Laura, 15 ans, a disparu de chez elle par une nuit orageuse. L’agent Frank Morgan est chargé de l’enquête, mais ce sont ses propres démons et son passé qu’il devra affronter s’ il veut sauver la jeune fille. Telle est l’entame de Broken Mind, le jeu le plus ambitieux de Tony De Lucia et son studio 2Bad Games.


Broken Mind


Supports : PS4n XBox One, Switch

Genre : Aventure

Date de sortie : 21 Juin 2022

Editeur : 2Bad Games

Développeur : 2Bad Games

Multijoueurs : Non


Broken Mind fonctionne très bien et on ne peut que souhaiter que son auteur continue dans cette voie


  • Très bien rythmé
  • Des phases originale
  • De la tension
  • Des énigmes qui se renouvellent
  • des combats un peu maladroits
  • Les doublages anglais
  • Un manque de vraie surprise dans le scénario

The Fire Walk With Me

Certains auront la références, d’autres non, mais je préfère prévenir d’emblée : les petites senteurs de Twin Peaks perceptibles dès les premières minutes de Broken Mind m’ont directement happées dans le jeu. 

Parlons tout de suite de ce qui risque de frapper les joueurs directement : l’aspect graphique de Broken Mind est atypique. Le tout est dessiné à la main par son auteur et cela ne risque pas de plaire à tout le monde. Pourtant, je vais vous demander de me croire sur parole : ça fonctionne terriblement bien avec l’ambiance, et participe à rendre certains passages terrifiants.

Ambiance…

La 3D est sommaire, tout comme le level-design, pourtant le jeu utilise les codes du cinéma pour nous immerger dans son récit, à travers des environnements oppressants et sombres, où l’on ne distingue pas grand chose à plus de 5 mètres. Contraintes techniques, dirons-nous, mais qui permet de jouer avec l’apparition des ennemis. Tantôt nous ne discernons que leurs yeux blancs dans le noir, tantôt uniquement les masques terrifiants d’un PedoBear au sourire sadique armé d’un couteau.

Broken Mind propose en effet quelques combats qui se feront au corps à corps, ou à l’aide d’une arme à feu, mais avec des munitions très limitées. Si une partie des ennemis peut s’abattre d’une unique balle en pleine tête, les démons de Frank seront plus coriaces. Je dois avouer que les combats – s’ils sont heureusement peu nombreux – ont parfois été source de frustration. La faute à une appréciation des distances un peu complexe avec les ennemis, le fait qu’ils peuvent bloquer les coups en haut ou en bas, et un système d’esquive pas des plus intuitif. Heureusement, cela n’impacte que peu l’expérience, et nous finissons rapidement par trouver le bon moment pour frapper sans prendre de dommage.

Concrètement, Broken Mind se découpe en 10 chapitres relativement courts, mais qui ont l’avantage de très bien rythmer l’aventure. J’ai vraiment apprécié qu’elle ne tente pas de s’étirer de manière artificielle : l’enquête doit être rapide pour retrouver Laura, et nous avons déjà fort à faire avec Frank qui se débat mentalement sur sa propre tragédie. Il y aura bien un grand nombre d’aller-retours, mais comme cela se fait dans des environnements limités, on a plus l’impression de résoudre un grand puzzle que de courir sans but.

Le prologue du jeu nous renseigne d’ailleurs assez rapidement sur le contenu global, puisque nous pourrons y tester les combats, mais aussi les quelques petites énigmes à base d’observation et d’objets à découvrir. Encore une fois, j’ai trouvé le dosage de ces éléments très équilibré, entre progression fluide et exploration pour dénicher les éléments utiles. Alors oui, nous sommes dans un jeu très classique dans ses mécaniques, mais cela le rend aussi très efficace.

Frank et Miller

Qu’on se le dise, l’histoire est relativement simple, voire très classique, et c’est le reproche principal que je ferais à Broken Mind : il y manque un peu de retournement de situation ou de véritable surprise. L’originalité provient davantage de la double narration (entre réel et imaginaire) que du scénario en lui-même, rappelant les thrillers des années 90. Pour autant, Broken Mind contient une des séquences les plus réussies de ce type de jeu depuis longtemps.

Une séquence vraiment très réussie !

En effet, pour les besoins de l’enquête, Frank et Miller (mince, je viens de comprendre une autre référence !) vont devoir accéder à l’ordinateur de la victime pour visualiser un Live qu’elle réalisait au moment de sa disparition. Nous allons alors jouer Laura, téléphone en main, qui va parcourir sa maison en compagnie de ses viewers pour tenter d’échapper à la menace. Visuellement très réussie, originale et pleine de tension (on sait qu’elle va être enlevée, mais on ignore quand ça va lui tomber dessus), cette partie d’exploration et de cache-cache semble être à l’origine même de l’existence du jeu ! Une vraie réussite.

La première chose visible est leur visage

Broken Mind, sur sa durée pourtant assez courte, parvient à varier les situations et à renouveler notre intérêt. On peut râler sur les combats qui sont maladroits et qui – en cas d’échec – ont tendance à nous ramener en début de chapitre sans possibilité de passer les petites cinématiques. Comme je l’ai souligné, les combats sont un peu fastidieux, et heureusement, le jeu espace ses affrontements de sorte à ne jamais ressembler à un jeu d’action. Chaque rencontre est un peu stressante et mortelle, sans pour autant être trop difficile.

Broken Mind

Titiks

L’avis de Titiks sur PS4

En Bref

Pour être honnête, j’ai avalé Broken Mind en deux sessions et je ne me suis pas ennuyé un instant. C’est efficace, bien rythmé et avec de l’originalité malgré un squelette hérité des années 90. Pourtant, Broken Mind fonctionne très bien et on ne peut que souhaiter que son auteur continue dans cette voie.

4
Show Full Content

About Author View Posts

Xavier Henry - Titiks

Joueur trentenaire assumé et 2AM Father confirmé, fan de tout ce qui est capable de lui raconter une bonne histoire, touche à tout invétéré et dévoué à l'univers console depuis la MegaDrive de sa jeunesse, vous me verrez bien plus souvent connecté à la nuit tombée.
Retrouvez-moi sur Twitch @un_daron_dans_le_game et sur Twitter.

Previous Affogato annonce sa démo sur Steam pour le 29 juillet
Next Barbara Gordon s’illustre dans le nouveau trailer de Gotham Knights

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Kholat aura son édition physique limitée sur Switch

11/09/2020
Close