Tel qu’annoncé en Octobre dernier, Fallout 76 se pare d’une mise à jour gratuite qui s’intitule Wastelanders. Nous avions eu l’occasion de tester Fallout 76 lors de sa sortie et notre verdict n’était pas très flatteur. L’équipe de développement s’est ensuite mise en mode écoute et a tenté de trouver des solutions pour répondre aux désirs des joueurs. L’un des problèmes que nous avions identifié en 2018 était l’absence de PNJ humains et la sensation de vide qui émanait du soft. Pour pallier à ces problèmes criants, Bethesda nous offre maintenant Fallout 76: Wastelanders. Est-ce que le studio américain parvient enfin à insuffler un peu de vie à son jeu ? C’est ce que nous verrons après avoir remis les pieds en Virginie-Occidentale.


Fallout 76: Wastelanders


Supports : PS4, XB1, PC

Genre : Action/Aventure

Date de sortie : 14 avril 2020

Editeur : Bethesda Softworks

Développeur : Bethesda Game Studios

Multijoueurs : Oui


Un peu mieux que l’original.


  • L’ajout de PNJ est salvatrice
  • Les musiques d’ambiance sont bien gérées
  • Une bonne implémentation de la gestion des ressources
  • Toujours les mêmes soucis techniques
  • Beaucoup de grinding nécessaire pour vraiment progresser
  • Des serveurs assez vides


Débutez l’aventure Fallout 76: Wastelanders.

Avant toute chose, sachez que vous n’avez pas besoin d’avoir limé l’univers de Fallout 76 pour vous lancer dans l’aventure de Wastelanders. Si vous sortez tout juste de l’abri 76, vous serez accueilli par deux sympathiques personnages, Lacey et Isela, qui vous donneront une quête afin de reprendre l’aventure tout en douceur. Si vous aviez rapidement abandonné l’aventure à la sortie du jeu et que vous décidez de reprendre votre personnage, dirigez-vous vers l’abri 76 tout en prenant garde à ne pas vous faire prendre en chasse par des créatures hostiles et parlez à nos chercheurs de trésors. 

Bonjour très chère, vous n’auriez pas entendu parler d’un trésor ?

Une piqûre de rappel s’il vous plait.

La trame principale de Fallout 76 se déroule 25 ans après la Grand Guerre et il s’agit d’un prequel aux opus précédents de la franchise Fallout. Au moment où l’hiver nucléaire s’est estompé, votre personnage émerge de l’abri 76 et doit survivre dans ce monde carrément hostile. On parle ici de radiations, de créatures mutantes, de goules, de robots qui veulent votre peau, etc. Vous devrez bien entendu gérer votre faim, votre soif, votre taux de radiation et vos précieuses ressources habilement pour remplir une mission secrète confiée par votre superviseur. Il s’agit en fait de sécuriser l’arsenal nucléaire qui se trouve à trois endroits différents dans les Appalaches. En plus de devoir gérer la quête principale, de nombreuses quêtes secondaires sont dispersées sur la carte et s’enclenchent en récupérant des artefacts ou en visant des lieux précis. Des quêtes quotidiennes permettent également de gagner des points d’expérience et du butin. Le tout se déroule en mode multijoueur, ce qui permet de miser sur la coopération et l’entraide. Au niveau du gameplay pur, vous pourrez écouter des bandes audio (dont celles données par le nouveau personnage Mort) qui font office de tutoriel afin de vous remettre dans le bain de Fallout 76: Wastelanders.

On fait une petite pause à l’intérieur et on repart.

Maintenant, je me souviens de tout !

Le retour dans les Appalaches s’annonçait grandiose, jusqu’à ce qu’on se rende compte que rien n’a réellement changé. Évidemment, il n’y a aucune amélioration du côté des graphismes et les soucis de performance sont toujours présents. On se demande pourquoi il y a sans cesse des chutes de framerates alors qu’il ne se passe quasiment rien à l’écran. Petite amélioration notable, le cycle jour/nuit a été remanié, ce qui nous laisse plus de temps ensoleillé pour explorer les lieux, dont certains remaniés à l’occasion de la sortie de Wastelanders. Les éclairages ont eux aussi subi des modifications, mais on peut se demander si c’est réellement mieux qu’avant. Du côté de l’interface, on peut toujours adresser les mêmes reproches à Fallout 76: Wastelanders. La boussole et les objectifs de quêtes sont très difficile à lire, ce qui complique la progression dans le jeu. L’ajout de PNJ nous permet de constater que les modélisations et les animations sont datées (bonjour 2011 !). De plus, le doublage a parfois un temps de latence qu’il est impossible de manquer. Voilà en vrac les petits défauts de Fallout 76: Wastelanders

Pour la gestion des lumières exemplaires, c’est pas ici.

Faut-il pousser l’aventure jusqu’au bout ?

Fallout 76: Wastelanders se veut une réelle mise à jour qui bonifie grandement le jeu d’origine. L’histoire principale a été revue et corrigée, mais vous devrez d’abord faire beaucoup de petites quêtes inintéressantes pour atteindre le niveau 20 avant d’y avoir droit. En gros, il s’agit de limer la carte pour compléter une panoplie d’objectifs et cette mécanique de jeu s’avère rapidement répétitive. L’ajout des factions (Raiders at Crater et Settlers at Foundation) vous permet de prendre position et de soutenir un camp selon vos propres envies de jeux. En bon vrai faux RPG, vous aurez la possibilité de choisir parmi des lignes de dialogue établies, mais vos choix n’ont pas de réel impact sur l’histoire. C’est dommage, car on aurait bien aimé avoir une réelle incidence sur le déroulement des choses. 

La vie est une course, au cas où vous l’auriez oublié.

Test Fallout 76: Wastelanders – L’heure du verdict a sonné

Fallout 76: Wastelanders est une tentative légitime de corriger un jeu qui n’a jamais vraiment trouvé son public. Si on apprécie de voir que les développeurs ont pris le temps de réfléchir à des solutions, on peut tout de même se demander si le jeu en vaut la chandelle quand on voit à quel point Bethesda fait pression pour faire échapper quelques dollars du porte-feuille des joueurs. Après l’ajout de serveurs privés qui se vendent sous le principe d’un abonnement récurrent astronomique, les nombreuses publicités pour des micro transactions sont bien mises en évidence sans compter que 3 packs de contenu accompagnent également cette mise à jour gratuite. Fallout 76: Wastelanders est assez conséquent pour que les joueurs déçus par un soft incomplet lors de sa sortie fasse à nouveau un saut dans cet univers. Pour les autres, on vous recommande de commencer ou de reprendre votre partie de Fallout 4

Montrer le reste de l'article
Précédent L’extension Épée et Bouclier – Clash des Rebelles débarque dans le JCC Pokémon
Suivant Preview: Guilty Gear Strive (Closed Beta Test)

Commentaires

Laisser un commentaire

Close

ARTICLE SUIVANT

Close

Star Ocean 6 : il va falloir patienter encore un peu avant d’en entendre parler

21/05/2018
Close