Test: Crossout

...

Si vous êtes un fan de bourrinage intensif à base de véhicules tout aussi WTF les uns que les autres, vous êtes à la bonne enseigne ! CROSSOUT ! Nouvelle licence développée par Targem Games et qui nous plonge dans un monde sans  réelle histoire ou quelconque intrigue ; tout ce que l’on sait c’est que c’est la guerre et qu’il faut tout faire péter, c’est tout. Le jeu se présente comme un TPS où vous pourrez contrôler votre véhicule ainsi que les armes qu’il possède.

De la baston en veux-tu? EN VOILA

Bon sinon y à quoi sous le capot ?

J’ai sincèrement été agréablement surpris par le jeu, et ça n’a pourtant pas été le cas directement. Effectivement, j’y ai d’abord joué deux heures pour essayer de me faire un avis à chaud et j’en suis ressorti légèrement dubitatif et pour cause, les contrôles m’ont littéralement laisser de marbre, j’ai réellement peiner dans les toutes première partie à faire bouger mon véhicule (Je dérapais dans tous les sens et me faisait sans arrêt exploser par les autres.), et ça m’a laissé un goût très amer. Mais il ne faut cependant pas s’arrêter à ça. On peut avoir l’impression d’arriver tel un cheveu sur la soupe avec toutes les fenêtres d’aide qui pop par milliers (J’exagère, bien sûr) pour nous prévenir de ceci et cela mais une fois cette invasion terminée vous pourrez vous balader librement dans les menus afin de vous familiarisez avec ceux-ci. A travers ces menus vous aurez 3 choses essentielles à retenir selon-moi : Les factions, le garage et les saisons !

Je ne vais pas vous faire un dessin, vous aurez à votre disposition différentes factions et chacune vous procurera différents styles d’armes et de véhicules. Pour les débloquer il vous faudra récolter un maximum de points de réputation. A chaque fin de partie vous allez accumuler plusieurs types de récompenses : des autocollants, de la ferraille, des parties de véhicules, et même des coffres bonus. Toutes ces choses vous permettront de réaliser votre propre véhicule, et tout cela se passe bien entendu dans votre garage dans la partie construction ! Vous pourrez donc passer de très longues heures dans ce menu surtout si avez l’âme d’un mécano et que vous décidez de créer votre véhicule ultime ! Néanmoins, vous avez également la possibilité d’acheter des « plans » de véhicules déjà pré-faits mais vous devrez alors récolter toutes les pièces nécessaires afin de les concevoir.

Hé ouai, on a même le droit d’avoir un X-WING.

Le dernier menu sur lequel j’aimerai revenir est celui qui m’a le plus intrigué, les « saisons ». Ces dernières proposent aux joueurs d’accomplir des challenges à travers les différents modes de jeux pour bénéficier de récompenses spéciales. Ces missions spéciales seront à chaque fois renouvelées pour ainsi proposer aux joueurs une nouveauté perpétuelle dans les défis à accomplir. J’adhère totalement, bravo !

Le gameplay ?

Mon dieu. Ça faisait longtemps que je n’avais pas autant galéré à prendre un jeu en main. On ressent très vite que le jeu est fait pour être joué sur PC. Mais le portage sur console reste quand même bien sympatoche. Les commandes sont très simples, mais dures à prendre en main, vous n’aurez besoin que de vos deux joysticks ; un pour faire mouvoir votre engin et l’autre pour contrôler votre champ de vision. TOUTES les autres touches quant à elles peuvent être assignées aux différentes armes de votre véhicule. Oui vous pouvez vraiment avoir une force de tirs MONSTRUEUSE.

Bonjour, voici un mur.

Concernant les modes de jeux ; vous en avez droit à trois : deux PvP et un PvE. Le premier mode PvP est un grand classique, vous vous affrontez en une sorte de match à mort en 8v8 sur plus au moins une dizaine de maps. L’équipe gagnante est celle qui aura détruit tous les véhicules adverses ou qui aura capturé la base ennemie. Je tiens à souligner que ce mode de jeu est ultra expéditif et même parfois un peu trop…J’ai passé plus de temps dans les menus de fin de partie que dans le jeu lui même. Un peu frustrant.

Le second, le Brawl, m’a énormément fait penser au film « Death Race » avec Jason Statam. Vous l’aurez compris, ce sont des courses à mort et tout est permis pour finir premier ! C’est sur ce mode que je me suis le plus amusé.

Les raids sont les parties en PvE, c’est-à-dire que vous jouez contre une IA. Vous devrez remplir plusieurs objectifs dans un temps imparti pour engranger le plus de récompenses.

En conclusion :

Crossout reste un jeu cool mais qui manque de saveurs pour nous faire rester de longues heures devant l’écran. Le manque d’une campagne solo nous laisse un peu sur notre faim, même si il est déjà présent sur PC en tant que F2P, on aurait cependant apprécié avoir un petit côté exclusif sur les consoles de salon.

Temps de lecture : environ 3 minutes

Crossout

  • Développeurs Targem Games
  • Type Tir, Course
  • Support PC, PS4, XBOX
  • Sortie  30 Mai 2017
6/10
Y'a bon
  • Le mode de construction, on peut tout faire!
  • Le renouvellement perpétuel des défis
Beuuuuwark
  • La prise en main
  • Peu de mode de jeux/maps
  • Les parties trop expéditives
  • Pas d'exclusivité pour nos belles consoles de salon.
  • Technique
    6/10
  • Esthétique
    7/10
  • Ergonomie
    6/10
  • Audio
    6/10
  • Contenu
    7/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo