Je crache souvent sur la médiocrité des Joy-Cons au niveau ergonomie dés que j’en ai l’occasion (avouons-le, qui joue avec ça ?), mais j’aime quand les développeurs essaient encore de trouver des moyens d’en tirer parti. Imagineer nous propose donc Fitness Boxing : Fist of the North Star, et c’est exactement ce que le titre sous-entend : un simulateur de fitness dans le monde de Ken le Survivant. Avouez que juste pour l’idée, on lâche les billets.


Fitness Boxing Fist of the North Star


Supports : Switch

Genre : Sport

Date de sortie : 23 février 2020

Editeur : Imageneer

Développeur : Imageneer

Multijoueurs : Non


Vous en connaissez beaucoup des salles de sport dans lesquelles vous pouvez faire « TATATATATATA WOTA ! » ?


  • Le concept absurde
  • En français
  • Ca traville, mine de rien
  • Bien plus précis qu’attendu
  • Les finish moves – et ouais !
  • Pas de doublages originaux… ni le français stupide
  • Aucune option gore

You Wa Shock !

Fitness Boxing : Fist of the North Star utilise donc le principe du manga pour vous piéger, pour masquer le fait qu’il vous demande de faire de l’exercice avec un principe ultra-violent et malheureusement édulcoré, sans option pour modifier cela. Vous allez vous muscler un peu en tuant pas mal de monde, sous les encouragements enjoués de toute la bande.

Il s’agit d’un entraînement de fitness simple qui vous apprend à effectuer quelques positions et coups de poing, puis vous demande de compléter des étapes liées à la musique en donnant des coups de poing en fonction du rythme. C’est dommage qu’on ne fasse pas plus attention à la musique. Il y a de bons morceaux, dont certains tirés de la série, mais votre instructeur n’arrête pas de vous encourager de manière absurde, à coup de « une-deux, une-deux ». Et c’est surréaliste.

J’ai été impressionné par la quantité de voix dans Fitness Boxing : Fist of the North Star. Kenshiro vous apprendra tout ce que vous devez savoir, vous motivera ou vous conseillera même de boire de l’eau (Ironie quand tu nous tiens…)

Il y a beaucoup de choix de langues, mais malheureusement, il n’y a pas de japonais dans ce jeu. J’aurais beaucoup aimé retrouver les doublages originaux français pour compléter le caractère absurde du jeu, mais vous devrez vous contenter d’un boiteux « tu es déjà mort » sans la voix originale français (et ses répliques mythiques « Hokuto de Cuisine ! »).

Quant au jeu lui-même, il fonctionne. C’est tellement bête que c’en est captivant. Le mode d’exercice principal est un peu fade et lent, puisque le jeu vous oblige à faire quelques étirements avant et après la séance, mais le mode Combat, dans lequel vous devez vaincre un certain nombre d’ennemis ou de boss en un temps donné, tout en exécutant les schémas de coups de poing spécifiés, est génial. C’est le genre de surréalisme idiot qui rend une séance d’entraînement amusante, vous faisant oublier que vous êtes en train de vous entraîner. Les commandes sont également fiables et l’utilisation des Joy-Cons est excellente.

Fitness Boxing : Fist of the North Star regorge d’éléments à débloquer, allant des tenues pour vos instructeurs – totalement hors-sujet – à de nouvelles morceaux de musique ou de nouveaux personnages avec lesquels interagir. Fitness Boxing : Fist of the North Star vous donne juste assez de crédits par session pour que vous vous sentiez suffisamment motivé pour faire encore un autre round : pas beaucoup de crédits pour que le jeu vous paraisse condescendant, mais plus qu’assez pour que le jeu ne vous paraisse pas trop ennuyeux à farmer.

Fitness Boxing Fist of the North Star

Titiks

L’avis de Titiks sur Switch

En Bref

Fitness Boxing : Fist of the North Star est surréaliste, mais il fonctionne. Les contrôles sont bien plus précis que ce à quoi je m’attendais. Certes, il n’y a pas de sang, de gore ou de doublage français original (voire japonais), mais Imagineer a tout de même réussi à sortir quelque chose d’absurde mais jouable (et moins chez qu’un abonnement Basic Fit… vous en connaissez beaucoup des salles de sport dans lesquelles vous pouvez faire « TATATATATATATA WOTA ! »?)

3
Show Full Content

About Author View Posts

Titiks

Quadra assumé, daron de 3 apprenties gameuses, fan de tout ce qui est capable de raconter une bonne histoire. Touche-à-tout, mais surtout de bonnes aventures qui savent surprendre, et dévoué à l'univers console depuis que Sega était plus fort que tout, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée #2AMFather.

Previous Test : Transport Fever 2: Console Edition – La logistique au bout de la manette
Next Puce, Mission évasion ! chez Poulpe Fictions – Fiche de lecture

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Le mignon Rhapsody: Marl Kingdom Chronicles chantera le 1er septembre 2023

09/04/2023
Close