Test: Resident Evil 2 Remake – Et la terreur fut

Plus qu'un remake: un chef d'oeuvre.

Le 25 janvier 2019 n’aura jamais été aussi effervescent: à cette date sortait le tant attendu remake de Resident Evil 2. Un joli coup de maître pour Capcom qui, en remettant au goût du jour cet épisode, a bien de quoi se lécher les doigts jusqu’aux coudes…

NOUVEAU LOOK POUR UNE NOUVELLE VIE

On attendait avec une grande impatience le retour de Léon S. Kennedy et Claire Redfield à Raccoon City. Et je vous le dis tout de suite, ce retour est très très loin d’être raté, pour ne pas dire parfaitement exécuté.

Test Resident Evil 2 Remake PS4 (3)Initialement édité en 1998 dans une qualité graphique et scénaristique très propre pour l’époque, Capcom a décidé de sortir le grand jeu pour la remise en scène de ses deux jeunes protagonistes. Ravalement complet de façade avec un RE Engine plus qu’au taquet, doublages de qualité, suspense omniprésent, … Ils ont pris tout le meilleur des ingrédients de base et de ce qui pouvait rendre ce remake bon ; et c’est un cocktail qui fonctionne du tonnerre. Décortiquons ensemble tous ces nouveaux éléments qui font de RE2 Remake une pépite virtuelle.

AUSSI BEAU QUE TERRIFIANT

Il était évident de ne pas se contenter de porter ce bon vieux Resident Evil 2 de 98 sur les nouvelles consoles. Dans ce remake, il est carrément question de refonte totale.

Pour ça, Capcom a utilisé son moteur RE Engine, déjà employé pour Resident Evil 7. Pour la petite info, il s’agit d’un moteur qui génère des rendus plus réalistes (au niveau de la peau, des ombres, des cheveux, …) via un système de photoshoot en 3D sur des modèles réels. On a donc fabriqué les tenues des personnages, les a photographiées sous toutes les coutures, puis retravaillées via logiciels. Des images et rendus de qualité pour satisfaire les joueurs, on n’arrête plus le progrès!

Test Resident Evil 2 Remake PS4

Les emblématiques couloirs du commissariat, bien plus terrifiants aujourd’hui

On retrouve donc, dans RE2, nos survivants tels qu’on les avait connus auparavant dans une dimension haute définition qui fait extrêmement plaisir à voir. Mais pas que!

Le bestiaire ainsi que les décors ont été entièrement revus, toujours pour offrir une expérience de qualité. De ce fait, le commissariat de Raccoon City s’est vu obtenir un nouveau look ainsi qu’une presque nouvelle map; les jeux d’ombres sont tellement bien exécutés qu’ils effraient bien plus que le monstre au bout du couloir.

Test Resident Evil 2 Remake PS4 (7)

Le licker, traumatisant depuis 1998.

D’ailleurs, les zombies sont plus effrayants (malgré une IA qui rejoint le mythe du zombie pas très malin). Et ne parlons même pas des lickers décharnés qui, avec leur nouvelle définition, me traumatisent bien plus qu’auparavant…

On terminera ici par la VF qui se défend plus que bien, et avec des bons éléments! On notera la performance du doubleur de Noctis/Thranduil/James Franco, Anatole de Bodinat, très convaincant en Léon. Mais aussi Kelly Marot dans le rôle de Claire, que l’on aura reconnue grâce à ses doublages de Jennifer Lawrence ou encore Sophie Turner.

ON PREND LES MÊMES ET ON RECOMMENCE… EN MIEUX.

Malgré cette toute nouvelle façade, le scénario original reste inchangé. Or quand on me demande si ce n’est pas trop embêtant, je réponds toujours: « Il y a tellement de nouvelles choses que même si on croit connaître le jeu par cœur, on ne le connaît justement pas du tout. » J’avais terminé il y a peu le scénario Léon A de 1998 avant de commencer le remake. J’étais donc très bien placée pour le savoir.

Test Resident Evil 2 Remake PS4

Une nouvelle interface pour l’inventaire que l’on maîtrise plutôt rapidement!

Le travail effectué par Capcom pour faire de ce remake une perle est grandiose et a parfaitement su s’adapter d’une part aux nouvelles technologies; d’autre part à la nouvelle génération de joueurs.

Sur le plan du gameplay, on a d’abord affaire à des créatures plus coriaces et plus rapides que celles qu’on a connues 21 ans plus tôt. Et ce n’est pas faute de viser la tête! Ils ne prennent jamais assez de balles pour être cloués au sol. Il est également possible de barricader certaines fenêtres pour empêcher l’intrusion des morts-vivants.

En parlant de balles, une toute nouvelle gestion des munitions fait une apparition tout à fait bienvenue. A l’aide de poudres que l’on trouvera en arpentant le commissariat, on pourra crafter un nombre aléatoire de balles; un outil non négligeable dans une situation où on a la gâchette facile pour survivre.

Test Resident Evil 2 Remake PS4 (4)

Partout où vous allez, Mr. X vous trouvera.

Des phases de jeu inédites viennent aussi ajouter leur dose de nouveauté. On pense dans un premier temps à Mr. X (j’en tremble rien qu’à l’écrire) qui se promène presque depuis le début à Raccoon City. Peu importe le scénario, le T-00 est là pour obtenir ce qu’il cherche. Et il vous trouvera dans n’importe quelle pièce et à n’importe quel étage. Il amène avec lui une bonne vague de stress, puisque sa menace, conjuguée à celle des autres contaminés, est omniprésente.

DES SCÉNARIOS POUR PROLONGER L’HORREUR

Comme pour sa première version, un scénario rondement mené sur Resident Evil 2 Remake dure entre 8 et 10 heures. Après Léon, il y a bien évidemment Claire, ainsi que les versions B qui nous proposent deux nouvelles manières d’aborder l’aventure.

Mais après avoir complété ces quatre trames principales, on débloque un mode New Game + et des modes speedrun comme « Le 4ème survivant », ou tout récemment les trois « Ghost Survivors ». Il y a donc encore quatre (ou cinq, si l’on compte Tofu !) scénarios inédits à découvrir quand on pense avoir fait le tour. On s’empressera de vous en montrer quelques extraits en gameplay dans les jours qui viennent!

Test Resident Evil 2 Remake PS4 (6)

Hunk, le 4ème survivant.

Qui plus est, le presque nouveau commissariat de Raccoon City est tellement vaste qu’il reste encore et toujours des salles inexplorées. Et si vous tentiez de reprendre votre partie pour récupérer tous les collectibles, ou pour mettre votre skill à l’épreuve dans une difficulté supérieure ?

Conclusion

Deux mots suffisent pour caractériser ce tour de force de Capcom: parfaitement terrorisant. Avec ses surprises scénaristiques, sa toute nouvelle ambiance, une VF de qualité, … Resident Evil 2 Remake est LE jeu à faire en ce début d’année 2019. Il est la parfaite balance entre action, énigmes et horreur dans une atmosphère effroyable tout à fait efficace, et détrône pas mal de survival horror sortis jusqu’alors. En espérant que Capcom nous réserve le même genre de surprise pour un nouveau remake que l’on accueillera les yeux fermés!

Temps de lecture : environ 4 minutes

Resident Evil 2 Remake

  • Développeurs Capcom
  • Type Horreur
  • Support PS4, PC, Xbox One
  • Sortie 25 janvier 2019
Resident Evil 2 Remake à notre sauce...
9/10
Resident Evil 2 Remake à notre sauce...
Y'a bon
  • Le scénario inchangé, mais saupoudré d'une dose de nouveautés très efficaces!
  • La VF convaincante
  • Le stress est omniprésent, tout comme les dangers de Raccoon City
  • Les scénarios additionnels qui prolongent l'aventure RE2
  • La refonte graphique du soft est à tomber ♥
Beuuuuwark
  • L'IA des zombies n'en fait qu'à sa tête parfois
  • La visée à la manette, toujours le même débat
  • Technique
    9/10
  • Esthétique
    10/10
  • Ergonomie
    8/10
  • Audio
    9/10
  • Contenu
    10/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Queen Potato

Prof de français excentrique le jour, gameuse la nuit, Queen Potato soumet les jeux vidéo à sa botte pendant des live streams endiablés. Sauf les survival horror. Ceux-là sont encore des espèces qui lui donnent du fil à retordre.
    Autres articles jeux vidéo

    Dans le même genre