Exiin est un jeune studio belge créé en 2015. Après un premier jeu sur Mobile, Afterloop, le studio se lance dans un jeu d’aventure à la 3e personne. Après plusieurs années de développements, le jeu sort sur PS4, One, PC et Switch le 1er septembre 2020. Ce jeu se nomme bien sûr Ary and the secret of Saisons.

Il fut adapté sur console par un autre studio belge, Fishing Cactus le studio derrière Epistory ou Nanotale (le jeu a été nommé comme jeux Console/PC de l’année au belgian Game Awards 2020).

On est donc ici avec de bons studios prometteurs belges. Que donne du coup cet Ary and the Secret of Seasons?


Ary and the Secret of Seasons


Supports : PS4, ONE, PC et Switch

Genre : Aventure

Date de sortie : 1 Septembre 2020

Editeur : Modus Games

Développeur : Exiin/Fishing Cactus

Multijoueurs : Non


Le titre nous confirme qu’Exiin est un studio à suivre.


  • Le gameplay avec les saisons.
  • Une histoire simple et efficace.
  • Les personnages.
  • Une bonne direction artistique.
  • Un monde manquant d’intérêt niveau gameplay.
  • Des animations trop simplistes.
  • Un manque de vie au niveau des PNJ.

On part à l’aventure

Après quelques perturbations avec les saisons, la jeune Ary va se retrouver gardienne de l’Hiver. Il nous faudra partir à l’aventure, rechercher les différents gardiens des saisons, pour pouvoir se préparer à contrecarrer le mal qui se prépare.

L’histoire nous fait découvrir un monde très intéressant. Elle est bien ficelée, les personnages sont intéressants. En particulier notre chère Ary qui obtient un développement tout du long pour devenir une bonne gardienne et un vrai héros.

On remarque qu’il y a un vrai back-ground dans cet univers. Il est plaisant d’apprendre comment tourne tout ce petit monde. De plus l’idée de faire de ce jeu un monde ouvert fut en théorie une bonne idée pour nous pousser à vouloir le découvrir.

Jouer avec les saisons

Le gameplay est de base très simple. On a une épée, une touche pour une frappe forte et une pour une frappe légère. On pourra avoir un petit côté Rpg, nous permettant de changer d’armes et d’habits. L’arme changera la puissance de nos coups mais les habits ne sont là que pour de la customisation.

Le vrai point intéressant du gameplay est le pouvoir des saisons. Nous pouvons à tout moment créer un dôme, et choisir la saison qui est dedans. Cela influencera les combats mais également le level design de certains lieux. L’idée est très bonne. Nous allons bien entendu devoir parcourir le monde pour obtenir ses pouvoirs. Seul le pouvoir de l’hiver nous sera possible au début. À nous de parcourir ce monde à la découverte des autres.

Un monde trop vide

C’est là que le jeu à son plus gros défaut. Certes, l’idée de créer un monde ouvert est très bonne et il est plaisant de pouvoir fouiller la carte de fond en comble. Cependant, ici notre aventure est bien trop peu récompensée. On trouve rarement de très bons items, on ne croise quasiment jamais de péripétie durant notre exploration. Le monde est fort vide, et ce n’est pas les quêtes annexes qui nous permettront de partir à l’aventure. Ces dernières sont trop classiques et sans sous-scénario, nous empêchant de plonger dans ce monde.

Heureusement la quête principale vient relever l’intérêt pour l’aventure, mais en dehors de ses lignes, il est peu intéressant de fouiller les régions qui nous entourent.

Techniquement ?

Ce manque d’intérêt à l’exploration peut en particulier s’allier au manque de vie du jeu. Que ce soit les villes, ou sur les routes, les PNJ que l’on croise manquent clairement d’intérêt. On voit qu’ils ne font qu’une fonction sans plus. Ce qui pouvait s’expliquer il y a quelques années, mais à l’heure de l’arrivée de la Playstation 5 et de la Xbox Series X, c’est compliqué à apprécier.

On peut néanmoins noter que la direction artistique est colorée et sympathique à découvrir. Le fait de pouvoir jouer entre les saisons nous montre les mêmes lieux sous différentes formes. Un vrai petit plaisir très bien desservi par les graphismes. C’est un peu dommage au final car si ces bons points étaient accompagnés d’un vrai intérêt à l’exploration, cela aurait donné un très bon mélange.

Ary and the Secret of Seasons : Conclusion

J’ai passé un bon moment

Vous aurez pu remarquer que le jeu n’est pas exempt de défauts. Des défauts qui clairement, entachent l’aventure. Mais je pense que c’est le genre de titre qui annonce du bon. Il ne s’agit au final que du 2e titre du studio, et le nombre de bonnes idées est plus que correct. Que ce soit son scénario, son background et bien sûr son gameplay avec les saisons, le titre nous confirme qu’Exiin est un studio à suivre.

Show Full Content
Previous Transformers Battlegrounds fête sa sortie avec un nouveau trailer
Next Microids donne des infos sur son adaptation de « Qui Veut Gagner des Millions ? »

Comments

Laisser un commentaire

Close

NEXT STORY

Close

Funan : notre coup de coeur du festival anima 2019

08/04/2019
Close