Final Fantasy VII est un jeu vidéo sorti sur PlayStation et sur PC en 1997. Ce premier opus de la série Final Fantasy en 3D a marqué l’histoire du jeu vidéo puisqu’il a permis au RPG japonais d’effectuer une percée à l’extérieur du Japon. Final Fantasy VII demeure un RPG classique fort apprécié de tous et il n’est pas surprenant de voir le projet Final Fantasy VII Remake se mettre en branle dès 2015. À ce moment-là, la démarche semblait mercantile au possible et force est de constater que les hordes de fans étaient plus que prêtes à ouvrir leur bourse pour voir ce projet se concrétiser.

Il aura fallu patienter pendant 5 ans avant de pouvoir remettre les pieds dans la ville-réacteur de Midgar. FFVII Remake nous promet de nous faire revivre les aventures de Cloud Strife et du groupe de résistance clandestin Avalanche tout en bonifiant notre aventure en nous offrant du contenu inédit. Si vous êtes curieux, vous pouvez même regarder ce trailer en guise de mise en bouche. Est-ce que ce voyage rempli de nostalgie est à la hauteur des attentes des fans ? C’est ce que nous allons voir en nous baladant dans les différents secteurs de la ville tout en étant épié par la Shinra ! 


Final Fantasy VII Remake


Supports : PS4 (exclusivité temporaire)

Genre : RPG

Date de sortie : 10 avril 2020

Editeur : Square Enix

Développeur : Square Enix

Multijoueurs : Non


Un jeu qui ne se contente pas d’être un simple remake d’une aventure épique.


  • Une histoire enrichie qui fait plaisir à (re)vivre
  • Des décors somptueux
  • Facile d’accès
  • Peu de liberté de mouvements
  • Parfois difficile de se repérer
  • Quelques puzzles dont on se serait bien passé

23 ans plus tard, la mako tient le choc

Comme le titre de Final Fantasy VII Remake le laisse entendre, nous avons entre les mains un remake, c’est-à-dire une reprise de la version originale remise au goût du jour. Il ne s’agit pas uniquement d’offrir un produit qui plaira aux fans (même si cet objectif existe réellement), mais aussi de conquérir un nouveau public qui n’a pas joué à l’opus original parce que celui-ci n’est pas tellement accessible lorsqu’on le compare aux productions actuelles. Le jeu d’origine se parcourt sur une bonne grosse centaine d’heures, et la portion de Midgar peut se compléter en une dizaine d’heures maximum. Dans Final Fantasy VII Remake, il faut plutôt compter 30 à 40 heures pour compléter l’arc narratif de Midgar.

Après avoir fait sauter un réacteur, c’est normal d’être autant recherché ?


Final Fantasy VII Remake reprend donc la trame du jeu d’origine et met en scène les mêmes personnages, mais profite des moyens techniques qui s’offrent à lui aujourd’hui pour rendre le tout grandiose. Les effets de lumières sont particulièrement réussis dans Final Fantasy VII Remake. On reconnaît les lieux et les plans de caméra sont souvent respectés, si bien que l’ensemble est cohérent avec les souvenirs que l’on garde de FFVII. Chaque secteur est bien plus grand et développé et c’est ce qui permet d’ailleurs à l’univers de se déployer pleinement, chose qui n’aurait pas été possible si ce remake allait plus loin que l’arc de Midgar. La seule ombre à cet tableau est qu’il n’est pas toujours facile de se repérer ce qui peut occasionner quelques frustrations. Généralement, un seul chemin existe pour atteindre un objectif donné et il faut se fier à la boussole ou la mini-carte pour aller dans la bonne direction. Petite astuce: pour choisir entre ces deux options d’affichage, il suffit d’appuyer sur le bouton L2 de votre manette. En fait, Final Fantasy VII Remake est une succession de couloirs qui est en opposition directe avec d’autres jeux de Square Enix comme Final Fantasy XV qui est un monde ouvert plutôt fourni.

Final Fantasy VII Remake Moto
Chevaucher une moto, c’est trop chouette !

L’univers de Final Fantasy VII Remake prend vie

Quand on s’intéresse de plus près à Final Fantasy VII Remake, on remarque que tout a été modélisé avec soin et c’est avec bonheur que l’on retrouve les membres du groupe Avalanche ainsi que les PNJ que sont Marlène, Jessie, Biggs et Wedge pour en nommer quelques uns. Cette fois-ci, les personnages possèdent une voix qui leur est propre et les dialogues ont été repensés en conséquence. Barret est parfois énervant à gueuler pour rien tandis que Tifa est attachante avec son petit côté je-sais-que-tu-ne-peux-rien-me-refuser. Cloud est pour sa part un grand rabat-joie de mercenaire qui n’est là que pour remplir ses poches de Gils, mais il s’ouvre peu à peu au contact de ses nouveaux amis. Aerith, la vendeuse de fleurs, fait également partie de l’aventure et son personnage est un peu plus sarcastique et mordant qu’à l’époque.


Les relations entre les personnages ont légèrement évolué, et on sent bien qu’il y a une certaine rivalité entre Tifa et Aerith, même si elles se mettent parfois à deux pour charrier Cloud. Rouge XIII, un personnage fort apprécié de tous, n’est pour sa part malheureusement pas jouable. Au niveau du voice acting, le rendu est très correct en français comme en anglais. Il est également possible d’avoir les voix japonaises ou allemandes si telle est votre préférence. D’ailleurs, c’est cette dernière langue qui surprend le plus puisque l’interprétation des personnages semble un peu mieux équilibrée. 

Final Fantasy VII Remake Aerith
Cloud est très certainement le sauveur de ces dames.

Pleins feux sur le système de combat

Bien qu’il soit possible de choisir entre deux styles de combat, le plus intuitif demeure de jouer en mode normal plutôt que de jouer en mode classique. Les joueurs moins expérimentés ou qui n’apprécient pas le type de gameplay offert par le mode normal peuvent choisir le mode classique qui se rapproche plus du RPG tactique au tour par tour. Dans le mode normal, vous contrôlez un personnage à la fois et pouvez décider de prendre le contrôle de n’importe quel membre de votre équipe à tout moment. Il vous est également possible de donner des commandes à distance pour utiliser des compétences, des objets ou pour lancer des sorts, Chacune de ces actions vous coûtera des points ATB. Chaque personnage est pensé afin de remplir une fonction bien distincte, alors à vous de mettre à profit les forces de chacun. 

Final Fantasy VII Remake Cloud
La force de Cloud est toujours aussi impressionnante.


Pensez aussi à bien vous équiper en armes et en matérias. Ces orbes de pouvoir magique confèrent différents pouvoirs qui devraient vous être familier si vous avez déjà joué à d’autres Final Fantasy. On parle ici de sorts comme Feu ou Glace, mais aussi d’autres compétences utiles comme la matéria Vision qui vous permet d’avoir un point ATB supplémentaire. Les espers (invocations) sont également au rendez-vous et prennent aussi la forme d’une matéria à équiper pour y avoir accès pendant certains combats. Prenez le temps de bien lire l’effet de chaque matéria et d’optimiser leur placement sur vos équipements. Chaque arme peut être améliorée individuellement et selon vos préférences de jeu. Ce système est simple à comprendre et dans le cas où vous vous trompez, il est possible de réinitialiser les points alloués en discutant avec nouveau venu du nom de Chadley. 

Final Fantasy VII Remake Barret
La musique de la victoire est de mise.


Les combats aléatoires n’ont plus de raison d’être dans Final Fantasy VII Remake, mais vous croiserez quand même pas mal d’ennemis sur votre chemin. Que ce soit ces petites frappes ou les boss qui croiseront votre route, une bonne stratégie suffit amplement pour s’en tirer avec tout juste quelques égratignures. Le niveau de challenge des combats est assez bas en général, mais soyez quand même prudent pour ne pas mourir bêtement. Petit conseil d’ami : la compétence analyse s’avère fort utile pour connaître les forces, le faiblesses et les PVs de vos ennemis alors faites-en bon usage !

Final Fantasy VII Remake Fat Chocobo
Vous avez vous la taille de ce Chocobo ?

À Wall Market, tout est permis

Pour bien illustrer comment la magie opère dans Final Fantasy VII Remake (sans rien divulgâcher), on peut s’attarder au chapitre consacré à Wall Market. Ce quartier est très malfamé et entouré d’un mur pour éviter de s’étendre plus loin que ses limites actuelles. L’ambiance de Wall Market rappelle certainement celle de Las Vegas, la ville du vice par excellence. Notre blondinet préféré s’y rend en compagnie d’Aerith dans le but de porter secours à Tifa. Dans le jeu d’origine, il faut accomplir une panoplie de quêtes annexes pour obtenir les bons objets afin de pénétrer dans l’antre de Don Cornéo. Dans le remake, il faut aussi faire des quêtes annexes qui reprennent la même trame que le jeu de base, mais ce n’est pas pour obtenir des objets cette fois-ci, mais plutôt pour se faire remarquer par certaines instances de la ville. Le résultat de toutes ces péripéties reste le même, mais la manière d’y arriver est un peu différente. Les lignes de dialogues respectent aussi le jeu original et le tout fonctionne encore mieux avec les voix de nos héros.

Jukebox, remix musical et ambiances sonores

Parmi les nouveautés du soft, il est possible de collectionner les trames musicales de Final Fantasy VII en se procurant des disques à droite et à gauche. Souvent vendues, les musiques reprennent les thèmes du jeu d’origine et sont généralement réorchestrés. Il en va de même de la musique qui vous accompagnera pendant votre voyage. Si certaines de ces réorchestrations étaient déjà connues, d’autres sont nouvelles. L’appréciation de chaque piste est variable, mais chacun y trouvera probablement son compte au final. Lorsque vous vous déplacerez en ville, vous pourrez espionner les conversations des habitants et celles-ci changeront selon ce que vous aurez accompli. Par exemple, après avoir fait parler de vous dans le secteur 7 en remplissant plusieurs petits contrats, les passants parleront de vos derniers exploits. Ces voix, doublées par un affichage sur l’écran, peuvent parfois devenir légèrement agaçantes mais servent à enrichir l’univers à leur manière.

Final Fantasy VII Remake Turks
Les TURKs sont bel et bien là, et même si Aerith dit qu’il faut être gentil avec Rude, on ne va pas se gêner pour le vaincre. Niak !

Final Fantasy VII Remake : Avalanche a vraiment réussi son coup d’éclat (Conclusion) 

Final Fantasy VII Remake est un jeu qui relève haut la main son pari. Les nostalgiques de Final Fantasy VII y trouveront certainement leur compte et les nouveaux venus seront suffisamment pris par la main pour ne souffrir d’aucune lacune. Les décors steampunk des bidonvilles contrastent fortement avec ceux des parties hautes de Midgar. Final Fantasy VII Remake est plus qu’un hommage au jeu d’origine et comble certaines zones noires qui existaient à l’époque de la première sortie. Le seul véritable défaut de ce petit bijou est qu’il est constitué d’une série de couloirs et que vous ne serez jamais réellement libre de vos mouvements. Des petits soucis de chargement de textures ou de collision peuvent également exister. On se demande aussi pourquoi les développeurs ont restreint autant nos actions en nous interdisant de sauter. Quoi qu’il en soit, Final Fantasy VII Remake est une bonne surprise et il sera difficile d’attendre potentiellement plusieurs années avant qu’une suite nous soit offerte. Maintenant, c’est avec toute la classe des TURKs qu’on vous souhaite de bien vous amuser à Midgar ! 

Show Full Content
Previous PXLBBQ vous offre 9 clés pour Valnir Rok #StayAtHome
Next Test: Gigantausorus The Game sur Switch – Une adaptation jurassique.

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Dino Dini’s Kick Off Revival | Test

21/03/2017
Close