Le Fritz!Repeater 6000 est le nouveau répéteur AVM, la marque allemande derrière les appareils Fritz!. Il s’agit d’un répéteur qui fonctionne sur trois plages de fréquences simultanément, à savoir 2,4GHz et deux blocs de 5GHz. Une interface 5GHz sert de connexion maillée vers le routeur Wi-Fi (de marque Fritz également) tandis que l’autre s’occupe uniquement de la connexion aux appareils, tout comme le 2,4 GHz. On verra plus bas que cela comporte de nombreux avantages.

Visuellement, le Fritz!Repeater 6000 utilise le même boitier que le répéteur 3000, avec un port LAN à l’arrière de 2,5 Gbit (au lieu de 1). Le passage à la norme Wifi-6 assure déjà plus de vitesse (deux 2 400 Mbps sur 5 GHz, un 1200 Mbps sur 2,4 GHz). Chaque unité radio du FritzRepeater 6000 dispose de quatre antennes, soit un total de douze antennes. Le FritzRepeater peut soit alimenter deux appareils filaires avec Internet et un réseau, soit être relié directement au routeur par un long câble LAN et fonctionner alors comme un point d’accès WLAN.

Comme le répéteur est prévu pour fonctionner de manière optimale avec le routeur de la marque, nous l’avons ici connecté sur la Fritzbox 7530, elle-même connectée à notre modem propriétaire de notre fournisseur d’accès. oui, dans les faits, cela fait double emploi, mais ils nous est impossible dans notre plat pays de nous passer de l’un des boitier propriétaire pour recevoir notre connexion Internet. Donc, on l’a branché de manière brute au modem, pour accéder à l’ensemble des réglages proposés par la Box. Une fois le répéteur branché et connecté en Wifi via la touche WPS du routeur, il va aller reprendre les paramètres de la box et créer donc un maillage dans votre habitation. Notez que la marque indique que le répéteur devrait pouvoir aussi se connecter aux routeurs des autres marques. Si cela n’est pas testé ici (avouons le, utiliser le répéteur sans le routeur, c’est perdre beaucoup d’intérêt), mais le firmware étant régulièrement mis à niveau, cela ne devrait pas causer de souci. Notez que la Fritz!box est maintenant estampillée Wifi6, qui est la prochaine norme de connexion. On est loin de la généralisation, mais dites-vous que du coup, avec cette box en prime, vous serez équipé pour l’avenir.

Si comme moi, le chiffre « 6 » vous semble incongru au niveau du Wifi, sachez que c’est normal : la Wi-Fi Alliance a annoncé un changement de nomenclature des différentes générations WiFi suivant ce modèle : WiFi 1 : 802.11a, WiFi 2 : 802.11b, WiFi 3 : 802.11g, WiFi 4 : 802.11n, WiFi 5 : 802.11ac et WiFi 6/6E : 802.11ax. C’est du jargon technique pour beaucoup de monde, mais au moins, vous avez l’information.
L’un des principaux avantages du WiFi 6 sur ses prédécesseurs est sa vitesse que l’on estime à environ 40% supérieure. Le débit théorique maximal permis par le WiFi 6 est de 10 Gb/s, même si – vous vous en doutez – c’est du pur théorique. Le WiFi 6 améliore aussi le débit du 2.4 GHz.
Et ce n’est pas un mal, puisqu’il offre une bien meilleure portée et traverse mieux les obstacles que le 5 GHz.  Si le gain va être vraiment perceptible dans les lieux à forte densité de connexions (les aéroport, centres commerciaux…), cela va permettre d’améliorer les performances si vous possédez de nombreux objets connectés (avec l’explosion des assistants personnels, des multiples tablettes, télévisions connectées, smartphones et consoles pour toute la famille, on perçoit donc l’intérêt à moyen terme dans les ménages).

Il me semble en avoir déjà parlé, mais j’ai une habitation plutôt mal lotie au niveau de la propagation du Wifi : source décentrée entourée de vitres, murs épais, deux étages à couvrir… bref, il n’est pas toujours simple de fournir la connexion sans câble dans la maison. Jusqu’ici, je suis passé par plusieurs solutions, et la dernière en date était le répéteur de la marque (le 1200) qui parvenait tant bien que mal à couvrir tous les étages. N’ayant pas besoin d’une connexion de qualité au second étage, cela suffisait. Je dispose d’une pièce située au premier étage qui jusqu’ici est complètement imperméable au Wifi pour une raison qui m’échappe, et malgré son emplacement juste au-dessus du répéteur 1200, cela ne donnait presque aucun résultat (alors que le signal montait bien plus haut).

Pour le mesures, une mesure de la vitesse a été effectuée sur une tablette avec l’application FritzApp WLAN. Le FritzRepeater a été connecté au routeur par une connexion Wifi afin de donner la configuration la plus proche de celle que vous pourriez utiliser. Les mesures ont ensuite été prise dans ce sens : 1) Dans la pièce du répéteur 2) dans une pièce séparée par deux murs et un couloir 3) Dans la pièce imperméable au Wifi au premier étage 4) Au premier étage dans le couloir 5) Au deuxième étage.

La plupart des utilisateurs utiliseront le FritzRepeater comme un amplificateur WLAN classique. Le FritzRepeater avec ses trois unités radio offre ici d’énormes avantages – deux d’entre elles avec 5 GHz et une avec 2,4 GHz, comme décrit ci-dessus, le tout avec l’équipement d’antenne en configuration 4×4. Les trois liaisons disposent d’un bel avantage : Si une connexion WLAN reçoit des données du routeur et les transmet ensuite aux appareils de la maison, la vitesse maximale est réduite de moitié du fait du double-emploi de réception/émission. La troisième unité radio, qui est utilisée exclusivement pour la connexion entre le répéteur et le routeur, permet au 5 GHz et au 2,4 GHz peuvent être utilisés au maximum pour la connexion aux appareils de la maison à pleine vitesse. Niveau consommation d’énergie était j’ai pu mesurer entre 8 et 9 watts, ce qui est supérieur au 1200 (fort logiquement), mais plutôt raisonnable compte tenu de l’équipement embarqué.

Le FritzRepeater 6000 est sans nul doute le répéteur Wifi le plus puissant d’AVM. Il offre la configuration maximale actuelle du WLAN dans tous les domaines et offre également une excellente vitesse en filaire. Ses très bonnes performances ne sont pas à imputer à l’inclusion du Wifi 6 mais bien à l’équipement optimal de l’antenne (4×4) et à sa gestion des connexions 5Ghz exclusives pour assurer le maillage. Mais cela a tout de même un prix car il est vendu 219€.

Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Test : Razer Huntsman V2 TKL – Silencieux et ultra rapide
Next Test : Nacon Revolution X Pro – De la personnalisation partout

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

NINJA GAIDEN : Master Collection arrive le 10 juin

18/02/2021
Close