C’est 7 années après son ancêtre NES Open Tournament Golf (1992) que Nintendo décide de revenir dans l’univers du golf virtuel avec une nouvelle licence: Mario Golf (1999) sur Nintendo 64 (suivie de près d’une version Game Boy Color).

Avec Mario Golf, Big N tenait un titre qui reviendra sur quasiment chacun de ses nouveaux supports à l’instar de Mario Kart, Mario Tennis et consort…

Vu le succès de la Switch, il était évident qu’une version viendrait s’ajouter dans le catalogue de la dernière bête de Nintendo avec Mario Golf – Super Rush.


Mario Golf – Super Rush


Supports : Switch

Genre : Sport

Date de sortie : 25 juin 2021

Editeur : Nintendo

Développeur : Nintendo

Multijoueurs : Oui


Pensé comme un party-game, un titre à grignoter entre amis.


  • Du golf simplifié
  • L’univers Mario toujours agréable
  • Le motion gaming réagit bien
  • Le Speed Golf entre amis
  • Contenu de base un peu trop chétif
  • Les parcours se ressemblent beaucoup
  • La carrière ressemble à un didacticiel géant
  • Le Speed Golf sans amis…

Ca fait un bail, Nathalie!

Pour le coup, ça fait bien 6 ans que nous n’avions pas eu de Mario Golf… Depuis World Tour sur 3DS en fait! Parce que, oui, étonnement, ni la Wii ni la Wii U n’ont eu droit à leur opus. Et pourtant, la Wiimote aurait été parfaite pour ce style de jeu. Heureusement, la Switch, digne héritière des Wii, corrige le tir.

Rentrons directement dans le vif du sujet: cet opus est un véritable party-game! On sent que le succès du dernier Super Mario Party a donné de la suite dans les idées de Nintendo. Avec Super Rush, il est aisé de ressentir la frénésie dudit style « party« . Je m’explique…

La nouvelle version du mode Speed Golf (mode tiré de l’opus World Tour sur 3DS) peut, à lui seul, expliquer cette tendance. Comme son nom l’indique, le but du jeu est de terminer le parcours le plus rapidement possible. Donc, plus rapidement que vos adversaires, forcément. Et c’est ici qu’on sent la patte party-game s’activer. Les personnages courent partout pour rejoindre l’endroit où ils ont tiré leur balle. Mais attention, chaque coup ajoute 30 secondes à votre temps final.

Au programme, tirs Super Rush (j’explique plus bas…), courses endiablées à la Mario Kart en balançant divers objets sur vos ennemis, boost, gestion de la barre d’endurance, etc… C’est carrément le pitch de ce genre de jeu: classique. Est-ce un mal? Non, bien sûr que non, mais le problème c’est que ce mode ne donne pas nécessairement l’envie d’y retourner régulièrement, tout du moins quand on est seul. C’est sympa quelques fois avec des amis mais c’est tout… Il faut être franc: on est sur du party-game donc sans amis… c’est peu emballant.

Et c’est également le cas pour le Golf Mêlée dans lequel vous affrontez des adversaires sur neuf trous simultanément dans un stade semé d’embuches. Le premier qui gagne trois trous remporte la victoire. Mais comme le précédent, sans amis réels à côté de vous, c’est moins séduisant…

Et d’aventure… en aventure…

Pour y revenir régulièrement, il y a tout de même un mode: L’Aventure Golfique! Là, ce n’est pas très compliqué à comprendre: c’est le mode carrière. Une campagne solo qui dure environ une dizaine d’heure avec, malgré tout, une (trop!?) grosse part de tutoriels en tous genres… Dans ce mode, vous utiliserez d’office votre Mii pour évoluer dans cette « aventure ». Le but du jeu n’est pas très compliqué à capter vu qu’il faut juste remporter des parcours… logique, vous allez me dire!

L’aventure se déroule un peu comme un RPG. Vous vous baladez de parcours en parcours pour gagner de l’expérience qui fera évoluer les statistiques de votre Mii. Sur la map, vous retrouvez le Club-house avec un café et une boutique pour personnaliser votre avatar, le dortoir mais aussi, autour, des parcours variés en novice, practice pour les entraînement ou le parcours principal. Et beaucoup, beaucoup, beaucoup de PNJ qui ne servent pas toujours à grand chose… De plus, je trouve que vu la richesse de l’univers de Mario, ils auraient pu varier un peu ces derniers. On ne se retrouve que face à des goombas, maskass, koopas, boo, et deux ou trois autres bestioles mais c’est peu tout de même.

En gros, c’est ici que vous allez passer un bout de temps pour pouvoir rentabiliser votre titre. C’est un mode classique mais plutôt sympathique. Bien entendu, il faut vraiment apprécier le golf pour y rester de longues sessions car, il faut bien l’avouer, les parcours sont assez redondants… mais pas sporadiques (pour ceux qui ont la ref.) .

Bogey night, get that groove!

Pour ce qui est de la maniabilité du titre, que ce soit à la Wiimote aux Joy-Con ou à la manette, le tout répond plutôt bien. C’est assez précis même si on n’est quand même pas sur une simulation bien sûr mais pour un jeu tirant sur l’arcade, ça fait clairement le job. Après, il faut tout de même apprendre pas mal de petits trucs pour être efficace sur le green car ce n’est pas si simple de jouer au golf.

D’ailleurs, si vous n’êtes pas super familier avec cet univers, un guide de golf très complet est disponible dans le jeu. Vous y apprendrez non seulement les termes de golf mais aussi tout ce qui touche aux commandes de base et par mouvements.

L’intégration du Super Rush, soit un super tir, dès que votre jauge d’énergie atteint son maximum, ajoute un petit coté stratégique et fun pendant les parties. Et puis, un jeu Mario sans power-up, c’est impensable. Chaque personnage possède son propre style de tir Super Rush.

Concernant les personnages, ils sont au nombre de 18 en comptant votre Mii et Toadette qui vient d’être intégrée avec la dernière mise à jour tout comme pour le niveau de New Donk City. On sera content de croiser Bill Bozer, le roi Bob-omb, Harmonie et Pauline qui ne sont pas souvent disponibles comme personnages jouables dans un titre estampillé Mario.

Par contre, au niveau des greens, c’est assez light tout de même. Et en tant que jeu de golf, c’est forcément assez vide et récurrent même si le jeu en lui même n’est pas vilain pour dire. On reste sur du middle pour un jeu Nintendo sur Switch.

Mario Golf – Super Rush

ManuSupra

L’avis de ManuSupra sur Switch

En bref

Si vous aimez le golf mais que les simulations sont vraiment trop compliquées pour que vous puissiez en profiter, ce Mario Golf – Super Rush est fait pour vous.
Ici, pas de prise de tête même s’il faudra apprendre les us et coutumes de ce sport si vous n’êtes pas familiarisé avec le genre. Sans décrocher la machoire, ce titre est plutôt plaisant à jouer, surtout à plusieurs vu qu’on a tendance à ressentir le côté party-game à l’instar de certains de ses modes.

3.5
Show Full Content

About Author View Posts

ManuSupra

Passionné, collectionneur et historien vidéoludique trentenaire ayant grandit avec un enfant à queue de singe et un plombier moustachu s'empiffrant de champi. Chasseur de monstres à l'insectoglaive, archéologue gaming et adepte du "bas, diagonal, droit + poing". Sushivore et burgerovore professionnel!

Previous Iron Harvest Complete Edition annoncé sur PlayStation 5 et Xbox Series
Next Aztech Forgotten Gods arrive sur PC et consoles au 1er trimestre 2022, avec une démo en octobre

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Vous prendrez bien un peu de gameplay pour Void tRrLM(); //Void Terrarium ?

05/05/2020
Close