestion – aventure

Date de sortie : 28 Décembre 2020

Editeur : Marvelous

Développeur : Neverland

Multijoueurs : Non


Une aventure sympathique et qui se laisse parcourir avec plaisir. Une preuve que les portage ont un intérêt.

  • Le scénario
  • Le bestiaire
  • Univers prenant
  • Les interactions avec les PNJ
  • Graphismes datés
  • Gestion assez pauvres

L’histoire de Rune factory se déroule dans une ville du nom de Selphya. Vous vous y retrouverez en chutant « malencontreusement » d’un dirigeable. Vous atterrirez tout droit dans les bras de Ventuswill, un des 4 dragons ancestraux et gardien/chef de la Ville.

Malheureusement vous ne garderez aucun souvenir de votre passé suite au contrecoup. Mais pas d’inquiétude vous êtes tombé dans un village accueillant où vous devrez faire vos preuves en tant que… prince!

En effet suite à plusieurs concours de circonstances vous allez devoir remplir les fonctions de membre de la famille royale.

Mais, il ne faut pas croire que votre soudaine promotion va vous épargner. Eh non, il faudra se salir les mains pour contenter toutes les missions qui vous seront confiées. La première était de vous occuper d’un champ et de le faire prospérer.

Lors d’une de vos excursions à l’extérieur de la ville et suite à plusieurs combats acharnés contre différents monstres vous tomberez sur votre premier boss. Il s’avère, une fois battu, être une jolie jeune fille.

Vous partirez donc à la découverte du mystère qui à transformé votre nouvelle amie en monstre sous la demande de notre très cher dragon.

Avis après quelque heure de jeux

Rune factory est un très bon RPG/ jeu de farm.

La trame du jeu est intéressante et vous transportera aisément pendant ces heures de jeux dans son univers.

Les PNJ sont attachants et très « vivants ». En effet vous serez souvent surpris par une bulle de conversation que vous n’aviez encore jamais eue avec eux et qui vous expliquera leur passé, leurs hobbies, etc. Le tout parsemé par différents scénarios et petit événement qui n’ont aucune importance réelle pour l’histoire principale mais qui rajouteront dans l’immersion du jeu.

Le petit bémol, c’est que la partie ferme n’est pas beaucoup mise en avant. J’ai passé beaucoup plus de temps à XP pour passer les différents donjons que de réaliser des quêtes pour débloquer de nouvelles graines par exemple. La nécessiter d’avoir certains produit agricoles n’est pas du tout présente pour avancer dans le jeu et donc, le côté ferme peut être assez simplement mis de côté… (Bien qu’il ne faille quand même pas s’en passer, travailler dans vos champs augmente votre endurance et vous en aurez besoin pour vaincre vos ennemis.)

Et au niveau du gameplay ?

Le gameplay de Rune Factory 4 Spécial est assez simple. Il reprend tous les mécanismes d’un RPG classique. La chasse de monstres, le gain d’expérience, la collecte d’objet, l’amélioration des armes, etc.

La petite subtilité est que pour débloquer les différents objets que vous aurez besoin (forge, table de médecine, table d’artisanat, etc.) vous devrez les troquer contre des points de princesse.

En effet à chaque monstre tué, navet récolté, mission complété, vous recevrez des points qui vous permettront d’acquérir ces nouveaux objets, débloquer différentes améliorations, etc.

En ce qui concerte votre ferme, le gameplay est assez simple pour tous ceux ayant déjà eu un jeu de ce style dans les mains. En vous servant des différents outils à votre disposition, vous devrez labourer vos champs, planter vos graines, les arrosés régulièrement et attendre que le fruit de tous ce travail soit bon à récolter.

Pour les combats vous aurez différentes armes à votre disposition pour dérouiller vos ennemis ainsi que l’aide de maximums deux villageois choisis par vos soins qui accepteront de vous aider si vous êtes suffisamment proche deux.

En parlant des villageois, il y a aussi une notion d’amitié/amour avec tous les personnages qui peuplent votre nouvelle ville. Pour vous faire apprécier, vous devrez leur parler régulièrement, leur offrir ce qu’ils aiment, remplir leur demande sous forme de quête. Et si par chance vous vous rapprochez suffisamment d’un des personnages mariables, vous pourrez officialiser votre amour avec lui/elle.

Pour finir, en plus des villageois, vous pourrez lier une amitié avec les différents monstres du jeu en échange le plus souvent de nourriture. Ceux-ci se verront transférés dans votre maison des monstres (construits au préalable). Une fois apprivoisé, vous pourrez récolter certains objets qu’ils lâcheront quotidiennement (comme du lait ou de la laine), leur demander de vous aider à la ferme ou encore venir combattre avec vous.

Rune Factory 4 Spécial est un portage 3 DS sur Nintendo Switch. Et bien qu’il soit très bien fait, on voit tout de même que ce petit jeu n’utilise pas toutes les ressources disponibles de cette console.

Les graphismes plairont à tous ceux qui aiment le style manga qu’on peut retrouver par exemple dans certain dragon qu’est. Les cinématiques de présentation des personnes mariables sont très bien fêtées et les personnages lors des dialogues ont plusieurs émotions visibles. Mais les graphismes de base présents hors cinématique ne cassent malheureusement pas trois pattes à un canard et sentent beaucoup l’ère de la DS.

Test Rune Factory 4 Special : Conclusion

Un bon portage

Rune Factory 4 Spécial est un portage sympathique du titre 3 DS, nous offrant une VF et une distribution européenne. Le jeu reste cependant avec les défauts techniques qu’engendre un portage ; visuellement c’est daté. Cependant ça reste un jeu à faire et une très bonne porte ouverte pour découvrir la licence.



Montrer le reste de l'article
Précédent Test : Langrisser I & II – PS4
Suivant Test : Overpass – Passez par un raccourci
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

I Am Setsuna dégaine déjà son joli trailer E3 2016

25/05/2016
Close