Returnal est un jeu très attendu sur la PlayStation 5 qui mêle exploration et combat frénétique. Les développeurs du studio Housemarque ont mis à profit leur expérience des jeux de tir exigeants pour nous offrir une expérience unique où se mêlent thriller psychologique et science-fiction. Est-ce que la planète Atropos livrera ses secrets à la téméraire éclaireuse Selene? C’est ce que nous verrons après avoir effectué plusieurs runs dans la combinaison de l’astronaute !


Returnal


Supports : PS5

Genre : Action, Rogue-like, TPS

Date de sortie : 30 avril 2021

Editeur : Sony Interactive Entertainment

Développeur : Housemarque

Multijoueurs : Non


Returnal est un digne jeu de la nouvelle génération qui fait honneur aux fonctions de la PlayStation 5. 


  • Un mélange de styles explosif
  • La génération procédurale qui fonctionne très bien
  • Les graphismes qui sont très beau sur PS5
  • L’aspect shoot’em up où les tirs sont frénétiques…
  • Quelques soucis de collision
  • La difficulté risque de rebuter certains
  • Des phases parfois très répétitives pour peu de progression
  • …Mais demande beaucoup de concentration

Des prémices à connaître 

Comme nous l’avons souligné dans l’introduction, Returnal est un jeu de tir à la troisième personne. Les mécaniques de votre personnage sont donc assez classiques aux premiers abords. Mais très rapidement, vous allez vous rendre compte que la planète Atropos est particulière à bien des égards. La progression de votre personnage n’est pas tout à fait linéaire puisque la mort fait partie des règles du jeu et que chacune de vos résurrections aura pour conséquence de reconfigurer les zones que vous arpentez. Chaque zone est caractérisée par au moins une porte d’entrée, une porte de sortie principale et parfois une ou plusieurs portes secondaires. Votre aventure vous poussera à explorer chaque bout de la carte et après avoir passé un certain temps dans les environnements, certaines salles deviendront plus familières pour vous. De plus, un bestiaire très hostile peuple ces environnements qui recèlent de mystères et d’anciennes machines que vous pouvez utiliser. Préparez-vous donc à devoir recommencer souvent pour progresser, car Returnal est bel est bien un jeu rogue-like et c’est ce principe même qui fait que l’on a envie de continuer à y jouer.

Bienvenue sur la mystérieuse Atropos.

Un enfer de balles ennemies

Votre périple sur Atropos ne sera donc pas de tout repos et l’une des vos premières constatations (après celle qui entoure la découverte de l’un de vos corps) sera d’avoir l’impression de vous trouver dans un Shoot’em up ! Les tirs ennemis prennent en effet l’aspect de balles multiples qui sont dirigées vers vous. Les extra-terrestres possèdent une bonne dose d’intelligence artificielle et sauront vous traquer, vous trouver et vous trouer la peau. Il faudra donc éviter toute cette hostilité en répliquant le plus rapidement possible car il y a très peu d’endroits où se cacher et Selene ne peut pas se mettre à couvert. Heureusement, vous avez un tir principal et un tir secondaire pour vous aider à survivre. Le tir secondaire est puissant, mais prend du temps à se recharger. Il est donc utile d’apprendre à bien doser vos coups et la manette PS5 et ses fonctions haptiques est parfaite pour y parvenir. Pour pimenter un peu les choses, vous ne pourrez pas passer à la seconde zone de Returnal avant d’avoir affronté et vaincu votre premier boss qui est un enfer à lui seul !

Attention, les choses commencent à se corser.

La mort vous va si bien

Au fil de vos parties (qui se terminent soit pas votre mort, soit parce que vous avez fermé le jeu), vous serez également confronté à des ennemis plus puissants. Parfois, vous serez même confinés dans une zone jusqu’à ce que tous les extra-terrestres soient éliminés. Heureusement, il est possible de trouver des ressources comme des consommables et des parasites qui influencent le votre partie. À chaque run, c’est comme si vous lanciez les dés en espérant que cette fois-ci, la chance vous sourira un peu plus. Seuls quelques objets et compétences se transfèrent d’un run à l’autre, dont le fameux tir secondaire dont nous avons déjà parlé. Au début de chacune de vos tentatives, vous aurez toujours votre pistolet-mitrailleur de base. Pour changer d’arme, il faut les trouver (principalement dans des coffres), et encore là, il faut avoir de la chance car il arrive que l’arme qui se cache dans le coffre soit identique et sans attribut supplémentaire. Mis à part le pistolet, Selene pourra par exemple manier une Carabine Tachyomatique ou encore un Disperseur Ptyalonique qui fonctionne à peu près comme un fusil à pompe.

Les parasites confèrent des avantages et des désavantages.

Un univers qui se révèle en beauté

Returnal est un digne jeu de la nouvelle génération qui fait honneur aux fonctions de la PlayStation 5. Les temps de chargement sont inexistants et Returnal tourne à 60 FPS et en 4K comme on peut s’attendre d’un titre phare de la PS5. Les environnements semblent vivants grâce au ray-tracing qui permet de créer des effets de lumières ultra-réalistes, aux particules de poussières, aux gouttes d’eau et bien d’autres choses encore. En y ajoutant les effets pyrotechniques de très bonnes factures, Returnal parvient à favoriser une immersion qui frôle la perfection. La trame sonore du jeu contribue également à créer un sentiment d’oppression et d’urgence d’agir. L’atmosphère générale est très tendue et la narration ponctuelle nous permet d’entrevoir ce qui s’est passé sur Atropos par le passé, mais aussi dans nos runs précédents d’une certaine manière. La détresse de Selene face aux constats qu’elle tire est bien réelle et il est facile de s’identifier à l’astronaute à travers ses journaux de bord.

L’atmosphère oppressante d’Atropos est réellement réussie.

Returnal

Par Matthieu Meignan

L’avis de Matthieu sur PS5

En Bref

Retour au site du crash

Returnal est un réussite en tous points et nous n’avons pas de réelle critique à formuler à son égard. Le jeu est certes difficile, mais il s’agit d’une mécanique de jeu qui ne devrait pas vous rebuter. Le succès de Returnal s’explique par l’excellent mélange de styles qui s’y expriment : Shoot’em up, Plateforme, Action, TPS… C’est une recette gagnante sur toute la ligne et nous avons bien hâte de pouvoir nous y replonger pour découvrir les mystères qui s’y cachent toujours !

5
Show Full Content
Previous The Sinking City déboule aujourd’hui sur XBox Series X|S
Next L’extension »Operation Eagle » pour Iron Harvest 1920+ arrive le 27 mai, en plus d’un week-end gratuit

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

THQ Nordic ouvre un studio en Slovaquie pour travailler sur un jeu de tir / survie dont on ne sait rien

10/02/2020
Close