iHUGU Switch

TEST : iHUGU – Y a de l’amour partout !

I love you... but I hate you... but I love you...

Faire des câlins à tout le monde, mais seulement une fois ! C’est la règle d’or de iHUGU, mettant en avant la positivité et la paix.

iHUGU, venant de l’Anglais “I Hug You“, signifie simplement “Je te fais un câlin” ou “Je t’embrasse”. Une phrase simple et efficace, qui résume très bien le principe. Le jeu est fait par Kool2Play, également développeur de Clock Simulator, que nous avons déjà testé sur notre site.

Graphismes et gemplay

Les couleurs sont attirantes. Avec des dégradés rose/violet pour la ville de Tokyo par exemple, on est sur une palette de couleur qui est plutôt jolie. Et les nombreux décors de villes comme d’endroits imaginaires que propose le jeu, il y a du contenu pour tous les goûts. On les as comptés : Il y en a 10. Chaque ville/décor a une couleur dominante qui lui correspond bien. À Londres par exemple, il n’y a que de la pluie et la couleur dominante est le gris. À Paris on retrouve Mona Lisa sur une péniche, etc… Vous avez compris. Si vous êtes fan des vieux téléviseurs à écran cathodiques, vous serez servis ! iHUGU propose un mode “80’s TV mode” qui vous permettra de vous replonger dans ces années-là.

Les instructions sont très simples : Swipez vers la droite si vous voulez faire un câlin à quelqu’un, et vers la gauche si vous souhaitez éviter quelqu’un que vous avez déjà câliné. Si vous n’utilisez pas l’écran tactile, le principe est absolument le même avec les sticks : Vers la droite ou la gauche.

Entre deux mondes, vous serez souvent confrontés à des mini-jeux. Il y en a trois au total. Certains demandent d’être attentifs, d’autres de simplement spammer le bouton A. Il n’y a pas grand chose à dire dessus étant donnés qu’ils durent généralement moins de 10 secondes.

Personnages et multi

Tous les personnages que vous voyez dans le jeu sont jouables, mais il faudra les débloquer (sinon c’est pas drôle) ! Il y a également un éditeur de personnages. Avec celui-ci, on assemble une tête avec un corps pour former quelque chose de normal… ou de totalement loufoque. On est par exemple tombé sur un alien/cheval, ou encore Trump/Arc-en-ciel.

Le mode deux joueurs est amusant mais limité. C’est de la coopération, il faut réflechir ensemble pour savoir si on a déjà fait un câlin à la personne ou non. Agir ensemble rapidement est la clé pour réussir, car si l’un des deux joueurs fait une boulette, la partie s’arrête.

Audio

Au niveau de l’audio, on retrouve des musiques addictives et simples. Elle entrent bien dans l’environnement qui consiste juste à aimer des gens. Il y a des variantes pour chaque monde, ce qui évite de rentrer une overdose d’un même air.

Initialement fait pour les smartphones, on voit très bien que ce jeu est fait pour les courtes sessions. Mais ça reste efficace ! Contrairement à Clock Simulator, on retrouve ici une petite addiction, du fait qu’il y ait des choses à débloquer. Mais pour le reste, il n’y a pas grand chose à redire.

Conclusion

iHUGU est un jeu de mémoire amusant. Il faut très rapidement se rappeler si nous avions déjà croisés la personne en face de nous, sinon c’est perdu ! La principale nouveauté de la version Nintendo Switch est l’implantation d’un mode multijoueur. EN solo comme en multi, iHUGU est un jeu amusant, coloré et qui nous rappelle les jeux d’arcade simples et efficaces. Il est très bien pour les personnes faisant de petites sessions de jeu.

iHUGU est disponible sur le Nintendo eShop pour 3,99€

Temps de lecture : environ 4 minutes

iHUGU

  • Développeurs Kool2Play
  • Type Arcade, Casse-tête
  • Support Switch
  • Sortie 21 Janvier 2018
iHUGU à notre sauce
7/10
iHUGU à notre sauce
Y'a bon
  • L'ambiance et la palette de couleurs
  • Les mini-jeux
  • La personnalisation des personnages
  • Le mode "Années 80"
Beuuuuwark
  • Plutôt basique et répétitif au final
  • Technique
    6/10
  • Ergonomie
    7/10
  • Esthétique
    9/10
  • Audio
    7/10
  • Contenu
    6/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo