Au sortir du confinement, nombreux sont ceux ont eu besoin d’une petite coupe chez le coiffeur paraît-il. Et quand on est joueur, on sait que l’arceau d’un casque est souvent le pire ennemi d’une coupe bien faite. Je ne savais pas comment commencer cet article sur les écouteurs Razer Ifrit, alors j’improvise, vous m’excuserez.

L’emballage est simple mais un peu casse-pied

Atypique

Le casque / écouteurs Razer Ifrit ne ressemble pas vraiment à un autre produit. Peut-on vraiment parler d’un casque alors qu’il s’agit d‘intra-auriculaires reliés par un mince arceau de caoutchouc qui fait le tour arrière du crâne en reposant sur vos oreilles. Un peu comme si vous mettiez vos lunettes à l’envers en somme. Ce qui est ci autant un atout qu’un inconvénient, mais on y reviendra.

Ces branches de supports sont également connectées par un mince câble – retenez le mot “mince” – aux oreillettes intra-auriculaires, permettant en fait à ce système audio de s’adapter à tous les formats de têtes de manière confortable.

On notera que l’isolation des écouteurs est vraiment bonne pour des modèles de ce type, d’autant que plusieurs embouts sont livrés pour s’adapter aux différentes oreilles.

A cela s’ajoute le micro, qui se situe ici du côté gauche et n’est pas détachable

On trouvera aussi un boîtier audio USB pour améliorer la qualité audio, avec un bouton pour rendre le casque muet, un bouton de volume et deux entrée 3.5mm à l’avant.

Au cas où vous vous poseriez la question, l’idée est donc d’améliorer la qualité sonore via le boitier, mais ce n’est nullement une obligation, le casque pouvant se connecter directement à votre console ou PC. Comme vous l’avez sans doute déjà remarqué, il est donc possible de connecter 2 casques à l’Audio Enhancer, pour des séquences de stream ou d’enregistrement à deux par exemple.

Là où je pointais le fait qu’avoir un ruban reposant sur les oreilles était une bonne et une mauvaise idée, c’est que pour les porteurs de lunettes, c’est un système assez gênant, car reposant finalement assez mal sur nos oreilles. Le fait d’avoir des doubles branches impose soit de les poser côte à côte – ce qui est envisageable si vous avez les oreilles un peu décollées – ou de les poser l’une sur l’autre, ce qui est faisable mais pas des plus agréable.

Une fois sur les oreilles, et correctement posé, j’avoue par contre que le casque est plutôt agréable à porter et qu’il se fait facilement oublier. Forcément très léger, il n’ira pas chambouler votre coupe, voire ira très discrètement se glisser sous vos cheveux si ils sont assez longs. Pour les autres, le bandeau est assez discret pour ne pas apparaître en face caméra par exemple. Un bon point pour régler un problème récurrent des casques gaming : la chaleur sur les longues sessions. Le Razer Ifrit a la bonne idée de se faire complètement oublier sur tous les plans. Et comme je l’ai déjà mentionné, aidé par les embouts de différentes tailles livrés, l’isolation sonore est excellente, empêchant tout bruit extérieur normal de venir perturber votre écoute. A noter aussi que les basses sont plutôt de bonne facture pour un casque intra-auriculaire et le casque s’adapte donc très bien aussi à la musique ou au visionnage de films, tout autant qu’aux jeux vidéo, où il saura rendre tous les effets sonores et mouvements. Mais on regrette un peu que les voix soient un peu en-deçà du reste, comme plus éloignées.

Concernant l’Audio Enhancer, je vais être honnête en disant que je n’ai pas vraiment constaté de différences flagrantes lors de mes sessions. L’utiliser ne comporte néanmoins aucune gêne, et pour les audiophiles confirmés, cet accessoires aura certainement son utilité, d’autant qu’il offre au final un peu de contrôle au niveau du micro et du volume. Bien entendu, USB oblige, il ne sera pas compatible avec votre smartphone ou la Switch.

Certains verront aussi une utilité au fait de pouvoir y brancher deux casques – avec le support de micros – pour gérer des interviews ou des sessions communes en Live. D’autant que vous pouvez y brancher n’importe quel casque 3.5mm et non seulement un autre Razer Ifrit – ce qui était un peu ma crainte au départ. Rien à redire sur PC.

En ce qui concerne la PS4, cela peut être un peu gênant car la console ne possède que deux ports USB, dont un occupé en permanence par un disque dur externe et l’autre alternant entre recharge, PSVR ou un autre périphérique USB compatible.

Au niveau des critiques moins sympathiques, je noterai la relative solidité du tout – je ne le transporterai pas dans mon sac avec confiance, si vous voyez ce que je veux dire – et le simple fait de déclipser les câbles très minces de la boîte est déjà une petite épreuve tant on a déjà peur de déconnecter quelque chose ou de créer un faux-contact. Il n’est ni pliable ni protégé par une quelconque coque, donc c’est un paramètre important à prendre en compte suivant votre utilisation.

Le micro en lui-même est bon, mais sans plus. Il capte un peu trop à mon goût les sons environnants, et même si la sensibilité est gérable dans les réglages, il est quasi impossible que ça soit parfait. Ajoutons à cela que comparativement à d’autres micros que nous avons pu tester (même le Tetra), les voix semblent quelque peu étouffées. Si une seconde version devait voir le jour, ce serait un point à améliorer en premier pour contenter les streamers ou podcasters.

Le produit est certainement bon en terme de technologie, mais le Razer Ifrit semble fragile, et cela ne sera pas au goût de tout le monde. Le concept est sympathique, améliorable, mais bien trouvé en terme de discrétion. L’isolation sonore et la qualité audio sont en tout cas au rendez-vous avec le petit plus de l’Audio Enhancer qui permet le contrôle du volume et surtout de brancher aisément deux casque-micros sans peine. La qualité du micro est bonne, sans être excellente néanmoins. Razer étant coutumier de sortir des versions améliorées de ses produits, je serais assez curieux de voir la V2 de celui-ci.

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks
Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.

Previous Dual Universe entrera en bêta le 27 août prochain (pour 6,99 euros par mois)
Next Monster Hunter World Iceborne : toutes les infos sur la 4ème grosse mise à jour

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Apex Legends Saison 5 – Faveur de la Fortune montre son gameplay

09/05/2020
Close