3 décembre 2019, la date que l’on attendait avec appréhension : le cinquième et dernier épisode de Life is Strange 2, appelé « Wolves », débarquait sur nos consoles. Et pour fêter cet événement, l’intégrale de la saison 2 fait son entrée sur PC ! Mais maintenant qu’on a terminé l’épopée Diaz, est-ce que ce coup double en vaut vraiment la peine ?

Cet article peut contenir des spoilers.

Les frères Loups : dernier chapitre

Sept semaines se sont écoulées depuis l’incendie de Haven Point. Sean et Daniel ont trouvé refuge à « Away », un endroit planté dans le désert où se ressourcent des gens aspirant à un renouveau dans leur vie, et à un peu de paix. C’est aussi là que vit Karen, leur mère, que l’on avait retrouvée dans l’épisode précédent.

Test Life is Strange 2 épisode 5 Wolves PS4Après un début un peu longuet où l’on apprend de nouveau à connaître les environs, les frères Diaz sont une nouvelle fois contraints à quitter les lieux pour la dernière étape de leur périple : la frontière mexicaine. Et évidemment, celle-ci ne va pas bien se passer non plus – ce qui est plutôt logique quand on est deux frères recherchés par toute la police américaine, et d’origine mexicaine qui plus est.

L’intrigue prendra alors un nouveau tournant – que l’on voyait venir de loin – face à ce mur séparant les Etats-Unis d’Amérique au Mexique. Et ce n’est qu’aux dernières minutes de l’épisode que l’on se rendra compte de toutes les répercussions de nos choix par rapport aux pouvoirs de Daniel.

« We went through all this shit for nothing ?! »

Test Life is Strange 2 épisode 5 Wolves PS4

Cette deuxième saison semble avoir sept fins possibles, toutes différentes en fonction de plusieurs choses. D’une part, les choix que l’on fait depuis le premier épisode à travers des dilemmes moraux qui touchent à chaque fois les pouvoirs de Daniel. Mais pas que : la façon dont nous faisons vivre les deux frères, et surtout l’exemple que donne Sean à son petit frère impactera la moralité de ce dernier.

On aura beau choisir une des deux options qui s’offrent à nous au terme de l’épisode 5, c’est finalement ce que l’on a inculqué à Daniel qui donnera le fin mot de l’histoire. Aussi, certaines fins varieront en fonction de nos affinités avec les personnages, comme lorsqu’on décide de « ghoster » Lyla ou non dans le premier épisode.

Test Life is Strange 2 épisode 5 Wolves PS4Personnellement, la fin que j’ai obtenue m’a un peu émue, mais je n’en étais pas aux larmes comme dans le premier opus. Par souci de rapidité, j’ai regardé les différentes fins sur Youtube et certaines d’entre elles peuvent être déchirantes, d’autres carrément idéales. Et je pense que mon goût de « trop peu » vient du fait que, toujours selon moi, cette épopée aurait pu ne jamais avoir lieu et les problèmes Diaz auraient pu être réglés dès le premier épisode. Mais comme je l’ai déjà dit : ce n’est que mon humble avis !

Deux thématiques lourdes de sens

Avec Life is Strange 2, Dontnod a mis en avant deux messages très clairs, dont un qui aurait pu leur porter préjudice aujourd’hui : la famille et la politique américaine.

Le thème central était bien sûr celui des liens familiaux ; d’une part via la relation entre les frères Diaz, d’autre part via celles qu’ils entretiennent avec les membres de leur famille (leurs grands-parents et leur mère). On y retrouve aussi la notion d’éducation, puisque notre binôme est formé de deux frères dont l’un est bien plus jeune que l’autre. Sean se doit de montrer l’exemple et d’enseigner à son frère quelques valeurs de la vie malgré la dureté de celle qu’ils mènent. Cet apprentissage se fait donc à travers les cinq épisodes, dont la synthèse est faite lors du dilemme final.

Test Life is Strange 2 épisode 5 Wolves PS4

Le thème de la politique aurait pu quant à lui mettre des bâtons dans les roues des studios, puisqu’ils ont visé l’actualité d’outre Atlantique, notamment en matière d’immigration : on fait référence plusieurs fois au mur de notre ami Donald, et on tente de le traverser lors du cinquième épisode. Pari risqué des développeurs qui nous permet cependant de comprendre et de développer un peu plus d’empathie envers les frères, et plus loin envers ceux concernés par cette réalité.

Cinq épisodes, un bilan mitigé

Test Life is Strange 2 épisode 5 Wolves PS4A chaque fin d’épisode, je me demandais vers quoi Dontnod voulait nous emmener avec cette deuxième saison. Chacun d’eux rendait la situation de Sean et Daniel pire, et le dernier dilemme restait encore un peu flou pour moi. Ce dilemme qui au final n’en est pas forcément un, puisque plus de fins ont une issue idéale ou satisfaisante, contre une seule qui se révèle plutôt affreuse. On est donc loin de la véritable déchirure que nous proposaient Max et Chloé, et je pense que bon nombre d’entre nous appréhendaient cette situation.

Life is Strange 2 a changé du tout au tout : nouveaux personnages, nouvelle structure partant sur une période plus longue bourrée d’ellipses qui nous obligeaient à faire longuement connaissance avec un nouvel environnement. C’était au premier abord plutôt intéressant, mais il est vrai que certains épisodes m’ont paru interminables, ou mal proportionnés quant à la balance narration-action.

Encore une fois, les développeurs ont voulu faire table rase de ce qu’ils avaient déjà proposé avec le premier épisode, et ce n’était pas pour déplaire : ils ont prouvé qu’ils pouvaient très bien se renouveler et proposer une expérience plutôt pas mal ; mais Life is Strange 2 ne sera pas aussi mémorable que le premier. Cependant, ils ont réussi à nous glisser quelques clins d’œil dans « Wolves », avec le retour de David Madsen, le beau-père de Chloé. En fonction de ce que vous avez fait d’Arcadia Bay, quelques détails risquent de changer, mais cet easter egg a fait du bien à notre petit côté nostalgique.

Conclusion

Sean et Daniel Diaz ont traversé bon nombre d’épreuves après avoir été injustement accusés du meurtre d’un agent de police, devant leur jolie maison de Seattle. Ces épreuves, comme les épisodes, furent longues, et plutôt marquantes pour eux, mais moins pour nous. La faute à un gameplay trop axé sur la narration et la découverte, et des dilemmes moraux dont les vraies répercussions n’ont lieu qu’à la fin. Fin qui aurait pu ne jamais avoir eu lieu, puisque l’une des solutions me paraissait d’emblée la plus sage et la plus évidente.

L’histoire et l’atmosphère Life is Strange sont cependant toujours aussi prenantes, ainsi que les leçons que nous apporte Dontnod avec cette aventure vidéoludique. Mais ils nous avaient habitués à plus grisant, ce pourquoi je m’attendais peut-être à quelque chose de plus fort encore.

Test Life is Strange 2 épisode 5 Wolves PS4

Life is Strange 2, épisode 5: Wolves

  • Développeurs Dontnod
  • Type Aventure, point-&-click
  • Support PS4
  • Sortie 3 décembre 2019
Montrer le reste de l'article

A propos de l'auteur Voir les articles

Queen Potato
Queen Potato

Prof de français excentrique le jour, gameuse la nuit, Queen Potato soumet les jeux vidéo à sa botte pendant des live streams endiablés. Sauf les survival horror. Ceux-là sont encore des espèces qui lui donnent du fil à retordre.

Précédent Test : Razer Junglecat
Suivant Test: Interrogation: You will be deceived – Good cop, bad cop
Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Shadow Tactics : Blades of the Shogun | Test

05/12/2016
Close