Test : Forza Motorsport 7 – Roi de la Simulation ?

GOTY 2017 ? Peut-être !

En matière de jeu de course, Forza Motorsport 7 a une lourde réputation à défendre. En damant le pion à la série des Gran Turismo depuis quelques années déjà (n’en déplaise aux aficionados de la licence chère a Sony), il est souvent compliqué de maintenir un statut de leader quand la concurrence s’organise. Est-ce que le chiffre 7 est synonyme de chance et de réussite ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

Effectuez vos petits réglages de dernière minute.

Du contenu ? Mais bien évidemment ! A la pelle même !

Une des marques de fabrique de chaque itération du soft est de fournir au joueur amateur de gomme brûlée de quoi le faire jouer pendant 2 ans le temps qu’un nouveau Forza pointe le bout de son capot. Entre un mode Carrière bien ficelé qui forcera le joueur a piloter toutes sortes de véhicules, un multijoueur solide qui fait honneur à la communauté et une pléthore d’options de course, il y a de quoi faire. On peut noter l’arrivée des équipements de pilote et la prise en compte du genre lors de la création de votre personnage numérique. Un détail que les femmes passionnées de joutes motorisées apprécieront.

Tout le monde peut devenir pilote !

Et si on entrait dans le détail ?

Passons en revue les statistiques que vous attendez tous. Nous avons droit à 700 véhicules, 30 lieux différents et 200 circuits qui vont avec. Si une fois que vous êtes au volant, tout ceci n’a pas vraiment d’importance, nous préférions évacuer ce sujet rapidement pour nous intéresser à ce qui constitue le cœur du soft. Les sensations de conduite sont excellentes et le rendu manette en main est impressionnant. Chaque véhicule qui vous conduirez vous demandera un temps d’adaptation avant de pouvoir le maîtriser, mais même avec un camion au bout des doigts (oui, vous avez bien lu, c’est d’ailleurs une des nouveautés du titre) l’adrénaline vous montera aux lèvres très facilement. Si on ajoute à ça la grande variété de paramètres ajustables, tout le monde pourra y retrouver son compte. D’ailleurs en parlant de paramétrage…

Une nouvelle bête mécanique à dompter !

Rendre son jeu accessible oui, mais il y a des limites à ne pas franchir !

Permettez au testeur de ce jeu de faire une petite digression avant de continuer. Il est tout à fait normal de proposer des options pour permettre à tout un chacun de profiter d’une expérience vidéoludique intéressante, notamment pour limiter la frustration du joueur face au défi qu’on lui présente. Mais quand cette facilité frise le ridicule, il y a tout de même un problème. Le mode Super Facile de Forza Motorsport 7 renvoie le principe de simulation automobile au fond d’un puits d’où il aura bien du mal à sortir ! Une fois l’ensemble de ces aides enclenchées, seule l’accélération nécessite l’intervention d’un être humain. Tout le reste se produit automatiquement. Alors je suis conscient que ce mode n’est pas obligatoirement utilisé dans le jeu, mais c’est un non-sens assez incroyable pour un jeu qui se veut réaliste ! À ce compte-là autant regarder une épreuve à la télévision. Alors ce n’est pas grave en soit, je le répète, mais pourquoi avoir poussé le vice jusque-là ? Des jeux de course accessibles, ce n’est pas ce qui manque sacrebleu…

La Formule E est à l’honneur dans ce championnat.

Graphiquement on en prend plein la gueule !

On ne va pas tourner autour du pot pendant encore des siècles, les petites mains de Turn 10 ont fait de l’excellent travail. Que ce soit en matière de lumière, de gestion des ombres, les reflets sur les carrosseries ou sur la piste, c’est encore une fois une réussite de très haut niveau. Si on peut regretter que les conditions météorologiques ne soient pas totalement dynamiques et que la vue à l’intérieur du casque demeure un peu figée selon les situations, ce sont de petits détails qui ne nuisent en rien à l’expérience de jeu. On peut aussi ajouter la gestion de l’eau et des écoulements sur la piste et sur les véhicules qui fonctionne parfaitement. Au passage, la prise en compte de l’eau sur la piste et son influence sur le pilotage a été affinée alors gare à l’aquaplaning lorsque vos roues passeront au mauvais endroit sur le bitume.

Un aperçu de la conduite sous la pluie.

Sortez vos bouchons d’oreilles !

N’empruntons pas quatre chemins : la bande son de Forza Motorsport 7 est tellement quelconque qu’elle aurait pu ne pas être mentionnée ici. Lorsque vous êtes en course, vous entendrez bien entendu le doux ronronnement de votre moteur. Parfois, quelques notes de musique se mêlera au tout. C’est encore de l’ordre du supportable même si le style musical choisi complète assez mal le sujet du titre. La boucle de musique vous donnera cependant de l’urticaire si vous devez passer plusieurs minutes dans les menus. C’est insupportable et j’ai presque envie de vous dire d’utiliser la fonction sourdine de votre téléviseur pour épargner vos pauvres esgourdes.

L’ergonomie des menus demeure sobre.

Cours, gagne et tu seras récompensé !

Pour inciter le joueur à avancer dans la Coupe Forza, le level up est de mise. Mais au lieu de se contenter d’accumuler des points d’XP qui mèneraient simplement le pilote que vous êtes au sommet, le passage de chaque niveau d’expérience vous demandera de faire un choix entre trois possibilités : soit vous pourrez gagner des crédits qui vous permettront d’acheter des voitures ou des équipements de pilote, soit obtenir une voiture gratuitement ou à moindre coût, ou encore de gagner un équipement complet pour habiller votre avatar. C’est un choix cornélien dans certains cas, car plus vous augmentez votre contingent de voitures, plus votre indice de collection augmente et certaines compétitions ne seront débloquées qu’un fois un certain palier franchi. Voilà une mécanique qui vous obligera à ratisser le moindre événement qui jalonnera votre parcours vers la Coupe Forza ! Petit détail en plus : le soft vous propose d’acquérir des boîtes contenant des mods pour les appliquer en course (meilleure adhérence sur la piste, partir en pole position etc.) ou des voitures ou encore beaucoup d’autres choses. Si certaines sont gratuites au bout d’un temps donné, la plupart sont payantes avec les crédits accumulés au fil de votre partie.

Des caisses remplies de surprises…

Tracer sa route : championnats et épreuves pour se détendre dans Forza Motorsport 7.

En dehors des empilements d’épreuves classiques disputées en plusieurs courses, les rassemblements vous permettent de vivre des expériences uniques au volant de bolides atypiques. Ici pas beaucoup de crédits à la clé. Une autre manière de voir les choses qui vous permet de repartir avec le modèle présenté si vous réussissez le défi qui vous est proposé. Que ce soit pour courir avec d’anciens modèles de F1, renverser des quilles avec une limousine ou dépasser un nombre de voitures donné en deux tours de circuit, voilà une dose de fun qui fait du bien après quelques championnats gagnés avec persévérance.

Admirez les courbes de la Porsche 918 Spyder !

Conclusion

Forza Motorsport 7 est fidèle à sa réputation. Beau à en tomber par terre (il est indéniable que la Xbox One X saura lui faire honneur le mois prochain), son contenu gargantuesque vous laissera scotché devant pendant des heures, surtout si vous voulez être bons en multijoueur. Si l’évolution de cette itération dans la série est notable, il subsiste quelques défauts qu’il est facile de pardonner mais qu’il serait criminel d’ignorer. La bande-son complètement ratée qui ne sait pas se faire discrète, des conditions météo qui manquent de dynamisme et un mode Super Facile qui n’a rien à faire là gâchent un tableau de maître du genre. Pour autant, c’est un titre excellent pour tous ceux qui adorent voir de belles mécaniques s’exprimer donc on peut se dire qu’on fait la fine bouche. Turn 10 nous a habitués à du haut niveau. c’est probablement pour ça que la moindre rayure sur ce bolide du genre soit si flagrante. Si près de la perfection et pourtant si loin…

Une petite collection qui grandira bien vite !

Temps de lecture : environ 10 minutes

Forza Motorsport 7

  • Développeurs Turn 10
  • Type Course Automobile
  • Support Xbox One, PC
  • Sortie 3 Octobre 2017
Forza Motorsport 7 à notre sauce
9/10
Forza Motorsport 7 à notre sauce
Y'a bon
  • Graphiquement magnifique et époustouflant
  • Un mode carrière très bien pensé
  • Les sensations de conduite parfaites
  • La possibilité d'incarner une femme
Beuuuuwark
  • Musique qui tape sur le crâne
  • Le scandaleux mode Super Facile
  • Conditions météo pas suffisamment dynamiques
  • TECHNIQUE
    10/10
  • ESTHÉTIQUE
    10/10
  • ERGONOMIE
    9/10
  • CONTENU
    10/10
  • AUDIO
    6/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre