Test : Borderlands GOTY Edition Enhanced – Un bon retour sur Pandore ?

Descends de mon bus ! Merci Marcus.

A sa sortie en 2009, Borderlands avait fait son trou dans le désert instantanément, en devenant un jeu culte de la génération précédente de consoles. La suite de la licence est aussi une réussite bien que l’épisode Pre-Sequel soit un peu moins bon au final. Alors que Borderlands 3 va envahir nos consoles en septembre prochain, est-ce que cette réédition vaut le détour ? Réponse après la chasses aux Skags et surtout en essayant de survivre dans Borderlands GOTY Edition Enhanced !

(Re)-bienvenue sur Pandore, chers chasseurs de l’Arche !

Arriver sur Pandore. Le début des ennuis. 

Borderlands Game of the Year Edition Enhanced nous promet une refonte graphique et tous les contenus téléchargeables qui ont accompagné le jeu pendant son exploitation originelle. La première bonne nouvelle, c’est qu’effectivement, tous les DLC sont présents directement. Comme le jeu existe depuis quasiment une décennie, on ne va pas vous faire l’affront de vous raconter ce qui attend les chasseurs de l’Arche sur Pandore. Par contre on va s’intéresser à ce que peut vous apporter cette remasterisation.

Marcus se fait une joie de conduire nos héros vers leur destin !

S’habituer à mieux voir à travers le sable du désert.

On va s’attaquer au gros morceau de ce test, la rehausse graphique du jeu. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le travail a été fait avec soin. Les textures sont actualisées, les animations également (et vu qu’on est face à du cel-shading, c’est une sacrée performance). Par contre, on a pu noter des bugs de son au niveau des dialogues et ça c’est un peu dommage. On peut espérer que ces petits défauts disparaîtront avec un patch dans les prochaines semaines. Si Borderlands était un absent notable de la Handsome Collection, on ne peut que s’incliner devant le résultat final de Borderlands GOTY Edition Enhanced. Au rayon des petites choses en plus, on peut mentionner l’ajout d’une mini-carte en complément de la boussole linéaire et des têtes pour votre personnage, une personnalisation bienvenue quand on connaît le ton décalé de la franchise. 

Quelques têtes ont été ajoutées pour chacun des personnages.

Réapprendre à viser juste. 

Si l’on ne s’attardera pas sur l’histoire du jeu, il y a quand même quelques petites choses à dire sur le gameplay du jeu. Si vous êtes un chasseur de trésor novice, les premières heures de jeu vont peut-être vous paraître ardues. Les armes de départ sont extrêmement faibles et à moins de choisir Brick ou Roland pour vous incarner, vous allez mourir en boucle si vous foncez tête baissée. On ne peut que vous encourager à utiliser des Golden Keys (qui sont une nouveauté dans cette édition) dès que possible pour mieux vous équiper. Sinon la prise en main est immédiate et vous enchaînerez les kills d’autant plus facilement avec un arbre de compétence qui vous ressemble. Et vu la hargne des ennemis qui vont s’opposer à vous, il est très important de dépenser vos points de compétences à bon escient.

Mordecaï fait appel à son amie Sanguine pour lui filer un petit coup de main.

Être charmé par l’ambiance de Pandore.

Une des grandes forces des Borderlands, ce sont ces personnages et leurs dialogues. Même s’ils sont un peu répétitifs (surtout si on n’a pas de missions à récupérer auprès d’eux) ils sont tous déjantés et vous vous surprendrez à vous attacher à certains d’entre eux. Sur cette planète sans foi ni loi, ce sont ces respirations entre vos combats qui vous feront adorer Pandore et ses habitants. Ce qui aura pour conséquence de passer de longues heures avec eux sans jamais lâcher la manette ! C’est une drôle de ballade touristique qui vous attend mais elle vaut son pesant de billets.

Même s’il n’est pas un véritable médecin, ce docteur vous rendra votre santé plus d’une fois !

Parler de Claptrap

Comment ne pas évoquer Borderlands sans parler de notre compagnon le sympathique robot qui a systématiquement des ennuis ? Il est toujours présent et il ne se privera pas de parler beaucoup plus qu’il ne devrait. Si nous prenons le temps de vous dire qu’il habite toujours dans un désert aride, c’est aussi pour signaler un détail qui saute aux oreilles. Les voix d’origine sont conservées. Le point positif, c’est que le doublage français est toujours aussi bon. Mais si vous avez joué à Borderlands 2, il se pourrait que les voix utilisées vous paraissent ternes ou que le jeu d’acteur n’est pas aussi riche que d’habitude. Mais c’est un détail qui ne fera tiquer que les puristes de la licence.

Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, Claptrap demeure une icône de la franchise Borderlands.

Revenir sur Pandore vaut-il le coup ?

La réponse est oui, sans hésiter ! Même si certaines mécaniques ont un peu vieilli (les quêtes FedEx ou l’inefficacité de Sanguine par exemple), Borderlands GOTY Edition Enhanced est un jeu indispensable pour ceux qui sont passés à côté de la série. Pour ceux qui la connaissent déjà par cœur, c’est un bon moyen de s’y remettre, d’autant qu’on vous permet de précommander Borderlands 3 directement dans le jeu. Alors pourquoi s’en priver ? 

Un arbre de compétence simple, mais efficace.

Finir son voyage (Conclusion)

On pourrait raisonnablement argumenter pendant des heures sur le fait que le coup marketing de 2K est parfaitement orchestré alors que Borderlands 3 va illuminer nos salons dans les prochains mois et que la Handsome Collection méritait d’être complète directement. C’est vrai. Mais à la lumière du travail effectué sur cette remasterisation, on ne peut qu’apprécier le temps qui a été consacré à rendre ce jeu aussi beau qu’il y a 10 ans. Si quelques imperfections persistent, cela ne gâche pas le plaisir de revoir Lilith et ses amis tenter de trouver l’Arche. A leurs risques et périls… Quant à vous, chers joueurs, vous allez passer du bon temps sur Pandore aussi hostile soit-elle.

Les ennuies vous attendent certainement sur Pandore, soyez prévenus !

Temps de lecture : environ 5 minutes

Borderlands GOTY Edition Enhanced

  • Développeurs Gearbox
  • Type FPS / Action-RPG
  • Support PS4, XB1, PC
  • Sortie 3 Avril 2019
Borderlands GOTY Edition Enhanced à notre sauce
8/10
Borderlands GOTY Edition Enhanced à notre sauce
Y'a bon
  • Une réelle rehausse graphique
  • De nombreuses améliorations au niveau de l'ergonomie
  • Une histoire qui vaut toujours la peine d'être vécue
Beuuuuwark
  • Les bugs de son sur les dialogues
  • Les premières heures difficiles pour les non-initiés
  • Les IA sont toujours aussi stupides
  • TECHNIQUE
    8/10
  • ERGONOMIE
    9/10
  • ESTHÉTIQUE
    9/10
  • AUDIO
    7/10
  • CONTENU
    9/10
Commentaires Facebook
Catégories
Tests jeux
Autres articles jeux vidéo

Dans le même genre